Le soutien public à l’agriculture est en hausse

 

BBV2 tuning

Le soutien total au secteur agricole a atteint 817 milliards USD par an sur la période 2019-21 dans les 54 pays examinés dans le rapport, contre 720 milliards USD par an au cours de la période 2018-20, soit une hausse de 13 %. Sur ce total, 500 milliards USD par an ont été financés par les budgets publics et la part restante a pris la forme de majorations de prix (soutien des prix du marché). Le soutien positif apporté aux producteurs à titre individuel s’est élevé à 611 milliards USD par an sur la période 2019-21, et a représenté 17 % des recettes agricoles brutes dans les pays de l’OCDE et 13 % dans les 11 économies émergentes étudiées.

La hausse observée s’explique en partie par des facteurs qui pourraient s’avérer temporaires, comme le soutien apporté aux consommateurs et aux producteurs dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et le renforcement du soutien des prix du marché lié à la reconstitution des élevages après l’épizootie de peste porcine africaine.

Répartition des mesures de soutien à l'agriculture
Total pour les 54 pays considérés, 2019-21

Source: OCDE (2022), Politiques agricoles : suivi et évaluation 2022

Le soutien total a été multiplié par 2.4 entre 2000-02 et 2019-21 en termes nominaux pour s’établir à 817 milliards USD par an, tandis que la valeur de la production agricole a été multipliée parallèlement par 3.3.

Le soutien est concentré dans un petit nombre de grandes économies. Dans les pays de l’OCDE, il est demeuré élevé, atteignant 346 milliards USD par an en moyenne de 2019 à 2021. Les grands producteurs agricoles que sont l’Union européenne et les États-Unis ont représenté les deux tiers de cette somme. Les réformes des politiques agricoles marquent le pas dans les pays de l’OCDE depuis une dizaine d’années, et on observe même des retours en arrière dans certains cas. Parallèlement, le soutien a sensiblement augmenté dans les 11 économies émergentes prises en compte dans ce rapport pour s’établir à 464 milliards USD par an pendant la période 2019-21, dont 60 % environ ont été le fait de la seule Chine.

Dans un petit nombre de pays, les pouvoirs publics minorent en revanche les prix de tout ou partie des produits, ce qui entraîne un soutien négatif de 117 milliards USD pour les producteurs agricoles.

Évolution du soutien total à l'agriculture dans les pays de l'OCDE et dans les 11 économies émergentes
2000-2021

Source: OCDE (2022), Politiques agricoles : suivi et évaluation 2022                                                                                      

Face à la pandémie de COVID-19, les gouvernements ont sensiblement augmenté les dépenses destinées au secteur pour faire en sorte que les chaînes d’approvisionnement alimentaire continuent de fonctionner, aider les producteurs à surmonter les perturbations et apporter une assistance alimentaire renforcée aux consommateurs pauvres.

Les gouvernements ont accru leurs dépenses de 55 milliards USD en 2020 et de 70 milliards USD en 2021, ce qui représente respectivement 10 % et 13 % du soutien budgétaire total ces deux années. Et encore s’agit-il là sans doute d’une estimation basse du montant effectif des dépenses supplémentaires, vu qu’elle tient compte uniquement du soutien dont le lien avec la pandémie a pu être clairement établi.

Distribution du soutien estimé à l'agriculture lié à la COVID-19
Par catégorie de soutien, 2020 and 2021

Source: OCDE (2022), Politiques agricoles : suivi et évaluation 2022


Read more:

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)