Partager

Statistiques des échanges internationaux et de la balance des paiements

Tendances du commerce international, OCDE, mise à jour : octobre 2020

 

La croissance du commerce de marchandises commence à se stabiliser mais le commerce des services reste faible

20 oct. 2020 - Le commerce international de marchandises a montré des signes de stabilisation en août et septembre, après la forte reprise de juin et juillet 2020, mais il reste environ 10 à 15 % en dessous des niveaux d'avant la crise dans la plupart des économies. Le commerce des services, en particulier les services de voyage et de transport de passagers, est resté fragile, le total des échanges de services étant inférieur d'environ 20 % aux niveaux d'avant la crise.

Asie-Pacifique 

Dans la région Asie-Pacifique, le commerce de marchandises en Chine et en Corée est supérieur ou proche des niveaux de 2019, mais les services restent à la traîne, notamment les services de voyage et de transport de passagers. 

La Corée a enregistré une forte croissance du commerce de marchandises en septembre 2020. Après une légère contraction (0,1 %) en août, les exportations ont augmenté de 12,8 %, les machines et le matériel de transport (y compris les véhicules électriques) ainsi que les ordinateurs et l'électronique grand public étant les moteurs de la croissance. Les importations de marchandises ont également rebondi en septembre (en hausse de 6,5 %, après la baisse de 1,1 % en août). Le commerce des services coréen a suivi la même tendance que le commerce de marchandises en août, les exportations et les importations ayant toutes deux baissé de 5,2 % en août, en raison de la faiblesse des ventes et des achats de services aux entreprises. 

 
Source : Direction des statistiques et des données de l'OCDE. Indice basé sur des chiffres en dollars américains à prix courants, corrigés des variations effets saisonnières.

La Chine a vu ses exportations de marchandises se contracter de 3.2% en septembre, après une croissance marquée en juillet et août. En revanche, les importations de marchandises ont continué à augmenter (en hausse de 6.6% en septembre, après une croissance de 4.0% en août). Les exportations d'ordinateurs et de pièces détachées, qui représentent désormais environ 8% des exportations totales de marchandises de la Chine, ont augmenté de près de 8 % depuis le début de l'année, reflétant la croissance des importations de circuits intégrés (en hausse de 14 % depuis le début de l'année), qui représentent désormais 17% des importations de marchandises de la Chine. Les exportations chinoises de services se sont toutefois contractées de 6.7% en août, en raison de la faiblesse des télécommunications, de l'informatique et des autres services aux entreprises. Les importations de services ont continué de croître (en hausse de 2.8% en août après une augmentation de 0.5% en juillet), les voyages ayant continué de se remettre de la crise. 

Les exportations de marchandises japonaises ont augmenté de 6.7% en août, tandis que les importations ont progressé modérément (0.8%). Après des chiffres faibles en juin et juillet, les importations de services du Japon ont fortement rebondi en août (de 11.7%). Les exportations de services ont toutefois continué à se contracter (de 1.0 %), les ventes de services aux entreprises, de télécommunications et de services informatiques étant restées faibles. 

Les exportations de marchandises ont augmenté de 1.5% en Australie en août, en raison de la reprise de la demande étrangère de minerais métalliques et de charbon. De même, les importations ont augmenté de 2.3% en raison d'une plus forte demande de biens de consommation. Les exportations de services de l'Australie ont légèrement diminué (moins 0.2%), car les nouvelles contractions des voyages et du transport de passagers ont compensé la croissance des autres secteurs de services. Les importations de services ont augmenté de 3.7%. 

Amériques 

En Amérique, le commerce de marchandises a continué de croître en août et en septembre, mais à un rythme plus lent qu'en juillet. Le commerce des services est resté faible et nettement inférieur aux niveaux antérieurs à la COVID-19.

 
Source : Direction des statistiques et des données de l'OCDE. Indice basé sur des chiffres en dollars américains à prix courants, corrigés des variations saisonnières.

Après une forte croissance en juillet (exportations en hausse de 13,0% et importations de 14,4%), la croissance du commerce de marchandises du Canada a ralenti en août (exportations en hausse de 2.0% et importations de 0.5%). Le commerce des services a également connu une croissance modérée en août (exportations en hausse de 3.3% et importations de 0.5%), les voyages ayant commencé à se redresser (hausse de 32% et 51% pour les exportations et les importations, respectivement), bien qu'à partir de niveaux très bas. 

Les États-Unis ont également vu la croissance du commerce de marchandises ralentir en août (exportations en hausse de 3.0% et importations de 3.3%) par rapport à juillet (en hausse de 12.1% et 12.4% pour les exportations et les importations), les produits agricoles (y compris le soja) tirant les exportations et les produits pharmaceutiques, les autres biens de consommation et le matériel de transport tirant les importations. Les exportations de services, en revanche, ont continué à stagner. Avec la poursuite de la baisse du nombre d'étudiants étrangers, les exportations de voyages ont continué d'atteindre de nouveaux creux, comme c'est le cas depuis mars, si bien que le total des services n'a augmenté que de 0.3% en août. Les services informatiques, les services aux entreprises et les services liés aux droits de propriété intellectuelle ont toutefois continué à croître. Les importations de services ont augmenté de 2.4% en août, les transports et les voyages ayant poursuivi leur redressement après la crise. 

Les exportations brésiliennes de marchandises sont restées globalement stables en août (moins 0.6%) et en septembre (plus 0.6%). Les importations ont augmenté de 10.6% en août, mais plus modérément en septembre (en hausse de 1.1%). Les exportations de services en août (en hausse de 8.5%) se sont partiellement redressées, après le recul de 17.2% enregistré en juillet. À l'inverse, les importations ont diminué de 2.1% après avoir augmenté de 12.3% en juillet. 

Europe 

En Europe, le commerce de marchandises s'est stabilisé en août. Du côté des services, la période des vacances a contribué à stimuler les exportations, mais les importations ont perdu du terrain en raison du déclin des services aux entreprises. 

En août, la France a connu une croissance soutenue des exportations (en hausse de 6.5%) et des importations (en hausse de 5.5%) de marchandises, mais à un rythme plus lent qu'en juillet (9.9% et 7.2%). Les exportations et les importations françaises de machines semblent s'être stabilisées après une phase de reprise (mais restent inférieures aux niveaux moyens de 2019). Après une forte croissance en juin et juillet, le commerce des services a ralenti, les exportations se contractant de 0.8% et les importations, d’une manière plus prononcée, de 7.2%. Les exportations de voyages ont continué à se redresser (8.5% en août), mais elles restent inférieures d'environ 30% aux niveaux de 2019.

Source : Direction des statistiques et des données de l'OCDE. Indice basé sur des chiffres en dollars américains à prix courants, corrigés des variations saisonnières.

La croissance des exportations de marchandises en août a également ralenti, bien que légèrement, en Allemagne (6.2% contre 6.9% en juillet), mais la croissance des importations s'est accélérée (7.4% contre 4.4% en juillet). Toutefois, les niveaux restent inférieurs d'environ 10% à ceux enregistrés en 2019, le commerce avec le Royaume-Uni et les États-Unis étant particulièrement touché, bien que le commerce avec la Chine soit presque revenu aux niveaux de 2019. Les exportations et les importations de services ont augmenté respectivement de 2.2% et 4.2%, et les importations de voyages ont continué à s'améliorer par rapport aux creux enregistrés au printemps (en hausse de 11.6% en août). 

Au Royaume-Uni, les exportations de marchandises (en hausse de 11.3%) et les importations (en hausse de 7.7%) ont continué à augmenter (après une hausse de 6.4% et 9.4% en juillet, respectivement). Les exportations de services ont augmenté de 6.3% en août, tandis que les importations ont progressé de 2.5%, sous l'impulsion des services aux entreprises et des services financiers. 

La Russie a vu ses exportations de marchandises chuter de 3,8 % en août, en partie à cause de la faiblesse des prix de l'énergie. Les exportations sont maintenant inférieures d'environ un tiers aux niveaux d'août 2019, mais les importations ont augmenté de 4.3%. Les exportations de services de la Russie ont continué à s'améliorer en août (en hausse de 18.9%, après 7.4% en juillet), grâce à l'augmentation des ventes dans les secteurs de la construction, de l'informatique et des services aux entreprises, mais les importations ont diminué de 2.7% en août 2020.

Tableau 1 : Commerce de marchandises pour une sélection d’économies
Variation sur la période précédente en %

 
 Source : Direction des statistiques et des données de l'OCDE. Les taux de croissance sont basés sur des chiffres en dollars américains à prix courants, corrigés des variations saisonnières.

Tableau 2 : Commerce de services pour certaines économies
Variation sur la période précédente en %

Source : Direction des statistiques et des données de l'OCDE. Les taux de croissance sont basés sur des chiffres en dollars américains à prix courants, corrigés des variations saisonnières.

 

   

Prochaine publication : 17 novembre 2020

 

Contact

Cette note tente de dresser un tableau actualisé du commerce international en rassemblant les dernières données sur les pays pour lesquels les données sont disponibles. Pour toute question, veuillez contacter SDD.Tradestats@oecd.org.

   

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)