Partager

Économie du Royaume-Uni en un coup d’œil

Perspectives économiques (décembre 2021)

L’économie se redresse et devrait retrouver au début de 2022 les niveaux atteints avant la crise. La croissance de la production devrait s’élever à 6.9 % en 2021, avant de ralentir pour s’établir à 4.7 % en 2022 et à 2.1 % en 2023. La consommation constituera le principal moteur de la croissance durant la période couverte par les projections. L’investissement des entreprises s’améliorera, mais son redressement restera entravé par le climat d’incertitude. La hausse des coûts à la frontière consécutive à la sortie du Royaume-Uni du marché unique de l’Union européenne (UE) freine les importations et les exportations. Le chômage continuera de reculer. L’inflation s’accélérera encore en raison de la hausse des prix de l’énergie et des matières premières, et de la persistance des difficultés d’approvisionnement. Elle devrait culminer à 4.9 % au premier semestre de 2022, avant de retomber vers le taux cible de 2 % avant la fin de 2023.

Reform Priorities (April 2021)

Going for Growth 2021 - United Kingdom

Vulnerable social groups have been particularly affected by the pandemic and poverty is set to increase as jobs are lost and self-employed see incomes dwindle, accentuating regional differences. The COVID-19 crisis has emphasized the need to re-train and up-skill the population, secure access to affordable housing by reducing bottlenecks to supply and to revive investment.

©Shutterstock/Anton Petrus

Read full country note

2021 Structural Reform Priorities

  • Education and skills: Boost funding for lifelong learning
  • Infrastructure: Increase public investment, prioritising digital infrastructure and deprived regions
  • Housing: Improve housing supply and competition in construction
  • Labour market: Increase support for full-time good-quality childcare
  • R&D and digitalisation: Ensure a balance between direct R&D support and tax incentives

 

>> Going for Growth homepage

Étude économique du Royaume-Uni (octobre 2020)

Le Royaume-Uni, comme de nombreux autres pays, a été durement touché par l'épidémie de COVID-19. Le confinement strict, qui était indispensable pour contenir la pandémie, a provoqué l’arrêt de l'activité dans de nombreux secteurs clés. Si les restrictions se sont assouplies, le pays doit aujourd’hui faire face à des perturbations durables de l’activité et de l’emploi, qui risquent d’exacerber des problèmes préexistants comme la faiblesse des gains de productivité, les inégalités, la pauvreté des enfants et les disparités régionales.

> Études économiques de l’OCDE : Royaume-Uni 2020 (version abrégée)

Executive Summary

Presentation