Prix des produits alimentaires et agricoles - Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2011-2020

 

English | Français

Les prix des produits agricoles de base ont recommencé à augmenter fortement en août 2010. En effet,
l’offre disponible a été réduite du fait de récoltes insuffisantes dans les grandes régions de production et
du faible niveau des stocks, tandis que le redémarrage de la croissance économique dans les pays en
développement et émergents soutenait la demande. Les marchés des produits agricoles de base sont
entrés dans leur cinquième année de forte instabilité. Le niveau élevé et la volatilité des prix des produits
de base et leurs incidences sur l’insécurité alimentaire sont bien entendu au nombre des problèmes
importants auxquels les pouvoirs publics doivent faire face aujourd’hui, comme en témoignent les
réflexions du G20 au sommet de Séoul, tenu en novembre 2010, et les propositions d’action qui doivent
être présentées aux ministres de l’agriculture du G20 à l’occasion de leur réunion de Juin 2011 à Paris.

Tout en restant prudente, cette édition des Perspectives prévoit que les prix des produits de base ne vont
pas se maintenir aux niveaux élevés de 2010-11. Les marchés devraient en effet réagir à la hausse des prix
et aux possibilités d’amélioration de la rentabilité qu’elle offre. Les récoltes de cette année seront
déterminantes, mais le retour des marchés à l’équilibre pourrait prendre du temps. Tant que les stocks ne
sont pas reconstitués, les risques de réactivation de la volatilité des prix à la hausse restent grands.
Comme dans leurs précédentes éditions, les Perspectives confirment que dans les dix ans à venir, les prix
des produits agricoles de base en termes réels devraient se maintenir à un niveau supérieur à celui de la
décennie précédente. Lorsque les prix restent élevés pendant longtemps, il peut être plus difficile de
répondre aux objectifs mondiaux de sécurité alimentaire et les consommateurs pauvres sont dès lors plus
exposés au risque de malnutrition.