Partager

 

Intégration africaine : Investir dans notre avenir commun

29 novembre 2019 – Casa Árabe, Madrid, Espagne

   Regarder la vidéo complète du forum



Télécharger le programme

08h30 – 09h00

Inscriptions

09h00 – 09h40

Séance d’ouverture

Discours de bienvenue 

Fernando Valenzuela Marzo, Secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Espagne

Victor Harison, Commissaire aux Affaires économiques, Commission de l’Union africaine (   regarder la vidéo

Mario Pezzini, Directeur du Centre de développement de l’OCDE et Conseiller spécial du Secrétaire général de l’OCDE pour le développement (   regarder la vidéo

Message vidéo

Message vidéo


Angel Gurría, Secrétaire général, Organisation pour la Coopération et le Développement Économiques (OCDE)

David Sassoli, Président, Parlement européen (   regarder la vidéo

09h40 – 11h10

Séance 1. Deux milliards de consommateurs d’ici 2050 : les entreprises africaines sont-elles prêtes ?

 

Le PIB de l’Afrique a progressé de 4,6% par an en moyenne depuis 2000, soit le deuxième taux le plus rapide au monde, principalement grâce la vitalité de la demande intérieure pour les produits transformés. Avec 2 milliards d’habitants attendus d’ici 2030, la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECA) suscite l’espoir d’une intégration régionale qui serait le moteur de l’industrialisation et de la transformation productive de l’Afrique. Mais avec des niveaux de productivité très bas et un manque de main-d'œuvre qualifiée, la plupart des entreprises africaines sont mal équipées pour faire face à la concurrence des acteurs mondiaux. Comment les gouvernements peuvent-ils créer les conditions permettant au secteur privé de se développer, de créer des emplois décents et de produire les produits de qualité dont le continent a besoin ? Quelles politiques publiques ont fait leurs preuves ? Et que peuvent apporter les partenaires de développement ?

Modératrice

María Teresa Fernández de la Vega, Présidente de la Fondation des femmes pour l’Afrique 

Table ronde

Gilbert Bawara, Ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, Togo
Sahar Nasr, Ministre de l’Investissement et de la coopération internationale, Égypte
Arkebe Oqubay, Ministre et Conseiller spécial du Premier Ministre, Éthiopie
Jong-Dae Park, Ambassadeur de la République de Corée en République d’Afrique du Sud
Félix F. Shaw, Directeur, Politique de coopération internationale et développement, Commission européenne 

11h10 - 11h45

Pause-café

11h45 - 13h15

Séance 2. Connecter l’Afrique à elle-même et au monde : où sont les investissements
prioritaires ?

 

La croissance économique de l’Afrique a été favorisée par des progrès du commerce, des politiques publiques et de l’intégration régionale, qui ont abouti à l’ambitieuse ZLECA. Cependant, les systèmes commerciaux du continent restent inefficaces. Les micro, petites et moyennes entreprises sont trop souvent coupées les unes des autres, empêchant la circulation de la technologie et du savoir-faire, et incapables d'accéder aux marchés au-delà d'un petit périmètre. Les liens en amont et en aval sont relativement faibles, les liens régionaux entre marchés insuffisants. Le niveau moyen estimé des échanges intra régionaux en Afrique reste inférieur à 15%, contre des pics de plus de 80% dans certains secteurs en Asie du Sud-Est. Quelles mesures peuvent stimuler les investissements pour mieux relier les régions africaines les unes aux autres ? Quels sont les goulots d'étranglement qui entravent la coordination entre les partenaires au développement ? Quelles innovations doivent nous inspirer en matière de mobilisation des ressources pour les infrastructures régionales et le capital humain ? 

Modératrice

Susana Ruiz Rodríguez, Chef de la politique de justice fiscale, Oxfam International

Table ronde

Cai E-Sheng, Président du Centre financier pour la coopération Sud-Sud
Amy Jadesimi, Directeur général de la Base de soutien logistique de Lagos Deep Offshore
Zephanie Niyonkuru, Directeur général délégué, Rwanda Development Board (RDB)
Íñigo de Palacio España, Directeur mondial des relations institutionnelles, Vice-Président, INDRA
Tomoharu Otake, Représentant principal, Agence japonaise de coopération internationale, Bureau de la France

13h15 - 13h35

Remarques de clôture

 

Manuel Escudero, Président du Comité directeur du Centre de développement et Représentant permanent de l’Espagne auprès de l'OCDE

María Reyes Maroto, Ministre de l’Industrie, du commerce et du tourisme, Espagne

 

*Participants listés par ordre alphabétique pour chaque séance