Économie mondiale | Défis sociaux

Trop d’emplois et pas assez de travailleurs

29/08/2022 GIF

Dans la plupart des pays de l’OCDE, le redressement du marché du travail au sortir de la pandémie de COVID-19 a été vigoureux, porté dans une large mesure par les programmes de soutien massifs et sans précédent mis en place par les pouvoirs publics au profit des travailleurs et des entreprises dans les économies avancées.

Cependant, face à une reprise aussi vigoureuse, des emplois restent aujourd’hui vacants alors que les tensions s’intensifient sur le marché de travail, plus particulièrement dans les pays anglophones.

C’est dans le secteur manufacturier (diapositive 1) et dans l’hébergement et la restauration (diapositive 2) que la hausse des taux d’emplois vacants a été la plus forte en moyenne dans les pays de l’OCDE. Il est aujourd’hui difficile d’attirer des travailleurs dans ces secteurs car la pandémie a mis en lumière la mauvaise qualité d’un grand nombre de ces emplois, souvent caractérisés par de faibles rémunérations, une certaine précarité, de mauvaises conditions de travail et une protection sociale inadaptée.

Plusieurs pays sont en outre confrontés à des difficultés de recrutement dans les secteurs de la santé et du soin pour des raisons similaires, ce qui accentue les pénuries de main-d'œuvre déjà constatées avant la pandémie.

Lire l'étude (en anglais) : The post-COVID-19 rise in labour shortages

TwitterFacebookLinkedInEmail