L'innovation dans la science, la technologie et l'industrie

Principaux indicateurs de la science et de la technologie

 

Dernière mise à jour: PIST 2016/2, 7 février 2017
Prochaine mise à jour : PIST 2017/1, juin 2017

Lien direct vers la base PIST

Adresse courte de cette page: http://oe.cd/msti

Données récentes

Les tendances provenant des dernières données de la base PIST sont exposées ci-dessous. Il est aussi possible d’accéder à de plus amples détails ici

En 2015, l’intensité de R-D – dépenses de recherche-développement (R-D) en pourcentage du Produit Intérieur Brut (PIB) – dans la zone OCDE, est restée stable à 2.4%. Israël devance de peu la Corée (4.25% comparé à 4.23%), redevenant ainsi, après deux années à la deuxième place, le pays le plus intensif en R-D. L’intensité de R-D se maintient à 1.95% dans l’Union Européenne, croît de manière marginale aux États Unis (atteignant 2.79%), décroit légèrement au Japon (3.5%) et continue d’augmenter en Chine, atteignant 2.1%.

En 2015, les dépenses de R-D dans l’OCDE ont augmenté de 2.3% - en termes réels - sous l’effet de la hausse des dépenses des entreprises (+2.5%), représentant à elles seules 68.8% de la R-D totale. Les dépenses réelles de R-D ont crû de 2.1% dans le secteur de l’enseignement supérieur et de 1.8% dans le secteur du gouvernement. 

Entre 2010 et 2014, les dépenses de R-D financées par le gouvernement ont baissé de 2.4% (en volume et PPA) dans l’OCDE. Elles s’établissent à 27% du total de la R-D en 2014, alors qu’elles en représentaient 31% en 2010. Les dernières données budgétaires, qui comptabilisent les crédits alloués à la R-D plutôt que les dépenses effectives, montrent des budgets publics en baisse de 0.2% en 2015. S’agissant de 2016, les premières données laissent entrevoir une situation en demi-teinte, avec une forte hausse aux États Unis, une baisse au Japon, et une stabilisation dans les pays restants (pris dans leur ensemble).

Ces données sur les financements de la R-D par le gouvernement n’incluent pas le coût des dispositifs fiscaux en faveur de la R-D (comptabilisés en dehors des budgets de R-D) destinés aux entreprises, quand ils existent. 

Dans beaucoup de pays, ils ont augmenté, mais parfois insuffisamment pour compenser les réductions budgétaires. Les dernières données de l’OCDE sur le fonctionnement et les montants de ces dispositifs fiscaux (http://oe.cd/rdtax) fournissent une vue d’ensemble des différentes formes d’incitations destinées aux entreprises, dans les pays de l’OCDE ainsi que dans d’autres économies majeures.

Les dernières données de brevet montrent que le nombre de dépôts des résidents chinois continue d’augmenter alors que les demandes déposées au titre du Traité de coopération en matière de brevets, par les États Unis, ont diminué.

 

À propos de PIST

La base de données PIST présente un jeu d'indicateurs reflétant le niveau et la structure des efforts menés dans les domaines de la science et de la technologie, par les pays de l'OCDE et par sept économies non-membres : Afrique du Sud, Argentine, Chine, Fédération de Russie, Roumanie, Singapour, Taipei chinois. Il s'agit de résultats définitifs ou provisoires, et de prévisions établies par les gouvernements. Les indicateurs couvrent plus particulièrement les ressources consacrées aux activités de recherche-développement, les familles de brevets, la balance des paiements technologiques et le commerce international dans les industries intenses en R-D.


Les indicateurs sur les dépenses, les budgets et le personnel consacrés à la R-D sont calculés à partir des données de la base de l’OCDE sur les Statistiques de la Recherche et Développement (SRD). Cette dernière est basée sur les données fournies à l’OCDE et Eurostat dans le cadre de la collecte commune OCDE/Eurostat sur les ressources consacrées à la R-D.


Les sources des autres indicateurs incluent les bases de données sur les Activités des Multinationales (AMNE), la Balance des Paiements Technologiques (BPT), les Brevets et le commerce bilatéral des biens par industrie et catégorie d'utilisation finale (BTDIxE). 

Détails sur le champ couvert

 

Accès aux données 

La version électronique est disponible via le service de diffusion des données de l'OCDE. Une fois sur OECD.stat, il est possible de télécharger les tables MSTI en Excel en cliquant sur “exportez” puis “fichiers connexes”.La base PIST est aussi disponible sur OECDiLibrary.

La base de données des Sources et Méthodes sur la R-D et les CBPRD de l'OCDE contient les métadonnées liées aux séries présentées dans PIST et SRD.

 


Liens utiles

 

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)