Partager

Mexique

Gabriela Ramos, Directrice de Cabinet du Secrétaire général de l'OCDE et Sherpa pour le G20

 


Photo en haute-résolution

    

Gabriela Ramos est Directrice de Cabinet du Secrétaire général et Sherpa pour le G20 et en cette qualité, elle prête son concours au Secrétaire général dans son rôle de direction stratégique et veille à ce que l'Organisation s'acquitte de ses missions. Elle est responsable des contributions de l'OCDE à la concrétisation des priorités d'action mondiales, notamment dans le cadre du Groupe des Vingt (G20), du Groupe des Sept (G7) et du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC). Elle supervise également le Secrétariat des relations mondiales, qui collabore avec plus de 100 pays du monde entier. Dans l'exercice de ses fonctions de Sherpa, elle a contribué à l'engagement pris en matière d'égalité hommes-femmes par les chefs d'État et de gouvernement du G20 à Brisbane en 2014, ainsi qu'à la création du Groupe des femmes du G20 (W20). Elle a joué un rôle essentiel dans les contributions majeures apportées par l'OCDE à cet égard, notamment à ses travaux sur la transparence fiscale, sur l'intelligence artificielle et les données, sur les capacités excédentaires, sur le suivi des mesures prises en matière d'échanges et d'investissement, ainsi que sur le climat et la croissance, entre autres. En 2019, elle a lancé, avec l'aval de la Présidence française du G7, la plateforme « Les entreprises à l'appui de la croissance inclusive » (B4IG, Business for Inclusive Growth), réunissant 40 multinationales de premier plan déterminées à réduire les inégalités. Elle a été le fer de lance des travaux de l'OCDE visant à placer l'humain au centre de l'action publique via l'élaboration de recommandations ciblées en partenariat avec l'Union européenne, l'Initiative pour la croissance inclusive, et les Nouvelles approches face aux défis économiques (NAEC). Elle a fait avancer les travaux sur l'égalité hommes-femmes, le cadre de mesure du bien-être, et les enfants. Dernièrement, elle a publié un rapport s'inscrivant dans le cadre de l'initiative NAEC intitulé Systemic Thinking for Policy Making.


Occupant précédemment les fonctions de Directrice du Centre de l'OCDE à Mexico pour l'Amérique latine, Gabriela Ramos a coordonné la préparation de plusieurs rapports sur le Mexique en vue d'y promouvoir des réformes en matière d'éducation et de santé. Elle a ainsi participé au déploiement du régime d'assurance maladie populaire (Seguro Popular), qui permet à une grande partie de la population ne bénéficiant pas d'une couverture d'accéder aux services de santé, et a contribué à la mise en place de l'Institut national d'évaluation de l'éducation (INEE, Instituto Nacional para la Evaluación de la Educación). Elle a organisé le Forum de l'OCDE sur le Mexique et lancé la série phare de publications Getting it Right, ainsi que l'initiative NiñaSTEM Pueden, en collaboration avec le gouvernement mexicain.


Avant de rejoindre l'OCDE, Mme Ramos a occupé plusieurs postes au sein du gouvernement mexicain, et a été à l'origine d'une société de conseil menant de grands projets environnementaux et sociaux. Elle a également été professeur d'économie internationale à l'Université ibéroaméricaine (Universidad Iberoamericana) et à l'Institut technologique autonome de Mexico (ITAM, Instituto Tecnológico Autónomo de México).


Madame Ramos est titulaire d'un master en politiques publiques de l'Université de Harvard, et a bénéficié de bourses d'études Fulbright et Ford MacArthur. Elle a été décorée en 2013 de l'Ordre national du mérite par le Président de la République française, François Hollande. Ses travaux sur la promotion de l'égalité hommes-femmes lui ont valu d'être distinguée par deux fois, en 2017 et 2018, par le magazine Forbes, et elle a figuré deux années de suite (en 2018 et 2019) au palmarès des 100 personnes les plus influentes sur les questions d'égalité hommes-femmes établi par l'organisation Apolitical. Elle est membre du conseil d'orientation du Forum de Paris sur la paix, du comité consultatif du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), du groupe directeur du pôle de Paris du réseau Champions internationaux de l'égalité des sexes (IGC, International Gender Champions), du conseil multipartite de Global Solutions Initiative, et de la Commission Lancet sur la violence sexiste et les mauvais traitements infligés aux jeunes (Lancet Commission on Gender-Based Violence and Maltreatment of Young People).

 

En savoir plus

L'OCDE et le G20

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)