Défis sociaux

Les travailleurs immigrés plus durement frappés par la crise du COVID-19

06/04/2022 PNG

Les immigrés sont passés du statut de travailleurs de première ligne tout au long de la pandémie - avec un risque disproportionné d’infection par le COVID-19 et de décès - à celui de victimes des suppressions d’emplois dans des secteurs tels que les services domestiques et l’hôtellerie, en raison de contrats temporaires, de salaires plus bas et de réseaux de contacts plus réduits.

À la mi-2020, comparé à l’année précédente, le taux d’emploi des immigrés avait baissé en moyenne de 3.3 points de pourcentage par rapport aux personnes nées sur place, dans 28 pays de l’OCDE.

À la mi-2021, l’emploi des immigrés était encore inférieur de 1.3 point de pourcentage à celui de la mi-2020, contre seulement 0.6 point de pourcentage pour les personnes nées dans le pays.

En dépit d’importantes variations d’un pays à l’autre, le chômage semble avoir frappé les personnes immigrées plus durement que celles nées dans le pays, et pendant des périodes plus longues.

Au Canada et aux États-Unis, l’emploi des immigrés a chuté de plus de 11 points de pourcentage, tandis que les baisses ont été généralement plus faibles en Europe. Néanmoins, en Espagne, par exemple, où les travailleurs immigrés sont particulièrement surreprésentés dans les emplois temporaires, leur taux d’emploi a chuté de plus de 8 points de pourcentage, contre un peu plus de 3 points pour les personnes nées dans le pays.

Les plans de relance pourraient être utilisés pour contribuer à améliorer la situation des immigrés dans les trois domaines qui touchent à la qualité des emplois, identifiés dans le cadre d’analyse de la qualité de l’emploi de l’OCDE : la qualité des revenus d’activité, la sécurité de l’emploi et la qualité de l’environnement de travail.

Les actions publiques doivent aborder les causes profondes de la discrimination, qui alimente les désavantages structurels persistants auxquels sont confrontés les immigrés et les minorités ethniques ou raciales.

En savoir plus (en anglais)

TwitterFacebookLinkedInEmail