En pratique

Investir dans la recherche et l’innovation dans les pays en développement

Messages clés

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada soutient et finance la recherche et l’innovation au sein et aux côtés des régions en développement. Le cadre institutionnel du CRDI lui a permis d’adopter une perspective à long terme sur les questions liées au développement et d’investir avec une longueur d’avance. Des programmes axés sur les défis cofinancés avec d’autres partenaires ont permis au Canada, par l’intermédiaire du CRDI, d’accroître les ressources disponibles pour la recherche au service du développement.

Défi

Mot-clésCadre institutionnel, Partenariats, Innovation, Apprentissage et gestion des connaissances

Partenaire cléCanada

Dernière mise à jour23 juillet 2021

Télécharger PDF

La recherche et l’innovation sont d’une importance fondamentale pour réduire la pauvreté et bâtir des économies et des sociétés plus fortes. Pour que les solutions soient véritablement durables, les compétences et l’expertise nécessaires à la recherche et à l’innovation doivent exister dans les pays en développement. Néanmoins, les investissements dans le renforcement de ces capacités restent limités.

Approche

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada est l’une des rares organisations au monde à s’intéresser spécifiquement au soutien et au renforcement des capacités de recherche et d’innovation dans les pays en développement, au partage des connaissances en vue d’une plus grande adoption et à la mobilisation d’alliances pour faire avancer les solutions.

Le CRDI présente un certain nombre de caractéristiques remarquables :

  • Son statut de société d’État canadienne lui donne une certaine distance par rapport au programme politique, même s’il entretient un dialogue régulier et une collaboration stratégique avec Affaires mondiales Canada et d’autres partenaires gouvernementaux.

  • Le financement de base stable est assuré par le Parlement du Canada et complété par d’importants partenariats avec des bailleurs de fonds et fondations privées partageant les mêmes valeurs.

  • Une stratégie décennale structure les investissements en recherche autour de cinq résultats en matière de développement : systèmes alimentaires résilients au changement climatique, santé à l’échelle mondiale, éducation et science, gouvernance démocratique et inclusive, et économies inclusives et durables.

  • Cinq bureaux régionaux répartis dans le monde en développement maintiennent l’organisation à proximité de la recherche qu’elle soutient.

  • Le suivi, l’évaluation et l’apprentissage guident les choix d’investissement, et les comptes rendus au Parlement canadien et un comité directeur international assurent la reddition de comptes sur les fonds publics.

L’initiative Think Tank constitue un exemple de l’action du CRDI. Il a réuni des apporteurs de coopération pour le développement autour d’un programme d’aide décennal pour 43 groupes de réflexion dans 20 pays jusqu’en 2019. Le financement de base a permis à ces groupes de réflexion de constituer et de retenir des talents locaux, de mettre au point des programmes de recherche indépendants et d’investir dans la sensibilisation du public afin que les résultats de la recherche éclairent et influencent les débats nationaux et régionaux sur les politiques à suivre.

Résultats

Le suivi régulier des résultats et les évaluations organisationnelles ont permis de documenter les succès des travaux du CRDI depuis plus de 50 ans. Le site web du CRDI offre plus de 800 histoires de recherche en action. Les principaux résultats sont les suivants :

  • Renforcement des capacités des établissements de recherche dans les pays partenaires pour la réalisation de recherches, la planification à long terme, l’établissement de priorités en matière de recherche, ainsi que l’engagement dans l’action publique et la communication.

  • Engagement d’autres partenaires, qui cofinancent ou investissent dans la mise à l’échelle des innovations issues des recherches financées par le CRDI.

  • Adoption de la recherche dans les cadres d’action, par exemple par l’introduction de l’étiquetage nutritionnel obligatoire sur le devant du paquet au Mexique et l’amélioration de la législation sur la violence à l’égard des femmes au Sénégal.

  • Évolution des comportements dans les pays partenaires. Par exemple, un projet novateur a démontré la faisabilité de l’utilisation d’insectes plutôt que de soja et de farine de poisson pour l’élevage de volailles et de poissons en Afrique subsaharienne. Cela a contribué à réduire les coûts pour les petits exploitants agricoles et à réorienter les cultures vers la consommation humaine.

Enseignements tirés

Le cadre institutionnel du CRDI lui a permis d’adopter une perspective à long terme sur les questions de développement et d’investir dans des domaines avec une longueur d’avance.

Des programmes axés sur les défis cofinancés avec d’autres partenaires ont permis au Canada, par l’intermédiaire du CRDI, d’accroître les ressources disponibles pour la recherche au service du développement et de consacrer davantage d’efforts à des activités à valeur ajoutée comme la synthèse et l’application des connaissances.

Une approche souple et holistique de l’évaluation de la qualité de la recherche pour le développement a permis au CRDI de reconnaître des dimensions essentielles autres que la rigueur scientifique (comme l’intégrité ou le positionnement pour l’utilisation) et d’affirmer que le renforcement des capacités ne doit pas nécessairement se faire au détriment de cette rigueur.

La compréhension des mécanismes de mise à l’échelle dans le domaine de la recherche au service du développement a conduit le CRDI à adopter une approche axée sur la mise à l’échelle de l’impact à un niveau optimal, plutôt que de se contenter d’augmenter ou de réduire l’impact.

Les partenariats de recherche bénéficient d’un financement flexible, d’un soutien personnalisé au renforcement des capacités organisationnelles en fonction de la demande, d’une perspective à long terme et d’une volonté de prendre des risques.

Informations supplémentaires

Centre de recherches pour le développement international (CRDI), https://www.idrc.ca/fr.

Ressources de l’OCDE

OCDE (2020), L’innovation au service du développement : Enseignements du Comité d’aide au développement de l’OCDE, Objectif développement, OECD Publishing, Paris, https://doi.org/10.1787/40737e4c-fr.

OCDE (2018), Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Canada 2018, https://doi.org/10.1787/9789264303584-fr. Les informations relatives à cette pratique ont été initialement présentées dans cette publication et ont été révisées et mises à jour pour les Outils, enseignements et pratiques de la coopération pour le développement.

Pour en savoir plus sur la coopération canadienne pour le développement, voir :

OCDE (2021), « Canada », dans Les profils de coopération au développement, Éditions OCDE, Paris, https://doi.org/10.1787/b2e67586-fr.

TwitterFacebookLinkedInEmail