Partager

La technologie et le numérique dans l’agriculture

Les nouvelles technologies et l’essor du numérique redessinent l’agriculture et ouvrent de nouvelles perspectives d’amélioration de l’action publique

La première culture entièrement robotisée, sans intervention humaine du semis jusqu’à la récolte, a été récoltée en 2017 et a marqué un tournant dans l’agriculture numérique, parfois nommée « agriculture intelligente » ou « e-agriculture ».

Les technologies numériques — internet, les technologies et appareils mobiles, l’analyse de données, l’intelligence artificielle, les applications et services fournis par voie numériques — sont en train de transformer l’agriculture et le système alimentaire. Les exemples abondent a différents niveaux de la chaîne de valeur agroalimentaire : l'automatisation des machines agricoles permet un réglage précis des apports en intrants et réduit la demande de main-d’œuvre, les données de télédétection et télémesure par satellite et les capteurs in situ permettent une surveillance plus précise et moins onéreuse de la croissance des cultures et de la qualité des terres ou des ressources en eau, et les technologies de traçabilité et services logistiques numériques offrent la possibilité de rationaliser les chaînes d’approvisionnement agroalimentaires tout en apportant une information fiable aux consommateurs.

Les technologies numériques peuvent également aider les pouvoirs publics à accroître l’efficience et l’efficacité des politiques et programmes existants et à en formuler de plus adaptés. Le fait de disposer d’images satellitaires gratuites de grande qualité réduit par exemple le coût de surveillance de nombreuses activités agricoles. Les responsables de l’action publique pourraient ainsi opter pour des mesures plus ciblées en vertu desquelles les exploitants se verraient octroyer des versements (ou seraient sanctionnés) en fonction de résultats environnementaux observables. Utiles pour surveiller le respect des dispositions environnementales, les technologies numériques permettent aussi d’automatiser des procédés administratifs en lien avec l’agriculture et de développer plus avant les services publics, en particulier dans les domaines de la vulgarisation ou du conseil.

Enfin, les technologies numériques peuvent faciliter les échanges de produits agricoles et alimentaires en reliant des fournisseurs privés à de nouveaux marchés et en offrant aux pouvoirs publics de nouveaux moyens de surveiller et de faire respecter les normes, ainsi que la possibilité de mettre en place des procédures douanières plus rapides et plus efficientes, essentielles pour les produits périssables.

Ces progrès technologiques peuvent contribuer au renforcement de la résilience, de la productivité et de la durabilité des secteurs agricole et alimentaire afin qu’ils répondent plus précisément aux besoins des consommateurs. Ces avantages se manifestent de manière aussi bien directe — lorsque les acteurs du secteur (y compris les prestataires de services) adoptent des technologies — qu’indirecte — lorsque les pouvoirs publics recourent aux technologies pour elaborer et metter en œuvre des politiques plus adaptées.

Comment les responsables de l’action publique peuvent-ils mettre les technologies numériques au service du secteur agricole ?

Trois questions clés soulignent les mesures que doivent prendre les gouvernements pour que les opportunités offertes par les technologies numériques se concrétisent:.

  • En premier lieu, comment les politiques et programmes publics peuvent-ils faciliter de manière appropriée l’adoption des technologies numériques par les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation ? Les décideurs devront étudier les avantages, coûts et risques de ces technologies et comprendre les facteurs qui influent sur leur adoption de sorte que les interventions ciblent les défaillance de marché ou servent l’intérêt général.
  • Quel usage les pouvoirs publics peuvent-ils faire des technologies numériques pour élaborer et mettre en œuvre des politiques agricoles plus adaptées ? Pour répondre à cette question, il est nécessaire de comprendre en quoi la technologie peut être utile à diverses étapes de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques. De même faut-il savoir en quoi elle pourrait obliger les administrations à enrichir leurs compétences, investir dans la technologie et la formation, ou nouer des partenariats avec d’autres acteurs (publics ou non).
  • Comment les technologies numériques pourraient-elles changer le rôle des pouvoirs publics ? D’un côté, les technologies numériques peuvent conférer aux pouvoirs publics de nouveaux rôles ou de nouvelles responsabilités, y compris celle de mettre en place les conditions propices au développement des infrastructures numériques (Y a-t-il matière à considérer qu’il leur revient de fournir ou régir les nouvelles infrastructures numériques, et dans quelles circonstances ?). D’un autre côté, toutefois, si la technologie peut réduire les asymétries d’information et les coûts de transaction, les autorités auront peut-être moins à intervenir.

Pour les responsables de l’action publique, le défi consistera à façonner les cadres politiques et réglementaires de manière à faciliter l’emergence et l’accès auxopportunités offertes par les technologies numériques. Parallèlement, dans le secteur de l’agriculture comme dans d’autres, ces technologies soulèvent des questions de protection des données privées, d’interopérabilité et même de responsabilité, qui nécessiteront une attention toute particulière.

Pour que le secteur agricole tire parti des technologies numériques, un engagement et une coopération s’imposent de la part des agriculteurs, des chercheurs, du secteur privé, des organisations à but non lucratif et des pouvoirs publics

Dans ses travaux, l’OCDE étudie les avantages et les défis inhérents à l’utilisation des technologies pour les politiques agricoles, en s’appuyant en particulier sur les éclairages fournis par les politiques agro-environnementales et les échanges agroalimentaires. D'autres problèmatiques etudiées concernent la manière dont l’environnement réglementaire peut influencer l’adoption durable et inclusive des technologies numériques, la façon dont les technologies pourraient faire évoluer les besoins en compétences du secteur et la manière dont les technologies de traçabilité peuvent accroître la transparence de la chaîne de valeur agricole, améliorer la sécurité des aliments et la répression des fraudes et faire émerger des politiques agissant sur la demande pour promouvoir la durabilité.

Pour plus d’informations sur la manière dont les technologies numériques influent sur la production et la distribution alimentaires, vous pouvez télécharger les présentations et les notes de référence sur le site de l’édition 2018 du Forum mondial sur l’agriculture.

Actualités

Opportunités numériques pour le commerce dans les secteurs de l'agriculture et de l'alimentation

Comment les nouvelles possibilités de créer et de partager des informations influent-elles sur la transformation numérique du système agricole et alimentaire et, partant, sur le potentiel de sa réorganisation? Ce rapport se concentre sur les aspects commerciaux transfrontaliers de la chaîne de valeur mondiale de l’agriculture et de l’alimentation et examine comment les changements induits par les technologies numériques peuvent influer sur les participants à la chaîne de valeur, créer de la valeur ajoutée et répartir la valeur entre les acteurs dans la chaîne.

Lire la suite...

Note de politique

Publications sur l’agriculture numérique

Accédez à toutes les publications de l'OCDE concernant l’agriculture numérique dans la bibliothèque iLibrary de l'OCDE.

» Accédez aux publications

Publications sur l'agriculture et la pêche

Toutes nos études et analyses sur l’alimentation, l’agriculture et la pêche sont disponibles gratuitement en ligne sur l’iLibrary de l’OCDE.

» Accédez aux publications

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des mises à jour périodiques par courrier électronique sur les nouvelles publications, vidéos et analyses.

» Inscrivez-vous

Contactez-nous & événements

Pour en savoir plus sur la Direction des échanges et de l’agriculture de l’OCDE, les manifestations que nous organisons et auxquelles nous participons, contactez-nous pour nous poser vos questions.

» Contactez-nous
» Voir les événements