Partager

Statistiques des échanges internationaux et de la balance des paiements

Statistiques de l'OCDE sur le commerce international : tendances au deuxième trimestre 2022

 

La croissance du commerce international du G20 ralentit au T2 2022, sous l'effet d'un dollar américain fort

Version complète du communiqué (tableaux et graphiques inclus - PDF) 

23 août 2022 - La croissance du commerce de marchandises du G20 en valeur, mesurée en dollars courants des États-Unis, a nettement ralenti au T2 2022. La croissance des exportations et importations a ralenti à 2.1% et 2.6%, respectivement, contre des hausses respectives de 4.8% et 6.2% enregistrées au trimestre précédent. Si les prix élevés des matières premières, exacerbés par la guerre en Ukraine, ont continué d'alimenter la croissance nominale du commerce de marchandises, le ralentissement de cette croissance en valeur reflète en partie l'augmentation de la valeur du dollar des États-Unis par rapport aux autres grandes devises. La hausse des prix de l'énergie a stimulé le commerce de marchandises en Amérique du Nord au T2 2022, les exportations ayant augmenté de 10.2% aux États-Unis et de 11.0% au Canada. Dans l'Union européenne (UE 27), les exportations de marchandises ont légèrement augmenté (0.3%), tandis que les importations ont augmenté plus rapidement (3.0%), principalement en raison de l'énergie. Les exportations de marchandises ont reculé en Asie de l'Est, les mesures de confinement ayant continué à perturber l'activité économique dans la région et les pressions inflationnistes ayant pesé sur la demande étrangère de marchandises. Les exportations ont diminué de 4.9% au Japon, de 0.4% en Chine et de 2.2% en Corée. Les prix élevés ont continué de stimuler la valeur des exportations des principaux négociants en matières premières du G20, avec une augmentation des exportations en Australie (12.5%), en Indonésie (12.7%) et en Inde (7.1%).

La croissance du commerce des services du G20, mesurée en dollars courants des États-Unis, a ralenti au T2 2022. Selon les estimations, les exportations et importations de services du G20 ont progressé de 1.1% et 2.2%, après des taux légèrement plus élevés enregistrés au T1 2022 (2.1% et 2.3%, respectivement). La vigueur des voyages et des transports a soutenu la croissance dans de nombreuses économies du G20, tandis que la prolongation des mesures de confinement liées à la COVID-19 a pesé négativement sur le commerce des services en Asie de l'Est. En Amérique du Nord, le commerce des services a nettement progressé au T2 2022, principalement en raison d’un fort rebond des voyages. À l'inverse, le commerce des services a ralenti en Europe. Les exportations de services ont reculé de 2.7% en Allemagne, reflétant une baisse des services intellectuels, financiers et d’autres services fournis aux entreprises, tandis que les importations ont augmenté de 4.6%, stimulées par les voyages. La France a enregistré une légère hausse de ses exportations (1.8%), due aux transports et aux voyages, tandis que ses importations ont reculé de 1.2%. Dans toute l'Asie de l'Est, le commerce des services a connu une évolution contrastée, la croissance des voyages et des transports ayant été partiellement compensée par la faiblesse du commerce des autres services. Pour la première fois depuis le premier trimestre 2020, la Chine a enregistré une baisse de ses exportations et importations de services (de 8.1% et 3.3%, respectivement). 

Les valeurs du commerce de services au T2 2022 sont des estimations préliminaires basées sur les données disponibles, couvrant environ 60% des exportations et des importations de l'agrégat du G20.

Visitez le portail interactif de données de l'OCDE pour explorer ces données : Échanges de biens | Échanges de services

  

 Visitez le portail interactif de données de l'OCDE pour explorer ces données.  

 

Visitez le portail interactif de données de l'OCDE pour explorer ces données. 

Les valeurs du commerce de services au deuxième trimestre 2022 sont des estimations préliminaires basées sur les données disponibles, couvrant environ 60% des exportations et des importations de l'agrégat du G20.

 

‌‌‌ 

@OECD_STAT

 

 

Documents connexes