Partager

Politiques scientifiques, technologiques et d'innovation

Atelier sur l'évolution des stratégies de recherche et développement des entreprises, et leur conséquences sur la politique de S&T des pouvoir publics, Paris (France)

 

Cet atelier est co-parrainé par l'OCDE et l'Association européenne pour l'administration de la recherche (EIRMA), en collaboration avec le Ministère français de la Recherche.

8h00-9h00 Inscriptions

9h00-9h20: Allocution de bienvenue et remarques liminaires

  • John Barber, Président de l'atelier;
  • Jacques Serris, Directeur adjoint, Direction de la technologie du ministère français de la Recherche;
  • Takayuki Matsuo, Directeur de la science, de la technologie et de l'industrie, OCDE

9h20-10h00 1ère Session:
Panorama des Principales évolutions de la R-D dans les entreprises

Cette session sera consacrée à une mise en perspective des questions à examiner au cours de l'atelier. Après avoir proposé un cadre commun pour la suite des discussions, les orateurs passeront en revue les principaux aspects de l'évolution des stratégies des entreprises en matière d'investissement et de gestion de la R-D et mettront en évidence les questions que cette évolution pose à la communauté des responsables des politiques de S&T.

10h00-11h30 2e Session:
Vers un nouveau modèle d'organisation de la R-D dans les entreprises

Cette session sera axée sur la restructuration des activités de R-D au sein des entreprises. Y seront présentées différentes approches adoptées pour renforcer la contribution des activités internes de R-D aux stratégies de développement des entreprises. Les thèmes débattus incluront notamment: les déterminants de la croissance des dépenses de R-D des entreprises et les tendances pour l'avenir, la modification de l'équilibre entre les besoins de R-D à court terme des divisions "Produit" et ceux des programmes à plus long terme de développement de technologies (et/ou entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée), ainsi que la réorientation des ressources consacrées à la R-D par les entreprises vers de nouveaux domaines scientifiques et technologiques

Débat général et interventions de la salle.

11h30-11h45 PAUSE

11h45-13h15 3e Session:
Les réseaux de création et d'acquisition du savoir

Cette session sera consacrée aux tendances en matière de recours à des sources extérieures de savoir scientifique et technologique. Elle portera en particulier sur le rôle de la recherche publique (universités et laboratoires) et des nouvelles entreprises high-tech dans les stratégies de recherche et développement des grandes entreprises. Elle s'efforcera d'identifier les différents dispositifs qu'utilisent les entreprises pour se doter de capacités de R-D complémentaires, telles que la sous-traitance, le recours aux licences, les sociétés d'investissement en capital-risque, les fusions et acquisitions, les alliances stratégiques, et l'externalisation de la R-D, etc. Comment ces activités viennent-elles compléter les travaux de R-D effectués en interne par les grandes entreprises ? Quelles sont les conséquences de cette évolution sur la division du travail de R-D des entreprises ?

  • Pierre-Yves Saintoyant, Directeur des relations avec les universités, Microsoft Research
  • Timothy Keating, Directeur, Intel Capital
  • Paolo Annunziato, Directeur pour l'innovation, la recherche et la net-économie, Confindustria

Débat général et interventions de la salle.

13h15-14h45 Déjeuner

14h45-15h00 Exopsé introductif

  • Jeanne Seyvet, Directrice générale de l'industrie et des technologies de l'information, Secrétariat d'État à l'Industrie.

15h00-16h15 4e Session:
La mondialisation de la R-D menée par les entreprises

Au cours de cette session seront examinées les tendances à la mondialisation croissante de la R-D des entreprises. Les débats seront axés sur les motifs qui poussent celles-ci à créer des établissements de R-D à l'étranger, les obstacles auxquels elles se heurtent à cette occasion, et les effets de cette mondialisation sur les transferts de technologie à l'échelle internationale. Les discussions porteront également sur le rapport entre la mondialisation de la R-D et le financement international de l'innovation (par des capital-risqueurs, par exemple).

  • Kazuya Matsumoto, Président-directeur general Canon Research Centre France S.A. et Chef de l'unite d'affaire de pointe de technologie, Canon Europe Ltd.
  • Klaus Mayer, Directeur de développement commercial, AVL-List, GmbH.

Débat général et interventions de la salle.

16h15-16h30 Pause

16h30-17h40 5e Session:
Le renforcement de la politique scientifique et technologie

Cette session sera consacrée à une réflexion sur les manières dont les pouvoirs publics peuvent adapter leur politique à l'évolution des stratégies de R-D des entreprises afin d'assurer un soutien plus effectif à l'innovation. Elle permettra un échange de vues ente dirigeants d'entreprise et responsables gouvernementaux sur l'efficacité de différents dispositifs des politiques scientifique et technologique (incitations fiscales, partenariats public-privé, financement de la R-D sur fonds publics, par exemple) destinés à stimuler l'innovation industrielle, ainsi que sur les éventuels obstacles à une collaboration efficace entre les entreprises et les pouvoirs publics. Le débat pourra également porter sur d'autres dispositifs de politiques axées sur l'innovation, comme les programmes de soutien de la R-D dans les petites entreprises et l'octroi de licences issus de la recherche publique.

  • Guy Haemers, Président de Bekaert SA
  • Jacques Serris, Directeur adjoint, Direction de la technologie du ministère français de la Recherche

Débat général et interventions de la salle.

17h40-18h15 Session de conclusion

Débat général et interventions de la salle.

Discours de clôture du Président

18h15-19h15 COCKTAIL

--------------------------------------------------------------------------------------------