Prestations et questions sociales


  • 23-octobre-2014

    Français

    Vieillissement et politiques de l'emploi : Suisse 2014 - Mieux travailler avec l'âge

    Ce rapport établit un état des lieux de la mise en œuvre des mesures pour l'emploi des seniors suite au rapport de 2003 "Vieillissement et politiques de l’emploi : Suisse" et identifie les champs prioritaires d’actions à mener ou à poursuivre. La Suisse se situe dans le peloton de tête des pays de l’OCDE pour ce qui concerne le taux d’emploi des personnes âgées. Pourtant, elle est parmi les champions uniquement pour les hommes de moins de 60 ans et pour les diplômés de l’enseignement supérieur tandis qu’il suffit d’avoir 60-64 ans, d’être une femme ou de ne pas avoir de diplôme de l’enseignement supérieur pour ne plus être parmi les meilleurs. Davantage pourrait donc être fait pour donner à tous les travailleurs de meilleurs choix et incitations pour continuer à travailler. Une stratégie d’ensemble est nécessaire pour qu’une meilleure gestion des âges soit menée dans les entreprises, le rôle des autorités publiques étant d’encourager les partenaires sociaux à investir plus dans les travailleurs âgés. Trois axes doivent être privilégiés : i) renforcer les incitations pour travailler plus longtemps ; ii) lever les obstacles au recrutement et au maintien dans l’emploi destravailleurs âgés ; et iii) améliorer l’employabilité des travailleurs.

  • 1-septembre-2009

    Français

    Il faut consacrer davantage d’argent à la petite enfance, selon l’OCDE

    Les États doivent accroître leurs dépenses au titre des enfants de moins de six ans afin de réduire les inégalités sociales et de permettre à tous d’être plus heureux, selon le premier rapport de l’OCDE qui ait jamais été écrit sur le bien être des enfants dans ses 30 pays membres.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 15-November-2006

    German, , 16kb

    Weitere Reformen würden das schweizerische Sozialsystem stärken

    Krankheit, Invalidität und Arbeit: Die Schweiz sollte die Krankentagegeldversicherung für alle Arbeitnehmer obligatorisch machen und die Krankenständen systematisch messen und managen, um den Verbleib kranker Arbeitnehmer im Arbeitsmarkt zu forcieren. Zu diesem Schluss kommt der OCED-Bericht „Krankheit, Invalidität und Arbeit: Hemmnisse abbauen – Norwegen, Polen und Schweiz“, in dem die Politiken der drei Länder in Bezug auf Krankheit

    Related Documents