Politiques scientifiques et technologiques

ANBERD (base de données analytique des dépenses en recherche et développement dans l'industrie)

 

Date de dernière mise à jour : Février 2017

Lien direct vers la base ANBERD

Adresse courte de cette page: oe.cd/anberd

La base de données analytique des dépenses en recherche et développement dans l'industrie (ANBERD) de l’OCDE présente des séries annuelles sur les dépenses de recherche et développement  (R-D) du secteur des entreprises et a été conçue afin de fournir aux analystes un jeu de données exhaustif sur les dépenses de R-D par industrie. La base de données ANBERD contient un certain nombre d’estimations qui se basent sur (et complètent) les chiffres nationaux soumis par les pays Membres sur les dépenses de R‑D du secteur des entreprises.

 La version actuelle de la base ANBERD présente des données sur les dépenses de R-D du secteur des entreprises. Les données sont publiées pour l'ensemble des pays de l'OCDE ainsi que pour une sélection de pays non membres, à partir de 1987. Selon les pays et les années, jusqu’à 100 industries manufacturières et des services sont fournies.

Les séries sont présentées dans la classification Internationale Type par Industrie, 4ème révision (CITI Rév. 4) et sont exprimées en monnaie nationale ainsi qu'en parité de pouvoir d’achat ($ PPA), à la fois aux prix courants et constants.

En complément de la base ANBERD, les données officielles sur la DIRDE collectées via l'enquête de l'OCDE/Eurostat sur la R-D du secteur des entreprises (principale source pour ANBERD) sont accessibles dans la base de l’OCDE sur les Statistiques de la Recherche et Développement (SRD).

Pour de plus amples informations sur ANBERD, notamment sur le calendrier de la publication des données, veuillez écrire à RDSurvey@oecd.org.

Lien direct vers la base ANBERD

Documentation complète

Table de couverture

Classification des industries selon leur intensité de R-D

En utilisant les données ANBERD, l'OCDE a produit une nouvelle taxonomie des industries basée sur leur niveau moyen d’intensité de R-D. Ce travail consiste en une mise à jour et une extension des précédentes taxonomies de l’OCDE basées sur les versions antérieures de la nomenclature CITI. Les industries sont regroupées en 5 groupes (haute, moyenne-haute, moyenne, moyenne-faible et faible intensité de R-D). Une particularité de cette nouvelle taxonomie est l'inclusion des industries non-manufacturières, en particulier des services, dont la couverture s’est améliorée dans les tableaux de R-D collectés en CITI Rév.4.

Le rapport est accessible à cette adresse: http://dx.doi.org/10.1787/5jlv73sqqp8r-en

Cette analyse montre que dans de nombreux pays, il existe un fort un potentiel pour rattraper la moyenne actuelle de l'OCDE en matière d’intensité de R-D dans certaines industries, comme le montre le graphique suivant.

 

 

Versions de la base ANBERD

 

Couverture des pays

Couverture sectorielle (max)

Couverture temporelle

Prochaine mise à jour

CITI Rev.4

Actuellement, 31 pays de l’OCDE et 4 économies non membres.

100 industries manufacturières et des services

A partir de 1987

Mise à jour en continu

CITI Rev.3 – version archivée

32 pays de l’OCDE et 6 économies non membres.

60 industries manufacturières et des services

1987-2010/11

 Interrompu

ISIC Rev.2 – version archivée

15 pays de l’OCDE

34 industries, principalement du secteur manufacturier

1973-1997/98

 Interrompu

 

Liens utiles :

ANBERD appartient aux bases de la famille STAN : la base de données STAN pour l'ANalyse STructurelleSTAN sur le Commerce Bilatéral par Industrie et catégorie d'Utilisation finale (BTDIxE)les tableaux STAN d'entrées-sorties et les indicateurs de STAN. Les bases de données sont reliées par des listes d’industries compatibles fondées la classification CITI.

 

Documents connexes