Partager

Centre de développement

DevTalks : Soutenabilité de la dette publique et COVID-19 : quelles pistes pour l’Afrique et l’Amérique latine ?

 

 
 

 Vendredi 27 novembre 2020, 14h30 – 16h00 (Heure d’Europe centrale) - Enregistrez-vous ici


Participez au nouveau cycle de discussion « DEV Talks » Reshaping development

Mario Pezzini, Directeur du Centre de développement de l’OCDE et Conseiller spécial auprès du Secrétaire général chargé du développement, en collaboration avec le Groupe d’Études Géopolitiques (GEG) et le think tank A New ROAD du Cabinet Gide, est heureux de vous inviter à un débat sur est heureux de vous inviter au débat suivant


Soutenabilité de la dette publique et COVID-19 :
quelles pistes pour l’Afrique et l’Amérique latine ?



Najat Vallaud-Belkacem, Directrice de ONE France et ancienne Ministre française de l' Éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche de la République française

Carlos Lopes, Professeur à l'université du Cap et ancien Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UNECA)

Jose Antonio Ocampo, Président du Comité des politiques de développement des Nations unies

Abebe Aemro Selassie, Directeur du Département Afrique, FMI

Modéré par Mario Pezzini, Directeur du Centre de développement de l’OCDE


Veuillez-vous enregistrer ici


La crise provoquée par la COVID-19 pose un défi de taille pour la soutenabilité des finances publiques des pays en développement. En Afrique et en Amérique latine et dans les Caraïbes (LAC), avant même le déclenchement de la pandémie, de nombreux pays faisaient déjà face à l’aggravation de leurs vulnérabilités socio-économiques et de leurs conditions financières, ainsi qu’à l’accroissement de leurs dettes publiques. La crise aura un impact disproportionné sur les perspectives de développement de ces pays. Avec le creusement de leurs déficits fiscaux et des revenus à la baisse, les ratios moyens de la dette publique pourraient atteindre des niveaux sans précédent : 70 % du PIB en Afrique en 2020, et même plus de 100% dans au moins 7 pays, et 75 % du PIB en Amérique latine d'ici 2021. De nombreux pays risquent donc d’être frappés par une crise financière et de la dette au moment même où ils tentent de lutter contre la crise de la COVID-19.

Il sera donc essentiel de garantir la soutenabilité de la dette et d’accroître la marge de manœuvre budgétaire des pays en développement, afin qu’ils puissent répondre aux conséquences immédiates de la crise et disposer des ressources pour mieux reconstruire après son passage. La communauté internationale devra mettre en place des mécanismes de coopération pour compléter les efforts déjà réalisés dans le cadre de l'initiative de suspension du service de la dette (DSSI) du Club de Paris et du G20. Ce nouveau DEV Talk permettra à des acteurs clé de participer à un débat informé et ouvert sur la viabilité de la dette en Afrique et en Amérique latine, et de partager les dernières perspectives sur les mesures, les acteurs et les tendances à prendre en compte dans cet aspect essentiel des politiques de développement et de coopération internationale.

 


 



INSCRIPTION et CONTACT

Si vous souhaitez participer à ce DEV Talk, veuillez vous inscrire ici

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter dev.talks@oecd.org 



Suivre la conversation sur Twitter: #DEVtalks

 

Documents connexes