Partager

Salle de presse

Prix à la consommation de l'OCDE - Mise à jour : 4 mai 2023

 

L’inflation dans la zone OCDE diminue pour atteindre 7.7 % en mars 2023, l’inflation de l’énergie continuant de baisser

 

Version complète du communiqué (graphiques et tableaux inclus - PDF)

4 mai 2023 - L’inflation dans la zone OCDE, mesurée par l’indice des prix à la consommation (IPC), a diminué pour atteindre 7.7 % en glissement annuel en mars 2023, après 8.8 % en février 2023, et 10.7 % lors du pic d’octobre 2022 (Graphiques 1 et 3). La baisse de l’inflation, qui revient à son niveau de février 2022, s’est généralisée. L’inflation s’est modérée entre février et mars 2023 dans 34 des 38 pays de l’OCDE. Les plus bas taux d’inflation, en-dessous 4 %, ont été enregistrés en Espagne, au Japon, au Luxembourg et en Suisse, tandis que l’inflation s’est maintenue au-dessus de 20 % en Hongrie et en Türkiye.

L’inflation de l’énergie a diminué fortement dans la zone OCDE, pour s’établir à 1.3 % en mars 2023, après 11.9 % en février. Cette baisse reflète pour une grande partie la forte hausse de l’indice des prix à la consommation de l’énergie en mars 2022 (i.e. effet de base). L’inflation de l’énergie a baissé dans 36 des 38 pays de l’OCDE et était même négative en glissement annuel dans 13 pays. L’inflation de l’énergie s’est toutefois maintenue au-dessus de 20 % dans six pays. Dans le même temps, l’inflation de l’alimentation dans la zone OCDE a ralenti pour le quatrième mois consécutif, pour atteindre 14.0 %, après 14.9 % en février. L’inflation hors alimentation et énergie est restée globalement stable dans la zone OCDE, à 7.2 %.

L’inflation dans le G7 a continué de baisser pour atteindre 5.4 % en glissement annuel en mars 2023, après 6.4 % en février, avec une baisse généralisée dans les sept pays. La baisse la plus marquée a été observée en Italie, reflétant une forte baisse de l’inflation de l’énergie. Au Canada, aux États-Unis et au Japon, les contributions négatives des prix de l’énergie ont aidé à diminuer l’inflation totale. L’inflation de l’alimentation et de l’énergie a de nouveau constitué le principal moteur de l’inflation totale en Italie, tandis que l’inflation hors alimentation et énergie a été le principal contributeur en Allemagne, au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. En France et au Japon, les deux composantes ont contribué de manière quasi équivalente à l’inflation totale (Graphique 2).

Dans la zone euro, l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) a baissé pour atteindre 6.9 % en glissement annuel en mars 2023, après 8.5 % en février. Les prix de l’énergie ont diminué de 0.9 point de pourcentage en mars. L’inflation de l’alimentation et l’inflation hors alimentation et énergie ont légèrement augmenté. L’estimation rapide d’Eurostat pour avril 2023 montre une légère hausse de l’inflation en glissement annuel dans la zone euro qui aurait atteint 7.0 %, la hausse estimée de l’inflation de l’énergie ayant été partiellement compensée par une légère baisse de l’inflation hors alimentation et énergie.

Dans les pays du G20, l’inflation a baissé pour atteindre 6.9 % en glissement annuel en mars 2023, après 8.0 % en février. En-dehors de l’OCDE, l’inflation a diminué en Arabie saoudite, au Brésil, en Chine, en Inde et en Indonésie, mais a augmenté en Argentine. Elle est restée globalement stable en Afrique du Sud. 

Visitez "Doonnées de l’OCDE" pour explorer ces données.

  

  

 Visitez "Données de l’OCDE" pour explorer ces données.

 

Données sous-jacentes :

 

 ‌

Follow us on Twitter @OECD_Stat Follow us on Linked, OECD Statistics

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)