Un partenariat pour la Côte d’Ivoire

En étroite collaboration avec le Centre de développement de l’OCDE, la Côte d’Ivoire met en œuvre des réformes pour dynamiser son développement d’ici à 2020.

Quels enjeux ?

Après deux décennies de croissance rapide dans les années 60 et 70, la Côte d’Ivoire a traversé au cours des années 80 une profonde crise économique, qui s’est progressivement transformée en une crise politique et sécuritaire aux importantes retombées négatives sur la population.

Depuis 2011, la forte reprise de l’économie met les responsables de l’action publique au défi de transformer cette toute nouvelle croissance en réelles améliorations dans la vie quotidienne des citoyens. Leur vision : faire de la Côte d’Ivoire une « économie émergente » d’ici 2020.

Quelles solutions ?

En 2014, le gouvernement de la Côte d’Ivoire a demandé au Centre de développement de l’OCDE de l’accompagner dans la concrétisation de sa vision 2020. Ensemble, ils ont identifié les principaux obstacles au développement du pays et recommandé une série d’actions prioritaires : accélération des réformes structurelles, amélioration de la compétitivité du secteur des entreprises, investissement dans les infrastructures ou encore valorisation des compétences et promotion de l’éducation.

Pour guider la mise en œuvre des réformes, le Centre a invité les décideurs d’autres économies émergentes à partager leur expérience avec la Côte d’Ivoire : la Malaisie, pour savoir comment il a été possible de rendre plus dynamique et d’améliorer l’efficience du secteur privé, et la Colombie, pour comprendre comment le pays a réussi à promouvoir un développement économique et social équilibré entre les différentes régions. Tout au long du processus, le Centre de développement a facilité la participation d’un large éventail d’acteurs publics et privés, et les a aidés à collaborer plus efficacement.

Nous avons une vision pour l’avenir : nous voulons faire de la Côte d’Ivoire une économie émergente. L’OCDE peut nous apporter son concours pour l’élaboration de la stratégie, du plan d’action et du calendrier. Nous avons besoin de l’expérience de chacun. L’expertise d’une organisation comme l’OCDE, qui couvre le monde entier et, bien entendu, le travail quotidien du peuple ivoirien peuvent nous amener à bon port.

Theophile N’doli Ahoua Inspecteur général d’État et ancien Directeur de cabinet du Vice-Président de la Côte d’Ivoire

Quels impacts ?

À la suite du premier examen de la Côte d’Ivoire par l’OCDE, un conseil des ministres s’est réuni pour adopter une majorité des recommandations, ouvrant la voie à une stratégie pour l’émergence réussie.

Pour garantir la bonne mise en œuvre des réformes, la Côte d’Ivoire réunit régulièrement les experts de divers services ministériels et des représentants de la société civile avec le Centre de développement de l’OCDE pour faire le suivi à l’aide d’indicateurs élaborés tout spécialement par l’Organisation pour le pays.

close
Twitter Facebook LinkedIn Print Email
arrow arrow
Annual report
Découvrez
l'OCDE
Téléchargez
Brochure
Orientations stratégiques 2022
Téléchargez