Partager

Industrie et mondialisation

Mesurer les échanges en valeur ajoutée

 

 

Accès aux indicateurs TiVA | Notes par pays

 

Les biens et services de consommation sont composés d'intrants provenant de divers pays dans le monde. Toutesfois, établis de manière conventionnelle, les échanges ne reflètent pas toujours les flux de ces produits au sein des chaînes de production mondiales et n'offrent donc qu'une vision partielle des échanges extérieurs.


La mesure des échanges en valeur ajoutée permet de remédier à ce problème en identifiant la valeur que chaque pays ajoute dans le processus de production de biens et services consommés dans le monde. Les indicateurs TiVA offrent ainsi une approche complémentaire pour l'analyse des relations commerciales internationales et constituent un outil d'information pertinent pour les responsables politiques.


Dans TiVA, les données sont exprimées en millions de dollar des É-U à prix courants pour ce qui est des valeurs monétaires, et en pourcentages pour ce qui concerne les parts ou ratios. On y trouve notamment :

  • Le contenu en valeur ajoutée locale et étrangère des exportations brutes détaillé par branche d'activité exportatrice
  • Le contenu en services des exportations brutes détaillé par branche d'activité exportatrice, par type de service et selon l'origine de la valeur ajoutée
  • Le niveau de participation aux chaînes de valeur mondiales (CVM) estimé par la teneur en produits intermédiaires importés des exportations (i.e. liaisons en amont)
  • Le niveau de participation aux chaînes de valeur mondiales (CVM) identifié par la teneur en valeur ajoutée locale des exportations et de la demande finale de pays partenaires tiers (i.e. liaisons en aval)
  • "L'orientation mondiale" des branches d'activité, à savoir la part de la valeur ajoutée sectorielle permettant de satisfaire la demande finale
  • L'origine géographique et sectorielle de la valeur ajoutée contenue dans la demande finale, en tenant compte de l'origine de la valeur ajoutée dans la consommation finale (des ménages et des administrations publiques) et dans la formation brute de capital fixe FBCF (investissement des entreprises)
  • Les échanges commerciaux bilatéraux observés du point de vue des flux de la valeur ajoutée incorporée à la demande finale intérieure
  • Les relations interrégionales et au sein des régions
  • Le contenu en valeur ajoutée locale des importations



Indicateurs TiVA : édition 2023


L'édition 2023 présente des indicateurs sur les échanges en valeur ajoutée pour 76 économies, dont tous les pays de l'OCDE, de l'UE, du G20 et ceux de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), et couvre la période 1995-2020. Par rapport à l'édition 2021, 10 nouveaux pays ont été intégrés à la base : le Bengladesh, la Biélorussie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, l'Égypte, la Jordanie, le Nigéria, le Pakistan, le Sénégal et l'Ukraine. La liste des branches d'activité reste, quant à elle, inchangée avec 45 branches d'activité uniques, organisées en hiérarchie, comprenant des regroupements de branches dont l'ensemble des industries de fabrication et des activités de services. Par souci de conformité avec les nouveaux standards de l'OCDE en matière de bases de données utilisant des classifications sectorielles, la liste des branches d'activité dans TiVA comprend désormais de nouvaux codes. 


Les  indicateurs TiVA sont calculés à partir des Tableaux internationaux des entrées-sorties (TIES), eux-mêmes dérivés des statistiques du Système de Comptabilité Nationale (SCN) 2008, de sources nationales, régionales ou internationales. Les TIES utilisent une liste de branches établie à partir de la Révision 4 de la Classification Internationale Type des Industries (CITI Rév.4).

 

Voir le Guide sur les indicateurs TIVA (en anglais)

 

La base de données TiVA comprend 5 ensembles d'indicateurs :

  • Les indicateurs principaux
  • L'origine de la valeur ajoutée contenue dans les exportations brutes
  • L'origine de la valeur ajoutée contenue dans la demande finale
  • L'origine de la valeur ajoutée contenue dans les importations brutes
  • L'origine de la valeur ajoutée contenue dans les exportations brutes, selon l'origine géographique de la valeur ajoutée et sa destination finale

 

Note importante concernant les estimations pour les années les plus récentes

Les estimations TiVA pour les dernières années doivent être interprétées avec prudence.

Les tableaux nationaux harmonisés des ressources et des emplois (TRE) et les tableaux des entrées-sorties (TES) sont des éléments clés de la construction du modèle TIES à partir duquel sont calculés les indicateurs TiVA. Pour pouvoir figurer dans la base de données TiVA, il est primordial que les pays mettent à disposition leurs données officielles de TRE et TES nationaux. Certaines grandes économies, comme la Chine, le Japon et les États-Unis, ont déjà publié leurs TRE pour l'année 2020, tandis que beaucoup d'autres pays publient les leurs avec un décalage de 3 à 5 ans. C'est pourquoi, afin de produire des TIES pour des années plus récentes, l'OCDE utilise les derniers TRE harmonisés disponibles, extrapolés jusqu'en 2020 à l'aide de contraintes établies à partir des séries chronologiques des comptes nationaux (SCN) et recalibrés en utilisant les statistiques, également jusqu'en 2020, de la balance des paiements et du commerce bilatéral des biens et services. Ces calculs reposent sur une hypothèse implicite importante qui considère que la structure des TRE extrapolés, quant aux entrées et sorties sectorielles des pays, est similaire à celle des derniers TRE disponibles. Cette hypothèse est raisonnable en l'absence de chocs économiques mondiaux ou régionaux. Cependant, en 2020, la pandémie de COVID et les divers blocages qui en ont découlé ont touché certaines activités de manière disproportionnée (comme le transport, l'hébergement et la restauration, les arts, le divertissement et les événements sportifs) de même, le moment et le rythme de la reprise ont varié selon les pays et les secteurs. L'ampleur de ces changements et leurs effets éventuels sur les principaux indicateurs de TIVA nécessiteraient d'être étudiés. A mesure que les pays réviseront leurs données, mettront à jour leurs statistiques annuelles du SCN et publieront des TRE plus récents et des TES de référence, une meilleure compréhension de l'impact économique du COVID émergera et pourra être reflétée dans les tableaux TIES et les indicateurs TIVA.

 


Principaux indicateurs TiVA


Contact


Bases de données connexes


 

TiVA notes par pays
  

Pays membres de l'OCDE
 

 

Économies non membres
 

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)