Côte d'Ivoire


  • 29-mars-2018

    Français

    Une meilleure intégration des immigrés augmenterait leur contribution à l’économie de la Côte d’Ivoire, selon un nouveau rapport conjoint du Centre de développement de l’OCDE et de l’OIT

    L’immigration a des effets plutôt neutres sur la plupart des résultats économiques de la Côte d’Ivoire, selon le rapport conjoint du Centre de développement de l’OCDE et de l’OIT Comment les immigrés contribuent à l’économie de la Côte d’Ivoire.

    Documents connexes
  • 29-mars-2018

    Français

    Comment les immigrés contribuent à l'économie de la Côte d'Ivoire

    L'immigration a des effets positifs, quoique limités, sur l’économie de la Côte d’Ivoire. Sur le marché du travail, les immigrés ne semblent pas peser négativement sur les salaires ou les conditions de travail de la population active autochtone. Les immigrés génèrent par ailleurs une valeur ajoutée supérieure à leur pourcentage dans la population et leur présence semble augmenter la productivité des entreprises informelles. Les estimations portant sur la contribution fiscale nette des immigrés varient pour leur part en fonction des hypothèses adoptées. Des politiques publiques visant à accroître les effets positifs de l’immigration supposent d'investir davantage dans l’intégration des immigrés et de relever le défi de l'informalité.Comment les immigrés contribuent à l'économie de la Côte d'Ivoire est le fruit d’un projet mené conjointement par le Centre de développement de l’OCDE et l’Organisation internationale du travail (OIT), avec le soutien de l'Union européenne. Le projet vise à évaluer l’impact économique de l’immigration sous différentes dimensions – marché de l'emploi, croissance économique et finances publiques – dans les dix pays partenaires du projet : Afrique du Sud, Argentine, Costa Rica, Côte d' Ivoire, Ghana, Kirghizistan, Népal, République dominicaine, Rwanda et Thaïlande. Cet examen s’appuie sur une combinaison d’analyses quantitatives et qualitatives de données primaires et secondaires.
  • 24-janvier-2018

    Français

    La coopération fiscale internationale fait un grand pas en avant avec la signature par de nouveaux pays d’un accord décisif pour le renforcement des conventions fiscales

    Les ministres et représentants de haut niveau de la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé aujourd’hui la Convention multilatérale pour la mise en œuvre des mesures relatives aux conventions fiscales pour prévenir l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices (BEPS), portant ainsi le nombre de signataires à 78.

    Documents connexes
  • 13-December-2017

    French, PDF, 1,703kb

    Youth Well-being Policy Review of Côte d'Ivoire

    This report provides an exhaustive overview of the situation of young people in terms of social inclusion and well-being. Based on the results of the analysis, concrete policy recommendations are proposed in order to maximize government action in favor of youth.

    Related Documents
  • 13-décembre-2017

    Français

    Côte d'Ivoire: Atelier de réflexion sur la Politique Nationale de Jeunesse, 5-6 Avril 2016, Abidjan

    Le Centre de développement de l'OCDE a organisé, en collaboration avec la Présidence de la République de Côte d'Ivoire et le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l'Emploi des Jeunes et du Service Civique, un atelier de réflexion sur la Politique nationale de la jeunesse 2016-2020.

    Documents connexes
  • 5-décembre-2017

    Français

    Projet Inclusion des jeunes - Emmanuel Edima

    Voici l'histoire d'Emmanuel Edima: Je m’appelle Emanuel est je suis résident à Abidjan. J’ai 33 ans. Je suis né dans le sud d’Abidjan. J’ai grandi à l’ouest du pays, à presque 600 kilomètres d’où j’habite maintenant.

    Documents connexes
  • 13-octobre-2017

    Français

    Côte d'Ivoire: Atelier final, 18-20 Avril 2017, Abidjan

    Le Centre de Développement de l'OCDE a organisé, en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse (MPJEJSC), un atelier pour discuter des résultats de l'examen des politiques de la jeunesse en Côte d'Ivoire, développé dans le cadre du projet de l'UE-OCDE Inclusion des jeunes.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 13-octobre-2017

    Français

    Projet Inclusion des jeunes - Rapports thématiques

    Ces rapports portent sur des questions telles que l'entrepreneuriat des jeunes, les aspirations des jeunes, les moyens de subsistance des jeunes en milieu rural et le coût de l'exclusion des jeunes.

    Documents connexes
  • 5-juillet-2017

    Français

    Interactions entre politiques publiques, migrations et développement en Côte d'Ivoire

    Interactions entre politiques publiques, migrations et développement en Côte d'Ivoire est le fruit d'un projet mené conjointement par l'Union européenne et le Centre de développement de l'OCDE, en collaboration avec l'Office national de la population (ONP) et le Centre ivoirien de recherches économiques et sociales (CIRES). Ce projet avait pour objectif de fournir aux décideurs des données probantes sur l'impact des migrations sur des secteurs spécifiques – marché du travail, agriculture, éducation, investissement et services financiers, et protection sociale et santé – et, à l'inverse, de montrer quel est l'impact des politiques sectorielles sur les migrations. Le rapport aborde quatre dimensions du cycle migratoire : l'émigration, les transferts de fonds, le retour et l'immigration.Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement de la Côte d'Ivoire. Cependant, le potentiel des migrations n'est pas pleinement exploité dans le pays, notamment parce que les  décideurs ne prennent pas suffisamment en compte les migrations dans leurs domaines d'action respectifs. La Côte d'Ivoire doit donc adopter un programme d'action plus cohérent pour mieux intégrer les migrations dans les stratégies de développement. Cela permettra d'accroître la contribution des migrations au développement du pays.
  • 7-juin-2017

    Français

    Journées Européennes du Développement 2017: Examen du bien-être et des politiques de la jeunesse en Côte d’Ivoire

    Le Centre de développement de l'OCDE a offert une copie de l'Examen du bien-être et des politiques de la jeunesse en Côte au Ministre ivoirien de la Promotion de la jeunesse, de l'emploi des jeunes et de l'engagement civique, Sidi Tiémoko Touré pendant les Journées Européennes du Développement (7 juin 2017, Bruxelles).

    Documents connexes
  • 1 | 2 | 3 | 4 | 5 > >>