Partager

Comptes nationaux

Croissance trimestrielle du PIB du G20, quatrième trimestre 2020, OCDE

 

Le PIB du G20 continue de croître au quatrième trimestre de 2020, bien qu’à un rythme plus lent

 

Version complète du communiqué (graphiques et tableaux inclus - PDF) 

15 mar. 2020 - La croissance du produit intérieur brut (PIB) dans la zone G20 a ralenti à 2,1% au quatrième trimestre de 2020, en baisse par rapport au net rebond du trimestre précédent (7,8%) qui a suivi les baisses sans précédent du premier semestre dues aux mesures de confinement liées au COVID-19.

Parmi les économies du G20, l’Inde a continué d’enregistrer la plus forte croissance (7,9 %) au quatrième trimestre, après une croissance de 23,7 % au trimestre précédent. Dans la plupart des autres économies, la croissance du PIB, bien qu’inférieure à celle du troisième trimestre, est restée positive: Mexique (3,3 %), Brésil (3,2%), Australie (3,1 %), Indonésie (2,9 %), Japon et Arabie saoudite (2,8 % dans les deux pays), Chine (2,6 %), Canada (2,3 %), Turquie (1,7 %), Afrique du Sud (1,5 %), Corée (1,2 %), Royaume-Uni et États-Unis (1,0 % dans les deux pays) et Allemagne (0,3 %). En revanche, le PIB s’est contracté en Italie et en France (de moins 1,9% et moins 1,4%, respectivement), après de forts rebonds au trimestre précédent (15,9% et 18,5%, respectivement).

Sur l’ensemble de l’année 2020, le PIB a reculé de (moins) 3,3% dans la zone G20, seules la Chine et la Turquie ayant enregistré une croissance (de 2,3% et 1,8%, respectivement) tandis que le Royaume-Uni a connu la plus forte baisse (moins 9,9%).

 

Source : Base de données des Comptes nationaux trimestriels ien vers les données

 

 

 

 

‌  

@OECD_STAT

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)