En pratique

Appuyer les priorités de l’action publique au sein du Fonds vert pour le climat moyennant une approche coordonnée

Messages clés

Le Danemark a mis en place une stratégie d’organisation qui définit publiquement les priorités et les objectifs spécifiques de son engagement auprès du Fonds vert pour le climat (FVC). Le Danemark collecte régulièrement des informations auprès de ses ambassades et partenaires afin de fournir des contributions plus utiles au conseil d’administration du FVC, où il est représenté conjointement par le ministère des Affaires étrangères et le ministère du Climat, de l’Énergie et des Services publics.

Défi

Mot-clésStratégie et orientations, Environnement et climat, Partenariats, Institutions multilatérales

Partenaire cléDanemark

Dernière mise à jour01 septembre 2021

Télécharger PDF

Le Danemark considère que l’engagement auprès du Fonds vert pour le climat (FVC) est une occasion de promouvoir la diplomatie climatique et d’être à l’avant-garde de l’action climatique à l’échelle internationale. Afin d’aider le FVC à s’acquitter efficacement de sa mission, le Danemark a l’intention de fournir des orientations et des conseils de qualité par l’intermédiaire du conseil d’administration du FVC. Le défi de fournir des arguments solides et bien informés consiste à mobiliser l'ensemble des compétences et des connaissances. Il faut pour cela coordonner les ministères et les organismes publics et s’appuyer sur les retours d’information de partenaires plus larges possédant une expertise sur les opérations du FVC.

Approche

Depuis sa création en 2012, le Danemark est un membre actif du conseil d’administration de 24 membres du FVC, où il partage un siège avec les Pays-Bas et le Luxembourg selon une formule de rotation convenue.

Le Danemark a mis en place une stratégie organisationnelle pour le FVC, comme il le fait pour d’autres organisations multilatérales à financement élevé. Cette stratégie a été élaborée conjointement par le ministère des Affaires étrangères et le ministère du Climat, de l’Énergie et des Services publics. Cette stratégie est publiée sur le site internet du ministère des Affaires étrangères.

Les premiers objectifs de l’engagement du Danemark dans le cadre du FVC étaient notamment de permettre au Fonds de devenir opérationnel, puis de mettre davantage l’accent sur l’adaptation au changement climatique. Conformément aux stratégies précédentes, la stratégie organisationnelle actuelle pour 2021-2023 définit les priorités stratégiques suivantes : i) maximiser l’impact des investissements ; ii) accroître l’efficience du conseil d’administration ; iii) assurer l’appropriation par les pays et iv) renforcer les garanties et l’intégration de la problématique hommes-femmes.

Le Danemark est conjointement représenté au conseil d'administration par un membre du personnel du ministère des Affaires étrangères et un membre du ministère du Climat, de l’Énergie et des Services publics, assurant une coordination étroite entre les deux ministères. La contribution du Danemark au FVC provient de l'enveloppe pour l’action climatique, sur la base d’une initiative partagée entre le ministère des Affaires étrangères et le ministère du Climat, de l’Énergie et des Services publics.

La stratégie organisationnelle engage également le ministère des Affaires étrangères et le ministère du Climat, de l’Énergie et des Services publics à recueillir des contributions sur les propositions de financement et à suivre la mise en œuvre des priorités danoises avec le FVC auprès des ambassades danoises, des organismes techniques (par exemple le ministère de l’Environnement et l’Agence danoise de l’énergie), des organisations de la société civile danoises et des pays partenaires, des administrations locales et du secteur privé.

Résultats

L’engagement renforcé du Danemark avec le FVC, fondé sur sa stratégie organisationnelle, a conduit à prendre les mesures et à obtenir les résultats suivants :

  • Le Danemark appuie fermement la mise en œuvre de la politique des peuples autochtones du FVC, qui a été adoptée par le conseil d'administration en 2018.

  • Le Danemark est un membre actif du groupe consultatif du secteur privé et pilote le processus d’élaboration d’un document décrivant comment le secteur privé pourrait être associé à l’adaptation.

  • L’influence du Danemark a contribué au processus de renforcement du cadre de gestion axée sur les résultats du FVC, plaidant en faveur de la conception d’indicateurs axés sur l’adaptation et de la mesure des résultats effectifs des investissements dans le FVC.

Enseignement dégagé

  • La transparence contribue à favoriser de bons partenariats. Grâce à sa disponibilité en ligne et à son développement dans le cadre d’un processus participatif, la stratégie organisationnelle a contribué à tenir le FVC, les autres organismes publics danois et les partenaires informés des attentes et des priorités du Danemark à l’égard du FVC, facilitant ainsi la collaboration. En outre, la stratégie organisationnelle a assuré la continuité de l’approche, malgré la rotation du personnel au sein du ministère des Affaires étrangères et du ministère du Climat, de l’Énergie et des Services publics.

  • L'intérêt d'une représentation commune au sein du conseil d'administration du FVC. La représentation collégiale du ministère des Affaires étrangères et du ministère du Climat, de l’Énergie et des Services publics au sein du conseil d'administration du FVC a contribué à mobiliser une expertise plus large dans l’ensemble de l’administration danoise et à collaborer plus efficacement avec le FVC.

  • L’avantage de recueillir les contributions des partenaires et des ambassades. La collecte d'informations auprès des partenaires du Danemark et de pays en développement ainsi que d'autres ambassades a permis à la représentation danoise au sein du FVC de disposer d'exemples concrets, de retours d’information et d'une confrontation avec la réalité pour étayer ses demandes et ses propositions au conseil d'administration, ses contributions ayant été plus utiles et mieux reçues.

Informations supplémentaires

Danish Organisation Strategy for the Green Climate Fund 2021-23, https://um.dk/~/media/um/danida-en/danish%20organisation%20strategy%20for%20the%20green%20climate%20fund%202021-23.pdf?la=da.

Ressources de l’OCDE

OCDE (2021), Development Co-operation Peer Reviews: Denmark 2021, Examens de l’OCDE sur la coopération pour le développement, OECD Publishing, Paris, https://doi.org/10.1787/0e216d3a-en.

Pour en savoir plus sur la coopération danoise pour le développement, voir :

OCDE (2021), « Danemark », dans Les profils de coopération au développement, OECD Publishing, Paris, https://doi.org/10.1787/9b82a2f6-fr.

TwitterFacebookLinkedInEmail