Partager

Pourquoi une réunion des ministres?

Les ministres de l’Agriculture des pays membres de l’OCDE et de ses partenaires dans le monde entier se réuniront au siège de l’Organisation, à Paris, les 7 et 8 avril 2016. Leurs réflexions auront pour thème : « Des politiques meilleures pour un système alimentaire mondial productif, durable et résilient ». Ils se pencheront sur les nouvelles politiques nécessaires pour atteindre cet objectif largement partagé et échangeront sur ce qu’il convient de faire pour réorienter plus rapidement dans ce sens les politiques existantes.

La précédente réunion des ministres de l’Agriculture à l’OCDE s’était tenue en février 2010, alors que les marchés alimentaires mondiaux étaient en proie à une forte volatilité. Six ans plus tard, comme l’avaient souhaité les ministres, il est de nouveau temps de se demander si l’action des gouvernements cible correctement les difficultés naissantes et les priorités publiques. L’augmentation de la population et la prospérité croissante influencent la demande et la modifient. Le secteur devra s’adapter au changement climatique, notamment à des épisodes extrêmes probablement plus fréquents, et il devra aussi prendre part aux efforts d’atténuation. Les ressources naturelles limitées, en particulier l’eau, donneront lieu à une concurrence de plus en plus vive.

En conséquence, les ministres :

  • échangeront des idées sur les politiques à privilégier pour accompagner le secteur face à ces opportunités et à ces difficultés, et sur la gestion de la transition vers un nouveau cadre d’action ;
  • s’intéresseront à l’ensemble de la filière alimentaire, en mettant fortement l’accent sur les systèmes de connaissances et d’innovation nécessaires pour assurer une croissance durable de la productivité ;
  • se demanderont comment renforcer la collaboration mondiale à cet effet, et notamment quel rôle pourraient jouer les échanges, la science, la technologie, l’enseignement et les services de conseil ;
  • réfléchiront à la contribution que le système alimentaire peut apporter à la prospérité de leur économie en général et à la réorientation à imprimer aux politiques globalement pour qu’elles soient plus propices à une croissance durable de la productivité dans le système alimentaire mondial.

Cette réunion des ministres de l’Agriculture s’inscrit dans le prolongement de plusieurs autres grands événements à haut niveau : la réunion des ministres de l’Agriculture du G20, tenue en mai 2015 sous la présidence turque du G20, le Sommet spécial de l’ONU sur le développement durable, en septembre 2015, la COP21, en novembre-décembre 2015, la Conférence ministérielle de l’OMC en décembre 2015 et le Forum mondial sur l’agriculture et l’alimentation organisé en Allemagne en 2016.