Direction de la Science, de la technologie et de l'innovation

Le prix du renforcement de la sureté maritime est bien inférieur aux couts potentiels d’un attentat terroriste de grande ampleur

 

21/07/2003 - Les nouvelles mesures de sûreté maritime destinées à contrer la menace d’attentats terroristes exigeront de la part des exploitants de navires un investissement initial d’au moins 1,3 milliard de dollars et augmenteront les coûts annuels d’exploitation de 730 millions de dollars, selon de récentes estimations d’un nouveau rapport de l’OCDE.

Toutefois, ce surcoût est nettement inférieur aux coûts potentiels d’un attentat terroriste de grande ampleur, conclut le rapport "La sûreté des transports maritimes : évaluation des risques et impacts économiques". Par ailleurs, une partie des coûts supplémentaires pourrait être compensée par les économies réalisées du fait d’une amélioration de l’efficience.

 Le système mondial des transports maritimes, qui compte plus de 46 000 navires et près de 4 000 ports, se caractérise par son ouverture et sa flexibilité, atouts qui le rendent vulnérable aux attentats terroristes ou aux abus, conclut le rapport. Il peut être utilisé pour cacher des armes ou pour fournir un soutien logistique à des organisations terroristes. De plus, dans la mesure où il est facile de dissimuler l’identité des propriétaires des navires, le système peut aussi servir de source de financement du terrorisme.

 Le transport maritime de marchandises joue aussi un rôle essentiel dans les échanges mondiaux qui, pour plus de 80%, sont acheminés par voie maritime.

 Un attentat terroriste de grande ampleur et bien coordonné pourrait bloquer le fonctionnement du système tout entier, par suite des mesures d’urgence que prendraient les pays, signale le rapport. Il pourrait s’agir de mesures radicales, comme la fermeture totale des ports, ou inefficaces, comme les contrôles des marchandises qui se multiplieraient et prendraient du temps. Le coût d’un attentat de ce genre qui serait perpétré aux Etats-Unis pourrait atteindre jusqu’à 58 milliards de dollars, d’après une simulation effectuée par le Conference Board et le Cabinet de conseil Booz Allen Hamilton Inc.

 Pour faire face à cette situation, les pays ont renforcé les mesures de sûreté applicables au réseau de transport maritime, en exigeant par exemple l’établissement de plans de sûreté pour les navires et pour les ports, ainsi que l’installation de systèmes d’alarme sur la plupart des navires. Ces mesures entreront, pour l’essentiel, en vigueur en juillet 2004. Par ailleurs, les Etats-Unis ont aussi arrêté leur propre arsenal de mesures de sûreté maritime, qui vont de la notification préalable du contenu des marchandises acheminées à bord de navires à destination de leur territoire jusqu’à la vérification préalable des marchandises à haut risque dans les ports de chargement.

 Pour respecter ces nouvelles règles, les exploitants de navires devront installer des équipements de sûreté et recruter du personnel supplémentaire, pour un coût estimé d’au moins 1,3 milliard de dollars. Les nouveaux équipements et le personnel correspondant entraîneront aussi une augmentation des coûts d’exploitation pour un montant estimé à 730 millions de dollars par an. Les ports maritimes devront aussi renforcer les mesures de sûreté, mais il est plus difficile de prévoir avec précision les coûts correspondants.

 Ces divers coûts pourraient être en partie compensés par une amélioration de l’efficience note le rapport, car les nouvelles mesures de sûreté pourraient aussi avoir des effets positifs, notamment, une réduction des vols de marchandises, un raccourcissement des délais et  une baisse des primes d’assurance.

 Le rapport est disponible sur le web site de l'OCDE ou auprès de la Division des relations avec les médias.

 Pour d’autres informations, les journalistes sont invités à contacter Danny Scorpecci, Division des transports de l’OCDE (Tél  (33) 1 45 24 94 33).


Pour des informations complémentaires sur les transports maritimes

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list