Partager

Publications & Documents


  • 25-octobre-2021

    Français

    Déclaration du Secrétaire général de l’OCDE sur les niveaux futurs de financement climatique

    Le financement fourni et mobilisé par les pays développés au titre de la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement devrait atteindre 100 milliards USD en 2023, selon une nouvelle analyse de l’OCDE.

    Documents connexes
  • 25-octobre-2021

    Français

    Scénarios prospectifs du financement climatique fourni et mobilisé par les pays développés en 2021-2025 - Note technique

    Cette note technique présente deux scénarios prospectifs pour le financement climatique fourni et mobilisé par les pays développés dans le cadre de l'objectif de 100 milliards de dollars établi dans le cadre de la CCNUCC. L'analyse du financement climatique public fourni est basée sur les intentions déclarés, les promesses et les objectifs des différents pays développés et banques multilatérales de développement, tels que soumis dans le contexte spécifique de cet exercice. Elle s'appuie également sur des étapes analytiques et des hypothèses méthodologiques pour rendre ces informations compatibles avec le cadre comptable et le périmètre de l'objectif. Les deux scénarios comprennent des hypothèses complémentaires sur le niveau de financement privé mobilisé par ce financement public et sur les crédits à l'exportation liés au climat. Le Canada et l'Allemagne ont demandé à l'OCDE de réaliser cette analyse afin d’informer le Plan de Mise en Œuvre de l'objectif de 100 milliards USD préparé par les pays développés en amont de la COP26.
  • 14-October-2021

    English

    OECD COP26 Virtual Pavilion - Better policies for climate action

    Join us for two weeks of live events, as we bring together leading thinkers and policy experts who will share insights and data on accelerating climate action to reach the goals of the Paris Agreement.

    Related Documents
  • 11-octobre-2021

    Français

    Contenu en émissions de dioxyde de carbone des échanges internationaux

    Le contenu en émissions de dioxyde de carbone est calculé à partir des tableaux internationaux des entrées-sorties de l'OCDE, des bases de données sur les échanges bilatéraux des biens et des services ainsi que des données de l'Agence Internationale pour l'Énergie.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 9-October-2021

    English

    Empowering Youth and Building Trust in Jordan

    With a share of 36%, youth (aged 12-30) represent more than one-third of the total population in Jordan. Public governance is critical for supporting youth’s transition to full autonomy and providing opportunities for their participation in economic, social and public life. The COVID-19 has hit young people in Jordan hard and has underlined the importance of access to high-quality public services and to opportunities to participate in decision making. This report provides an analysis of the governance arrangements put in place by the Government of Jordan to deliver youth-responsive policy outcomes with a focus on five areas: 1) Jordan’s National Youth Strategy 2019-25, 2) Institutional capacities of the Ministry of Youth, 3) Governance tools to mainstream youth’s considerations in policy making and service delivery, 4) Youth participation and representation in public life and 5) Youth-responsive legal frameworks.
  • 8-October-2021

    English

    Aligning development co-operation to the SDGs in least developed countries - A case study of Uganda

    This case study explores whether the Sustainable Development Goals (SDGs) can be used as a shared framework by all actors to manage development co‑operation for results in least developed countries, taking Uganda as a case study. The study offers an introduction to Uganda’s progress in mainstreaming the Goals in national policy making, as well as in monitoring the SDG targets and indicators. The report then focuses on the experiences of development co-operation partners in aligning their country-level programmes and frameworks with the SDG framework. It identifies enabling factors, drivers and obstacles that contribute to SDG alignment and monitoring in Uganda. The study concludes with recommendations for both the government and its development partners to increase the collective use of the SDGs as such a framework to improve policy coherence, effectiveness and sustainable impact of all development efforts.
  • 4-October-2021

    English

    Education-occupation mismatch in the context of informality and development

    Using household data from 15 countries in Latin America and Africa, this paper explores linkages between informality and education-occupation matching. The paper applies a unified methodology to measuring education-occupation mismatches and informality, consistently with the international labour and statistical standards in this area. The results suggest that in the majority of low- and middle-income developing countries with available data, workers in informal jobs have higher odds of being undereducated as compared to workers in formal jobs. Workers in formal jobs, in contrast, have higher chances of being overeducated. These results are consistent for dependent as well as for independent workers. They also hold for men and for women according to the gender-disaggregated analysis. Moreover, in the majority of countries considered in this paper, the matching-informality nexus is also related to the extent of informality in a given area: in labour markets with higher informality, informal workers in particular have a higher chance of being undereducated. The paper discusses policy implications of these findings.
  • 29-septembre-2021

    Français

    Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Danemark 2021

    Le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE mène tous les cinq à six ans un examen par les pairs qui passe en revue les efforts de coopération pour le développement de chacun de ses membres. Ces examens visent à améliorer la qualité et l’efficacité de leur coopération pour le développement, en mettant en évidence les bonnes pratiques et en recommandant des améliorations. La coopération danoise pour le développement fait partie intégrante de la politique étrangère du pays. Le soutien de la sphère politique et de l’opinion publique permet au Danemark de consacrer 0.7 % de son revenu national brut à l’aide publique au développement. Les thématiques du changement climatique et des migrations irrégulières façonnent l'approche du Danemark en matière de coopération au développement. Une meilleure intégration des objectifs climatiques dans l’ensemble du portefeuille de coopération serait complémentaire aux investissements substantiels que le Danemark consacre à la diplomatie climatique. Chef de file mondial des interventions dans les contextes fragiles, le Danemark pourrait mieux mettre en œuvre la composante « paix » du lien entre humanitaire, développement et paix. L’approche consistant à pratiquer le développement autrement (Doing Development Differently) permet d'instaurer de la souplesse dans les budgets et de nouer des partenariats fondés sur la confiance. Le Danemark pourrait mieux intégrer la lutte contre la pauvreté dans l’ensemble de son programme. Il restaure ses effectifs et développe les compétences et les connaissances dont il a besoin.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 23-septembre-2021

    Français

    Financement climatique fourni et mobilisé par les pays développés : Tendances agrégées mises à jour avec les données de 2019

    Ce rapport présente les tendances du financement climatique annuel fourni et mobilisé par les pays développés pour les pays en développement pour la période 2013-19. Les tendances sont présentées par source de financement, thème et secteur climatique, géographie et instrument financier. Ce rapport étant conçu comme une brève mise à jour technique des chiffres 2013-18 publiés précédemment, les informations présentées restent à un niveau agrégé. Une analyse élargie et désagrégée sera menée en 2022 pour le financement climatique en 2019 et 2020, une fois que les données pour 2020 seront disponibles.
  • 15-September-2021

    English

    Industrial Policy for the Sustainable Development Goals - Increasing the Private Sector’s Contribution

    How can governments support the private sector’s contribution to the Sustainable Development Goals (SDGs)? This book investigates the contribution of firms to the SDGs, particularly through their core business, taking into account inter-sectoral linkages and global value chains, using novel techniques and data sources. Despite the fact that the private sector has the potential to contribute to a wide range of SDGs, and that many firms find it economically viable to develop sustainable products and services, firms still face significant hurdles in their sustainability transition. Based on this new evidence, this book provides some recommendations on the design of industrial policies to enhance the contribution of businesses to the SDGs.
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 > >>