Partager

Suède

Examens environnementaux de l'OCDE : Suède 2014

Dans la série:Examens environnementaux de l'OCDEvoir tous les titres

Publié le 16 février 2015

Également disponible en: Anglais, Suédois

book
Les examens environnementaux de l’OCDE sont des évaluations indépendantes des progrès accomplis par les pays pour tenir leurs engagements environnementaux nationaux et internationaux.Ces examens ont pour objectif de favoriser les échanges de bonnes pratiques et l’apprentissage entre pairs, d’aider les gouvernements à rendre compte de leurs politiques auprès des autres pays et de l’opinion publique et d’améliorer la performance environnementale, individuelle et collective, des pays. Les analyses s’appuient sur un large éventail de données économiques et environnementales et contiennent également des recommandations de politique publique.Ce rapport est le troisième examen environnemental de la Suède. Il évalue les progrès accomplis par la Suède en termes de développement durable et de croissance verte, avec un accent particulier sur le rôle phare de la Suède dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sa gestion de l'eau et des services écosystémiques marins.

TABLE DES MATIERES

Préface
Avant-propos
Notes générales
Résumé
Progrès sur la voie du développement durable3 chapitres disponibles
Principales tendances environnementales
Contexte de l'élaboration des politiques
Vers une croissance verte
Progrès sur la voie de la réalisation de certains objectifs environnementaux2 chapitres disponibles
Changement climatique
Les services écosystémiques marins
Annexes3 chapitres disponibles
Sélection de données
Mesures prises après certaines recommandations de l'examen environnemental de l'OCDE de 2004
Abréviations
Powered by OECD iLibrary

l'essentiel

La Suède mène la marche dans de nombreux domaines de la politique environnementale. Son économie, fortement axée sur l’innovation, se
porte bien. Son système de protection sociale est bien développé et sa structure de gouvernance environnementale est solide. C’est l’un des pays de l’OCDE les plus innovants en matière de technologie environnementale et elle a déjà innové dans la tarification des activités qui portent atteinte à l’environnement.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre a fait des progrès remarquables et la Suède s’est fixé des objectifs climatiques ambitieux. Elle partage avec les pays voisins la responsabilité de l’écosystème marin très vulnérable de la mer Baltique. Il est donc particulièrement important pour elle d’intégrer dans la prise de décisions les avantages procurés par les écosystèmes marins.

Bien que la qualité de l’environnement soit généralement très bonne, le pays peine à remplir les objectifs de qualité environnementale très ambitieux qu’il s’est fixé. L’Examen environnemental de la Suède fait ressortir les enseignements tirés de l’expérience et propose d’autres avancées vers un avenir vert.

lancement du rapport

« La Suède est pionnière dans l’utilisation d’instruments économiques comme la fiscalité verte pour décourager les activités préjudiciables à l’environnement et favoriser les nouvelles technologies. Néanmoins, il est d’autant plus difficile de s’améliorer quand on a déjà de bons résultats. La Suède aura besoin de mesures plus rentables et d’un partage plus équitable des coûts de mise en conformité pour atteindre ses nouveaux objectifs. »

Simon Upton, directeur de l'Environnement à l'OCDE, le 11 juin 2014 à Stockholm

Lire le communiqué de presse

Lire la revue de presse et de Twitter

visualisation de données

Passez votre souris sur les points pour lire le nom des pays et voir si leurs émissions de CO2 suivent (ou non) la croissance du PIB. La Suède est le point rouge. 

Cliquez sur les boutons pour changer de date et voir l'évolution des réserves naturelles de la Suède. 

contact

Administratrice du rapport: Ivana Capozza

Communication: Clara Tomasini

credits

Photo : Derek Yu/Flickr, Creative Commons attribution licence. Istockphoto.com/x3viar, Funkform.

Icons : Rural by Evan Caughey, Water by Alessandro Suraci, Tree by Tim Boelaars, Mountain by Benni, Lake by Pieter J. Smits, Forest by Juan Pablo Bravo, Tree by Lance Hancock, all from The Noun Project