En pratique

Une politique étrangère féministe pour promouvoir l'égalité des genres à l'échelle mondiale

Messages clés

La Suède fait progresser l’égalité des genres à l’échelle mondiale en mobilisant tous ses instruments de politique étrangère, y compris la mise en œuvre d’une politique étrangère féministe. L’intégration de l’ensemble du personnel, une direction spécialisée et un soutien continu sont essentiels à la réussite de l’approche. Cette politique a renforcé l’accent mis sur l’égalité femmes-hommes dans l’engagement de la Suède au sein du Conseil de sécurité et dans les négociations commerciales de l’Union européenne (UE) et la coopération pour le développement.

Défi

Mot-clésCohérence des politiques, Égalité des genres, Biens et défis mondiaux

Partenaire cléSuède

Dernière mise à jour30 août 2021

Télécharger PDF

Depuis de nombreuses années, la Suède promeut l’égalité des genres et les droits de l’homme. L’accent mis sur l’égalité femmes-hommes dans le cadre de la coopération suédoise pour le développement repose sur l’idée que le renforcement de l’égalité femmes-hommes contribue à réduire la pauvreté et à renforcer le développement durable, la sécurité et la paix. La politique étrangère féministe est une réponse à la discrimination et à la subordination systématique qui caractérisent encore la vie quotidienne d'innombrables femmes et filles à travers le monde. Cette politique s’appuie sur les efforts précédents de la Suède et représente un nouveau renforcement de son ambition.

Approche

En 2014, la Suède est devenue le premier pays à lancer une politique étrangère féministe. En mettant l’accent sur le renforcement des droits, de la représentation et des ressources des femmes et des filles à l’échelle mondiale, cette politique invite la Suède à utiliser tous ses instruments de politique étrangère pour aborder l'égalité des genres. Pour permettre une mise en œuvre réussie de cette politique, la Suède a investi dans les éléments suivants :

  • Le leadership : aux plus hauts niveaux de l'administration et dans l'ensemble de l'organisation, au moyen de messages politiques fréquents et clairs, en mettant l'accent sur les activités et les attentes vis-à-vis du personnel pour promouvoir l'égalité des genres.

  • L'appropriation : des consultations avec le personnel et d’autres parties prenantes informent sur les moyens de mettre en œuvre la politique.

  • Des orientations : la Suède a intégré l’égalité femmes-hommes dans sa planification et sa budgétisation opérationnelles, ses orientations et ses analyses politiques. Chaque département et mission à l'étranger doit expliquer comment la politique étrangère féministe est appliquée dans la pratique.

  • Un soutien : piloté par une équipe de coordination, il s’agit notamment de donner des conseils par l’intermédiaire de points de contact pour l’égalité femmes-hommes, de dispenser une formation en ligne, d’un site web dédié contenant des exemples pertinents, des présentations et du matériel de communication, et d’un programme spécial d’accompagnement de la problématique femmes-hommes.

Résultats

La nouvelle politique a conduit à un changement de culture institutionnelle qui a permis d’agir dans l’ensemble du portefeuille de la politique étrangère suédoise. Au sein du Conseil de sécurité, la Suède a fait progresser la participation des femmes aux efforts de paix et à la prévention des conflits. Dans le domaine du commerce, la Suède a encouragé l’intégration de la problématique femmes-hommes dans les accords commerciaux de l’UE. Elle a également accru l’aide publique au développement (APD) en faveur de la santé procréative afin de compenser la baisse des dépenses des autres pays. En partenariat avec Wikimedia, la Suède a lancé la campagne #WikiGap pour améliorer les informations sur les femmes dans Wikipédia. Cette initiative mondiale a conduit à une augmentation substantielle de la représentation des femmes dans les articles de Wikipédia.

En conséquence, le Conseil de sécurité et l'Union européenne ont intensifié leurs travaux sur les questions relatives aux femmes, à la paix et à la sécurité, un plus grand nombre de femmes participant aux dialogues sur la paix et la sécurité dans 12 pays prioritaires. En 2015, la Suède a mis en place un réseau de médiation pour les femmes en réponse à la sous-représentation importante des femmes dans les processus internationaux de médiation et de paix. La Suède a également collaboré avec l’organe des Nations Unies chargé des questions commerciales, la CNUCED, pour produire une « Boîte à outils sur le commerce et le genre » contenant des méthodes pour évaluer les effets des initiatives commerciales sur les femmes et l’égalité femmes-hommes.

Enseignements tirés

Les principaux facteurs de réussite de la mise en œuvre de la politique sont les suivants :

  • Une intégration totale au ministère des Affaires étrangères : cette politique a bénéficié d’un leadership fort et d’une appropriation profonde par le biais d’une approche ascendante qui a nécessité des consultations avec l’ensemble du personnel du ministère.

  • Un soutien et des mécanismes de déploiement : impliquant un ensemble complet d’orientations et de mécanismes de soutien à la mise en œuvre. Il s’agit notamment de mettre en place une budgétisation sexospécifique et de veiller à ce que la diversité du personnel au sein du ministère reflète ses engagements en faveur de l’égalité femmes-hommes.

Informations supplémentaires

Gouvernement de la Suède, Feminist Foreign Policy, https://www.government.se/government-policy/feminist-foreign-policy.

Gouvernement de la Suède, « Government Communication on Sweden’s feminist foreign policy », https://www.regeringen.se/4a732d/contentassets/8db3c4560ab0466faf82edaa1c209fe0/swedens-feminist-foreign-policy-skr-20192017.pdf.

Gouvernement de la Suède, Manuel. La politique étrangère féministe de la Suède, https://www.government.se/492c36/contentassets/fc115607a4ad4bca913cd8d11c2339dc/handbook----swedens-feminist-foreign-policy---french.pdf.

Ressources de l’OCDE

OCDE, Parité et développement, https://www.oecd.org/fr/developpement/pariteetdeveloppement.

Pour en savoir plus sur la coopération suédoise pour le développement, voir :

OCDE (2019), OECD Development Co-operation Peer Reviews: Sweden 2019, Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement, OECD Publishing, Paris, https://doi.org/10.1787/9f83244b-en.

OCDE (2021), « Suède », dans Les profils de coopération au développement, OECD Publishing, Paris, https://doi.org/10.1787/7a971abe-fr.

TwitterFacebookLinkedInEmail