Partager

By Date


  • 27-avril-2022

    Français

    Les pays de l’OCDE progressent lentement en direction des objectifs de développement durable fixés pour 2030

    D’après un nouveau rapport de l’OCDE, en dépit des progrès accomplis depuis l’adoption du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et de ses 17 Objectifs (ODD), les pays de l’OCDE n'ont atteint ou ne sont sur le point d'atteindre qu'un quart des cibles pour lesquelles leurs performances peuvent être évaluées.

    Documents connexes
  • 21-April-2022

    English

    Environment at a Glance Indicators

    This new web format for Environment at a Glance Indicators provides real-time interactive on-line access to the latest comparable OECD-country data on the environment from the OECD Core Set of Environmental Indicators – a tool to evaluate environmental performance in countries and to track the course towards sustainable development. The web version allows users to play with the data and graphics, download and share them, and consult and download thematic web-books. These indicators provide key messages on major environmental trends in areas such as climate change, biodiversity, water resources, air quality, circular economy and ocean resources. They are accompanied by a short Environment at a Glance report that presents a digest of the key messages stemming from the indicators.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 21-avril-2022

    Français

    Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Portugal 2022

    Le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE procède à des examens par les pairs de ses membres une fois tous les cinq ou six ans. Ces examens visent à améliorer la qualité et l’efficacité de leur coopération pour le développement, en mettant en évidence les bonnes pratiques et en recommandant des améliorations. Le Portugal mobilise les compétences de l’ensemble de son administration et met fortement l’accent sur l’appropriation par les pays partenaires. Fort des relations bilatérales étroites qu’il a établies de longue date avec les pays partenaires, le Portugal concentre ses financements sur les pays où les besoins sont les plus grands. Par son action de plaidoyer efficace sur la scène internationale, le Portugal est un ardent défenseur de la coopération triangulaire et, en tant que président du Conseil de l’Union européenne, il a favorisé le consensus entre les membres de l’Union sur des questions comme le renforcement des initiatives Team Europe en faveur du développement humain. Cependant, le Portugal pourrait tirer davantage parti de la large participation des acteurs étatiques et non étatiques à ses activités de coopération pour le développement. Cet examen par les pairs formule un ensemble de recommandations destinées à améliorer la coordination entre les différentes composantes de l’administration, à rassembler les initiatives bilatérales, à accorder une plus grande attention aux réalisations et à prendre des mesures pour accroître l’aide publique au développement (APD).
  • 20-April-2022

    English

    RE-CIRCLE: resource efficiency and circular economy

    The RE-CIRCLE project provides support to a range of stakeholders in OECD member countries and emerging market economies who are aiming to in the transition to a more resource efficient circular economy. The project contributes to relevant policy debates through quantitative and qualitative analysis and policy recommendations.

    Related Documents
  • 20-April-2022

    English

    Monitoring trade in plastic waste and scrap

    Trade in plastic waste and scrap plays a potentially important role in helping to strengthen markets for recycled plastics as it can help to achieve economic efficiency through for instance economies of scale. But such trade has also been criticised for leading to plastic pollution when recipient countries lack capacity to treat such waste in an environmentally sound manner. This report aims to identify and assess trends in trade patterns of plastic waste and scrap in the context of recent policy developments, particularly the strengthening of controls applied in the context of the Basel Convention, which came into force at the beginning of 2021. One of the findings is that OECD Member Countries continue to make up a significant share of global trade in plastic scrap and waste (89% of global reported exports and 67% of global reported imports by weight), but that the trade surplus has continued to shrink, as well as the overall volume of trade.
  • 31-mars-2022

    Français

    Les pays s’engagent à renforcer l’action climatique et environnementale à la réunion ministérielle de l’OCDE sur l’environnement

    Les ministres et représentants de haut niveau des 38 pays membres de l’OCDE et de l’Union européenne, ainsi que de la Bulgarie, de la Croatie, du Pérou et de la Roumanie, ont adopté aujourd’hui une Déclaration officielle de l’OCDE dans laquelle ils s’engagent à intensifier leurs activités en matière de climat et d’environnement.

    Documents connexes
  • 30-mars-2022

    Français

    Réunions de l'OCDE au niveau ministériel sur l'Environnement

    Les 30 et 31 mars 2022, les ministres de l'environnement se sont réunit pour une réunion sur le thème "Garantir à tous un environnement sain et résilient" et a comporté deux grands axes - le climat et les plastiques. Voir le communiqué de presse et la Déclaration.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 28-March-2022

    English

    Decarbonising Buildings in Cities and Regions

    Accounting for nearly 40% of global energy-related CO2 emissions and sometimes as much as 70% in large cities, buildings and construction are central to the low-carbon transition. Decarbonising buildings, especially the old stock, through energy efficiency improvements and renewable energy use, not only reduces carbon emissions, but also generates co-benefits in health, energy affordability and the labour market. Additionally, global mega-trends and the transition to a green recovery from COVID-19 provide impetus for stakeholders to take action. Cities and regions have a key role to play and can leverage prerogatives in regulation, public procurement and stakeholder engagement, while addressing multiple governance, capacity and funding gaps. To accelerate and scale up their action, cities and regions need to work with national governments to create an effective governance mechanism. Drawing on the findings of a dedicated survey of cities and regions of all sizes from both OECD and non-OECD countries, this report explains their significant role, explores sub-national policy measures, identifies key obstacles, and provides policy recommendations and a checklist for both national and subnational governments to drive the decarbonisation of buildings in cities and regions.
  • 28-March-2022

    English

    Digitalisation for the transition to a resource efficient and circular economy

    Digital transformation is increasingly recognised as a means to help unlocking the benefits of more inclusive and sustainable growth and enhanced social well-being. In the environmental context, digitalisation can contribute to decoupling economic activity from natural resource use and their environmental impacts. This paper takes stock of the implications of digitalisation for the transition to a resource efficient and circular economy. Particularly, the paper provides insights into how digitalisation may fuel circular business models in the private sector, and discusses the role of digital technologies in addressing some important market failures that stand in the way to scaling up circular activities. It also offers a public sector perspective, by exploring how digital technologies support effective delivery of circular economy policies, enabling better policy design, reshaping government-citizen interaction and improving implementation of policies. Additionally, the paper maps potential unintended consequences of the digital circular transition, including general risks related to data, security, privacy and transparency, as well as rebound effects and unexpected regulatory interventions.
  • 23-mars-2022

    Français

    COVID-19 et bien-être (version abrégée) - La vie en temps de pandémie

    Le rapport COVID-19 et bien-être – La vie en temps de pandémie étudie les conséquences immédiates de la pandémie sur la vie et les moyens de subsistance des populations des pays de l’OCDE. Il suit l’évolution du bien-être – depuis les emplois et les revenus jusqu’aux liens sociaux, en passant par la santé, l’équilibre entre travail et vie privée, la sécurité et plus encore – à l’aide de données recueillies au cours des 12 à 15 premiers mois de la crise sanitaire. Il fait également le point sur le capital humain, économique, social et naturel, lequel, au-delà de ses effets sur la vie des individus aujourd’hui, façonne les conditions de vie dans les années à venir. Il illustre les profondes répercussions de la crise sanitaire sur la façon dont nous vivons, dont nous travaillons et dont nous échangeons les uns avec les autres, et montre à quel point la pandémie est perçue différemment selon que l’on travaille ou non, selon le lieu où l’on travaille, selon le sexe, l’âge, l’origine ethnique et raciale, ou encore selon le niveau de formation et de revenu. Le rapport examine également le rôle que les données sur le bien-être peuvent jouer à l’appui des efforts de relance des pouvoirs publics dans le contexte de la pandémie. Il montre qu’étudier la situation à travers le prisme du bien-être peut inciter les responsables publics à recentrer leur action sur les aspects qui comptent le plus pour les citoyens, à repenser le contenu des politiques dans une perspective plus multidimensionnelle, à réaligner les pratiques du secteur public en s’affranchissant des cloisonnements au sein des administrations et à reconnecter les individus aux institutions publiques qui les servent.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 > >>