Mme Aurélie Adam Soule Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation du Bénin et M. Arvo Ott, directeur exécutif de l'eGA. Signature du mémorandum d'entente entre le gouvernement du Bénin et l'e-Governance Academy à Tallinn en 2018. Photo par eGA

En pratique

Le partenariat entre le Bénin et l’Estonie dans le domaine de l’administration électronique

Messages clés

Ces trois dernières années, le Bénin a accompli des progrès remarquables sur le plan de la transformation numérique, élaborant des cadres nationaux pour l’administration électronique et créant des services dématérialisés à l'intention des citoyens et des entreprises. Cette étude de cas montre comment le Bénin, en s'appuyant sur une forte volonté politique et sur des agents publics motivés, ainsi que sur le concours de l'organisation estonienne e-Governance Academy et de partenaires du secteur privé, est devenu un exemple pour de nombreux pays.

Ce contenu fait partie de la série « En pratique » consacrée à la transformation numérique, produite en collaboration avec le rapport Coopération pour le développement 2021: Pour une transformation numérique juste.

Défi

Mot-clésGouvernance, Partenariats, Secteur privé, Transformation numérique

Partenaire cléEstonie

Dernière mise à jour06 avril 2022

Télécharger PDF

La transformation numérique est un élément central des réformes structurelles engagées par le Bénin dans le secteur public. Son déploiement risque cependant d'achopper sur divers écueils si les questions liées à la gouvernance numérique ne reçoivent pas une attention suffisante. Le gouvernement du Bénin s’est tourné vers l’Estonie pour tirer des enseignements de l’expérience de ce petit pays devenu un chef de file mondial en matière d'administration électronique. Un protocole d'accord a été conclu avec l’e-Governance Academy Foundation, une organisation estonienne à but non lucratif qui a aidé des pays du monde entier à établir des cadres nationaux de transformation numérique. Ce protocole prévoyait notamment la mise en place d'une solution d’interopérabilité pour l’administration publique, la création d’un portail national de services dématérialisés et la fourniture d’un appui consultatif général pour la mise en œuvre d’une gouvernance intelligente.

Approche

La première phase de la coopération était axée sur la création de l’architecture de l’administration électronique et du cadre organisationnel associé au Bénin. Elle comprenait :

  • la mise sur pied du cadre d’interopérabilité, garantissant que les organisations publiques puissent partager et réutiliser des informations pour une prestation de services publics plus efficace ;

  • la révision du cadre législatif pour qu'il soit en phase avec les besoins d'une société numérique ;

  • le recensement des systèmes d'information et bases de données existant déjà dans le secteur public ;

  • la formation des agents publics.

En outre, une solution d'échange de données entre autorités publiques (Unified eXchange Platform) reposant sur X-Road, la technologie libre (open source) utilisée en Estonie, a été introduite.

La deuxième phase a consisté à créer et à lancer un portail de type guichet unique, https://service-public.bj, permettant aux citoyens et aux entreprises d'avoir accès à des services publics et à des informations pertinentes. La solution technique a été élaborée en coopération avec des entreprises privées, en l’occurrence Cybernetica (Estonie) et Open SI (Bénin).

Tout au long du processus, l’e-Governance Academy a accompagné les autorités béninoises en leur fournissant des conseils sur un large éventail de thématiques liées à la coordination et à la structure de l'administration électronique. Des partenaires du secteur privé ont également apporté leur concours pour la mise en œuvre technique et la formation pratique. Une attention particulière a été accordée à la formation, l’objectif étant d’améliorer les compétences des agents publics béninois et de garantir la pérennité des résultats.

Résultats

La coopération avec l’Estonie a permis au gouvernement béninois de se préparer en vue du déploiement de son système de gouvernance numérique. Les deux partenaires ont conçu ensemble le cadre d'interopérabilité de l’administration électronique béninoise, en définissant la structure générale la plus adaptée d'un point de vue organisationnel et technique. Ce cadre est fondé sur les bonnes pratiques européennes, mais les juristes et responsables béninois l’ont scrupuleusement adapté au contexte local. Le partenariat avec l’Estonie a également permis aux agents chargés de coordonner les systèmes d'information publics d'avoir accès à des outils pratiques grâce à l'établissement d'un catalogue public des systèmes d'information, bases de données, registres, services électroniques et actifs disponibles

Des ateliers et un système de mentorat ont permis aux agents publics de mieux appréhender les différents aspects organisationnels, juridiques et technologiques de la transformation numérique et d'acquérir des compétences concrètes dans ce domaine. De nombreux développeurs et administrateurs ont reçu une formation à la maintenance et au développement des systèmes et solutions nouvellement introduits.

Outre la création d’un portail pleinement opérationnel, fournissant des informations sur environ 150 services publics (dont plus de 25 nouveaux services en ligne), la collaboration avec l’Estonie a permis de renforcer les capacités techniques de l’Agence des services et systèmes d’information (ASSI) du Bénin et a débouché sur la mise en place de nombreux nouveaux services dématérialisés – publication des résultats d’examens nationaux, épreuves en ligne pour le permis de conduire, vote électronique, etc.

Enseignements tirés

  • Les ressources humaines sont la clé du succès. Il est indispensable de disposer d'une masse critique de personnes motivées et averties pour mener à bien la transformation numérique. Le Bénin a en la matière pu s’appuyer sur une orientation claire de la présidence de la République et sur le soutien du ministère du Numérique et de la Digitalisation. Même s'il a fallu du temps et si des négociations ont été nécessaires, l’ASSI dispose d’un nombre croissant d’agents qualifiés, qui pilotent et coordonnent au quotidien les processus et les projets.

  • Il faut établir un cadre solide. Il est primordial de mettre en place un cadre d’interopérabilité avant de concevoir les différentes composantes du système. Lorsque les ressources financières et humaines sont limitées, il est important de bien connaître le contexte et la structure de gouvernance globale avant de commencer à réfléchir à chacune des composantes de la structure de gouvernance électronique. Même s'il importe à la fois politiquement et pour la motivation des agents publics de trouver des solutions ponctuelles qui livrent des résultats rapides, l’intérêt véritable de l’administration électronique réside dans une plus grande interopérabilité, garantissant une expérience utilisateur fluide. Comme en témoigne l’exemple du Bénin, cette approche ne peut être couronnée de succès que si elle est comprise et soutenue au plus haut niveau politique.

  • Des partenariats public-privé sont nécessaires. Associer le secteur privé à la mise en place des services publics dématérialisés est indispensable pour enrichir les connaissances et accroître les capacités, et contribue à la progression du secteur local des technologies de l’information et de la communication.

Further information

Commission européenne (2017), The New European Interoperability Framework, https://ec.europa.eu/isa2/eif_en.

e-Estonia, Interoperability services, https://e-estonia.com/solutions/interoperability-services/x-road.

e-Governance Academy, Citizen Portal for Benin, https://ega.ee/project/citizen-portal-benin.

e-Governance Academy, Data exchange platform for Benin, https://ega.ee/project/data-exchange-platform-benin.

e-Governance Academy, eGA to assist e-governance development in Benin, https://ega.ee/news/ega-to-assist-e-governance-development-in-benin.

e-Governance Academy, Introductory mission to Benin, https://ega.ee/project/introductory-mission-benin.

e-Governance Academy, Success story of Benin: Tangible outcomes after just 2 years of collaboration, https://ega.ee/success_story/success-story-benin-tangible-outcomes-after-just-years-collaboration.

Site Officiel de l’Administration Béninoise, https://service-public.bj.

XROAD BJ, site web, https://xroad.bj.

XROAD BJ, Catalogue des solutions interopérables, https://catis.xroad.bj.

Ressources de l’OCDE

OCDE (2022), Coopération pour le développement 2021: Pour une transformation numérique justehttps://doi.org/10.1787/a512ab8e-fr.

OCDE, Gouvernement numérique, https://www.oecd.org/fr/gov/gouvernement-numerique.

Pour en savoir plus sur la coopération pour le développement de l’Estonie, voir :

OCDE, « Estonie », dans Les profils de coopération au développement, https://doi.org/10.1787/6a0551b5-en.

TwitterFacebookLinkedInEmail