Partager

Echange de renseignements

Le Mexique et le Rwanda rejoignent les initiatives régionales pour la transparence fiscale

 

25/10/2021 – Le Mexique et le Rwanda ont respectivement adhéré à la Déclaration de Punta del Este et à la Déclaration de Yaoundé, ajoutant leurs voix à ces importantes initiatives régionales en faveur de la transparence fiscale et de l'échange de renseignements à des fins fiscales.

Initialement signée par quatre ministres de pays d'Amérique latine en novembre 2018, la Déclaration de Punta del Este est un appel à l'action visant à renforcer les efforts de la région contre l'évasion fiscale et d'autres crimes financiers, tels que la corruption et le blanchiment d'argent. Avec l'adhésion du Mexique, la Déclaration compte désormais 14 signataires. Le travail et les progrès de cette initiative sont reflétés dans le rapport annuel sur la Transparence fiscale en Amérique latine. Cette publication, qui constitue l'un des principaux résultats de la Déclaration, informe décideurs et citoyens de la situation dans la région et montre les progrès concrets réalisés par les pays d'Amérique latine en matière de transparence fiscale.

La Déclaration de Yaoundé, initialement signée par quatre pays en novembre 2017, encourageait l'Union africaine à entamer une discussion de haut niveau sur la coopération fiscale et les flux financiers illicites (FFI) et leur lien avec la mobilisation des ressources nationales. Quatre ans plus tard, avec le soutien du Rwanda, 31 ministres africains des finances et la Commission de l'Union africaine soutiennent désormais la déclaration. L'objectif est de faire en sorte que les pays africains s'approprient le programme de transparence fiscale et le promeuvent afin de servir les intérêts du continent dans la lutte contre l'évasion fiscale et les FFI, améliorant ainsi la mobilisation des ressources nationales. Le rapport annuel de progrès de l'Initiative pour l'Afrique, Transparence fiscale en Afrique, publié depuis 2019, met en évidence les évolutions et pointe les défis qui subsistent.


Le Forum mondial est le principal organisme multilatéral chargé de veiller à ce que les juridictions du monde entier adhèrent à la norme de transparence et d'échange de renseignements sur demande et à la norme d'échange automatique de renseignements sur les comptes financiers, et les mettent effectivement en œuvre. Ces objectifs sont atteints grâce à un solide processus de suivi et d'examen par les pairs. Le Forum mondial mène également un vaste programme de renforcement des capacités pour soutenir ses membres dans la mise en œuvre des normes et aider les autorités fiscales à utiliser au mieux les canaux d'échange de renseignements transfrontaliers.

Pour plus d'informations, veuillez contacter gftaxcooperation@oecd.org.

 

Documents connexes