États fragiles : ultime frontière

 

English version

 Les États fragiles : ultime frontière
L'exemple africain

le 19 octobre 2010

 

>>Ecoutez les interventions

 

Les  États touchés par les conflits sont les plus éloignés des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Toutefois, le grand public et les décideurs politiques remettent en cause leur engagement dans ces pays considérés parfois comme trop à risques.

 

Cette matinée de conférence sur les États fragiles a eu pour but de donner une plus grande visibilité aux expériences - positives comme négatives - menées dans ces États pour les faire connaître aux décideurs politiques et au grand public et pour alimenter les politiques publiques de coopération de la France dans ces pays.

 

Le Réseau international sur les situations de conflit et de fragilité (INCAF) du Comité d'Aide au Développement (CAD) de l'OCDE et le programme Afrique subsaharienne de l'Institut français des relations internationales (Ifri) ont organisé une conférence-débat intitulé « États fragiles : ultime frontière, l'exemple africain » le 19 octobre.

 

Après la présentation des rapports de l'OCDE sur la suivi des Principes d’engagement international dans les États fragiles et les situations précaires, l'ensemble des interventions ont été donc basé sur les expériences de terrain des intervenants. Ce sont ces expériences qui permettent de dépasser les clichés sur les États fragiles, trop souvent associés à des États dangereux, et de définir des typologies plus fines.

 

Écoutez les interventions de la conférence :

 

Partie 1 : Qu'est-ce qu'un État fragile ? François Gaulme (modérateur) 
Partie 2 : Alexandra Trzeciak-Duval
Partie 3 : Louise Avon
Partie 4 : Henriette Martinez
Partie 5 : Damien Helly
Partie 6: Débat avec l'audience (disponible prochainement)
 
Partie 1: Qu'est-ce qu'un État fragile ? François Gaulme (modérateur) 

Chargé de mission à l'Agence Française de Développement à la cellule "Prévention des crises et post-conflit"

 

Intervenants

Partie 2 : Alexandra Trzeciak-Duval

Chef de la division de la coordination des politiques à la direction de la Coopération pour le développement de l'OCDE 

 

Partie 3 : Louise Avon

Directrice déléguée de l'Agence Française de Développement (AFD), ancien ambassadeur de France au Mozambique

 

 

Partie 4 : Henriette Martinez

Députée des Hautes-Alpes, présidente de la section française de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie

 

>> Téléchargez le rapport d'Henriette Martinez: L’aide publique au développement française : analyse des contributions multilatérales, réflexions et propositions pour une plus grande efficacité (pdf, 737 kB)

 

Partie 5 : Damien Helly

Chargé de recherches à l'Institut d'Études de Sécurité de l'Union Européenne

 

Partie 6 : Débat avec l'audience

disponible prochainement

 

 

Related Documents

 

Country Reports and Global Report

Monitoring the Fragile States Principles

 

Also Available