Direction des Statistiques

Manuel sur la mesure de l'économie non observée

 

La qualité des comptes nationaux joue un rôle essentiel dans la formulation des politiques économiques et la recherche. L’un des aspects importants de cette qualité réside dans l’ampleur des activités économiques couvertes par les comptes nationaux. Pourtant, il est difficile de parvenir à une couverture exhaustive. Certaines activités peuvent avoir été exclues des statistiques servant à l’établissement des comptes nationaux parce qu’elles sont souterraines, illégales, informelles ou qu’elles relèvent de la production des ménages pour leur usage propre, ou encore parce que le dispositif de collecte des données de base présente des carences. On dit que ces activités constituent l’économie non observée (ENO) et on parle de mesure de l’ENO pour désigner le fait de les intégrer dans les comptes nationaux.

L’objectif du Manuel sur la mesure de l'économie non observée  consiste à définir et à faire connaître les pratiques exemplaires utilisées pour mesurer l’économie non observée selon des modalités compatibles avec les normes internationales et en particulier avec le Système de comptabilité nationale 1993. En outre, le Manuel indique comment on peut réaliser des estimations indépendantes du secteur informel, de la production souterraine, de la production des ménages pour leur usage propre et de certaines activités illégales.

Ce Manuel s’adresse aux producteurs et aux utilisateurs de statistiques macro-économiques. Il est tout d’abord destiné au personnel des offices statistiques intervenant dans la collecte de statistiques macro-économiques et l’élaboration des comptes nationaux. En outre, le Manuel peut s’avérer utile à ceux qui s’intéressent de très près au niveau global de la production et à ses composantes éventuellement manquantes. Il servira également aux chercheurs et aux journalistes qui sont confrontés à une pléthore de mesures alternatives de l’économie souterraine, occulte, fantôme, etc., et qui aimeraient savoir pourquoi toutes ces mesures divergent et quelles sont celles que l’on peut considérer comme les plus fiables.

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)