En pratique

Mesas país : coconstruire des solutions entre gouvernements et pays partenaires

Messages clés

Le dispositif des Mesas país (tables rondes nationales) de l’Espagne implique un dialogue politique structuré entre pairs pour résoudre des problèmes de développement sectoriels et multidimensionnels. Réunissant des décideurs politiques de haut niveau des gouvernements des pays partenaires, des institutions de l’UE et des États membres de l’UE, ces tables rondes se sont avérées efficaces pour élaborer des réponses communes aux crises, telles que la COVID-19, et pour faire progresser l’approche Équipe Europe.

Défi

Mot-clésCadre institutionnel, Cohérence des politiques, Gouvernance, Partenariats, Pays partenaires

Partenaire cléEspagne

Dernière mise à jour01 février 2022

Télécharger PDF

L’intégration des volets économiques, sociaux et environnementaux dans le cadre du Programme de développement à l’horizon 2030 nécessite la collaboration des différents pans des administrations pour résoudre les problèmes de développement, que ce soit à l’échelon local, régional ou mondial, dans un ou plusieurs secteurs. Si certains pays et territoires ont mis en place des structures officielles de coordination à haut niveau, celles-ci n’associent pas nécessairement tous les partenaires de développement et peuvent manquer de l’impulsion nécessaire pour concevoir des solutions durables aux défis communs. Dans le cadre d’Eurosocial+ et d’autres programmes régionaux de l’Union européenne (UE) en Amérique latine, la Fondation ibéroaméricaine pour l’administration et les politiques publiques (FIIAPP) a mis en place des Mesas país, ou tables rondes nationales, destinées à faciliter l’instauration d’un dialogue structuré entre pairs afin de favoriser les synergies, de gérer les arbitrages et d’adopter une approche cohérente des défis sectoriels et multidimensionnels du développement.

Approche

Les Mesas país sont organisées par l’Espagne et rassemblent des représentants des principaux organismes publics des pays partenaires, des institutions de l’UE et des États membres de l’UE. Elles sont conçues pour :

  • être souples et adaptables, en ajustant les actions aux demandes stratégiques des pays partenaires et en permettant un dialogue plus large et plus approfondi, un appui plus soutenu et une planification plus stratégique des actions

  • établir un dialogue politique catalyseur et à long terme, reflétant la valeur ajoutée de la coopération pour le développement de l’Équipe Europe

  • élaborer des « trajectoires de politique publique » présentant une valeur stratégique pour le pays partenaire, soutenues par une forte volonté politique et guidées par les objectifs de développement durable

  • réduire la fragmentation (p.ex. un trop grand nombre d’activités déconnectées les unes des autres et de peu d’impact) en proposant une approche structurée, stratégique et cohérente

  • garantir l’appropriation par les principales parties prenantes grâce au dialogue, à la consultation et à la coordination menés par les points focaux nationaux désignés par les pays partenaires.

Ces tables rondes commencent par analyser les besoins du pays partenaire et les priorités de l’UE dans le pays concerné, avant d’identifier les questions et priorités transversales. Elles conviennent ensuite d’un programme de travail afin d’apporter des réponses aux priorités partagées sur un mode transversal, multisectoriel et participatif. Elles favorisent ainsi un engagement commun des parties prenantes vers des objectifs partagés, conformément aux ambitions de l’approche Équipe Europe adoptée récemment. Un dialogue continu est ensuite établi : 1) en tant que mécanisme de suivi pour identifier les progrès, les défis potentiels et les solutions ; 2) pour adapter les approches et les priorités si nécessaire.

Résultats

  • Des programmes régionaux mieux adaptés aux contextes nationaux, à l’instar d’EUROCLIMA+.

  • Une approche qui a permis une réponse coordonnée à la crise de la COVID-19. En Équateur et au Costa Rica, la mise en œuvre de Mesas COVID-19 a constitué un processus idéal pour apporter une réponse coordonnée aux besoins temporaires et exceptionnels générés par la pandémie.

  • Une méthodologie de travail innovante pour contribuer à rendre plus efficace l’action de l’Union européenne. Les Mesas país permettent de concrétiser et de rendre opérationnels les nouveaux paradigmes de la coopération européenne, basés sur les partenariats internationaux (Mesas Team Europe). Elles favorisent également la cohérence, la complémentarité et la coordination entre acteurs et initiatives, la compréhension mutuelle des besoins et la flexibilité, tout en maintenant les principes d’appropriation et de dialogue avec le pays partenaire – qui sont de longue date des éléments clés de la coopération européenne.

  • Une meilleure vue d’ensemble des interventions de programme pour les pays partenaires. Les partenaires évaluent positivement les Mesas país car elles permettent des relations de travail structurées et à long terme, qui les aident à concevoir une réponse coordonnée et cohérente aux demandes et aux besoins locaux et à définir les priorités de réforme locales.

Enseignements tirés

  • Veiller à engager les bonnes institutions dans le dialogue politique sectoriel et à respecter un équilibre entre les acteurs des pays et territoires partenaires, les États membres de l’UE et les ministères impliqués dans la coopération technique. L’implication des ministères en charge des finances et de la planification permet d’attirer les donateurs et d’apporter les ressources financières nécessaires aux réformes politiques, tout en garantissant un soutien politique.

  • Créer un organisme chargé de coordonner les délégations de l’UE (qui exercent le leadership), les points focaux nationaux (qui définissent les priorités institutionnelles nationales, et orientent et coordonnent les multiples dynamiques internes du pays) et les programmes régionaux.

  • Comprendre le contexte du pays, tant au niveau institutionnel que politique, est essentiel pour préparer un dialogue élargi.

  • S’assurer que les accords résultant des tables rondes sont des documents vivants, qu’il convient d’enrichir et de modifier lors de réunions ultérieures rassemblant l’ensemble des parties.

  • Établir plus d’un point focal national : outre le principal point focal sectoriel, les Mesas país peuvent contribuer à combler les lacunes de la coordination intersectorielle, en aidant le principal point focal national à rassembler d’autres ministères et acteurs autour de la table.

  • Apporter un soutien constant. Certains pays partenaires dont les cadres institutionnels et les ressources sont plus faibles peuvent trouver le processus exigeant et avoir du mal à s’y engager. Cette difficulté peut être atténuée par le soutien constant apporté par l’agence de mise en œuvre.

  • Garder à l’esprit que des ressources humaines considérables sont nécessaires, tant au niveau des programmes que des pays partenaires.

Informations supplémentaires

ECDPM (2021), Étude sur l’UE et ses États membres mobilisant l’expertise du secteur public pour le développement : document d'analyse, https://ecdpm.org/wp-content/uploads/Study-EU-Its-Member-States-Mobilising-Public-Sector-Expertise-Development-Analysis-Paper-ECDPM-Discussion-Paper-299-2021.pdf.

ECDPM (2021), Se mettre au diapason : l’UE et l’agenda du développement en transition, https://ecdpm.org/wp-content/uploads/Getting-Up-To-Speed-EU-Development-In-Transition-Agenda-ECDPM-Discussion-Paper-302-2021.pdf.

Euroclima+ (2020), EUROCLIMA+ Réunion annuelle 2020, Sesión 3. Balance y perspectivas en el contexto de la recuperación verde, https://euroclimaplus.org/encuentro2020/index.php/es/agenda-detallada/todos-los-eventos-2/eventodetalle/33/-/sesion-3-balance-y-perspectivas-en-el-contexto-de-la-recuperacion-verde.

Eurosocial (2021), Mesa de Diálogo Colombia EUROsociAL+: Hoja de Ruta,

https://eurosocial.eu/wp-content/uploads/2021/03/HOJA-DE-RUTA-EUROsociAL_Colombia_2021.pdf.

FIIAPP (2021), Le blog de la FIIAPP, Des « tables rondes COVID-19 » aux « tables rondes Team Europe », https://www.fiiapp.org/de-las-mesas-covid-19-a-las-mesas-equipo-europa.

Ressources de l’OCDE

OCDE (2022), Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Espagne 2022, Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement, Éditions OCDE, Paris, https://doi.org/10.1787/e39f0757-fr.

Pour en savoir plus sur la coopération pour le développement de l’Espagne, voir :

OCDE (2021), « Espagne », dans Les profils de coopération au développement, Éditions OCDE, Paris, https://doi.org/10.1787/26d68de7-en.

TwitterFacebookLinkedInEmail