Direction des Echanges et de l'Agriculture

Aller de l'avant sur l'accès aux marchés dans le cadre du Programme de Doha pour le développement: Paris, 5-6 juin 2003

 

Ce Forum mondial offrira à l'OCDE l'occasion de centrer le dialogue déjà engagé avec les économies non membres sur la question de l'amélioration de l'accès aux marchés. Cette activité de renforcement des capacités mettra en avant les préoccupations relatives au développement dans la libéralisation des échanges.

Malgré les progrès appréciables accomplis ces cinquante dernières années, l'accès aux marchés demeure, pour la plupart des pays, le problème le plus important dans le domaine commercial. La réduction et la suppression des droits de douane reste une question centrale dans le débat sur l'amélioration de l'accès des exportations aux marchés étrangers. Cependant, la signification de l'accès aux marchés a évolué progressivement, englobant aujourd'hui un ensemble plus complexe de questions touchant à la réglementation frontière et à la réglementation intérieure. De plus, les efforts d'amélioration de l'accès aux marchés doivent, dans certains cas, être adaptés à des situations particulières dans différents pays et secteurs. Tout cela rend plus difficile la tâche des gouvernements et des négociateurs.

Organisé au course la période précédant la cinquième Conférence ministérielle de l'OMC prévue à Cancun en septembre 2003, le Forum mondial fournira aux experts et hauts représentants des gouvernements des pays Membres et de non membres de l'OCDE l'occasion :

  • de déterminer les possibilités qu'ouvre la suppression des obstacles à l'accès aux marchés dans le cadre du Programme de Doha pour le développement et de débattre de cette question ;
  • de réfléchir aux moyens de mobiliser le soutien national en faveur de la libéralisation, aux problèmes qui pourraient se poser du point de vue des capacités commerciales, et à d'autres questions intéressant les pays en développement.

Les débats commenceront par le passage en revue des obstacles tarifaires et non tarifaires. Il seront suivis d'un examen plus ciblé de certains secteurs et de questions comme les difficultés particulières de la libéralisation des services et de la facilitation des échanges, et les principaux problèmes auxquels sont confrontés les gouvernements lorsqu'ils envisagent une nouvelle réduction ou la suppression des droits de douane dans l'agriculture, les textiles et l'habillement et les biens environnementaux.

Documents:

?Programme
?Travaux pertinents de l'OCDE

Contact :


Barbara Fliess
Tél : + 33 (1) 45 24 82 64
Fax : + 33 (1) 45 24 19 41
E-mail : Barbara.fliess@oecd.org

Avril Ellis
Tél : + 33 (1) 45 24 89 38
Fax : + 33 (1) 45 24 19 41
E-mail : Avril.Ellis@oecd.org