Partager

Le Comité d'aide au développement

Le Comité d’aide au développement de l’OCDE est un forum international unique regroupant des principaux fournisseurs d’aide, dont 30 membres. 


Le mandat du CAD

L’objectif général du CAD pour la période 2018–2022 est de promouvoir des politiques, de coopération pour le développement et autres, qui contribuent à la mise en oeuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, et notamment à une croissance économique soutenue, inclusive et durable, à l’éradication de la pauvreté, à l’amélioration du niveau de vie dans les pays en développement, ainsi qu’à un avenir où plus aucun pays ne sera tributaire de l’aide.

 Lire le mandat complet

Ce que nous faisons

Nous mesurons

L’AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT

Tout sur l'APD : statistiques, définitions, listes et plus encore

lien

Nous établissons

LES NORMES

de la coopération au développement

Retrouvez les décisions, recommandations et lignes directrices du CAD

lien

Nous conduisons les

EXAMENS PAR LES PAIRS

de nos membres

Découvrez comment nous nous tenons mutuellement responsables de nos engagements, et accédez aux rapports complets.

lien

Comment nous travaillons

Réunions

Les réunions à haut niveau du CAD réunissent les ministres du développement, généralement tous les 2-3 ans. Entre celles-là, le Comité organise des réunions au niveau des hauts fonctionnaires, auxquelles participent les chefs des agences d’aide, pour examiner les travaux du Comité. Les réunions ordinaires du CAD réunissent les délégués des pays membres, basés à Paris, ainsi que des fonctionnaires de leurs capitales.

Relations mondiales

Afin d’améliorer la pertinence et l’impact de ses travaux, le CAD coopère avec un large éventail d’acteurs du développement.

Membres et partenaires

Membres

Le CAD compte actuellement 30 membres. Les pays candidats sont évalués en fonction des critères suivants : l'existence de stratégies, politiques publiques et cadres institutionnels qui garantissent la capacité de mettre en œuvre un programme de coopération au développement ; une mesure d'effort reconnue en la matière ; et l'existence d'un système de suivi et d'évaluation des performances dans le secteur.