Partager

Haut débit et télécoms

Statistiques du haut débit de l'OCDE

 

OCDE – Paris, le 28 février 2019


La part de la fibre représente désormais le quart des abonnements au haut débit fixe dans les pays de l’OCDE



La part de la fibre dans les abonnements au haut débit fixe a atteint 25% (comparé à 12% il y a 8 ans) dans les pays de l’OCDE, selon les dernières mises à jour du Portail de l’OCDE sur le haut débit.

Les dernières données disponibles montrent cependant de grandes différences entre les pays. En effet, les parts de la fibre dans le total des abonnements au haut débit fixe s’étendent de plus de 70% pour la Corée, le Japon et la Lituanie, à moins de 10% pour la Grèce, la Belgique, le Royaume-Uni, Israël, l’Autriche, l’Allemagne, l’Italie et l’Irlande. La croissance la plus importante en terme de fibre pour la dernière année est observée en Irlande, Belgique et en Australie, avec respectivement une augmentation des abonnements de 218%, 71% et 70%.   

Part de la fibre dans les abonnements au haut débit fixe, juin 2018
 

 

  

<Télécharger les données en format Excel>



Dans l’ensemble, le nombre d’abonnements au haut débit fixe dans les pays de l’OCDE s’établissait à 411 millions en juin 2018, en hausse par rapport à 398 millions un an avant, ce qui correspond à un taux de pénétration moyen de 30,6 abonnements pour 100 habitants. C’est la Suisse qui se classe en tête à cet égard, avec un taux de pénétration de 47,5 pour 100 habitants, devant le Danemark (43,4%), la France (42,9%), les Pays-Bas (42,7%) et la Norvège (41,2%).

La technologie DSL demeure le support privilégié, constituant 38% des abonnements au haut débit fixe dans les pays de l’OCDE, mais continue d’être graduellement remplacée par la fibre. Les abonnements DSL ont baissé de 8%, tandis que les abonnements à la fibre ont augmenté de 15% au cours de l’année précédant juin 2018. Le reste correspond essentiellement à la part du câble (33%), qui a aussi augmenté de 4% l’an dernier.

Les abonnements au haut débit mobile ont progressé de 98 millions, soit de 7,4% au cours de l’année précédant juin 2018. Ceci mène à un taux de pénétration de plus de 106% dans les pays de l’OCDE. Les pays ayant le plus haut taux de pénétration sont le Japon, la Finlande, l’Estonie, les États-Unis et l’Australie, avec respectivement un nombre d’abonnements pour 100 habitants de 168%, 155%, 146%, 137% et 136%.   

Les données concernant les communications entre machines (M2M), montrent que la Suède, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et les États-Unis continuent de se classer en tête pour le nombre de cartes SIM M2M utilisées pour 100 habitants. La Suède compte 125 cartes SIM M2M pour 100 habitants – soit beaucoup plus que la plupart des autres pays de l’OCDE ayant fourni des données à ce sujet, due en partie à l’utilisation de ces cartes SIM dans d’autres pays par un opérateur Suédois. Globalement, les abonnements mobiles avec carte M2M intégrée ont progressé de près de 38% au cours de l’année écoulée dans les pays pour lesquels des données sont disponibles.
   
Les statistiques de l’OCDE sur le haut débit couvrent les 37 pays membres de l’Organisation, dont deux nouveaux pays membres, la Colombie et la Lituanie. Il est à noter que les séries temporelles pour les totaux, moyennes et taux de croissance de la zone OCDE, comprennent la Colombie et la Lituanie.

Pour télécharger les données sous-jacentes, graphiques et cartes de pénétration du haut débit pour différents pays : http://oe.cd/broadband.

Coopérant avec plus d'une centaine de pays, l'OCDE est un forum stratégique international qui s'emploie à promouvoir des politiques conçues pour améliorer le bien-être économique et social des populations dans le monde entier.

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)