Indicateurs avancés et enquêtes de conjoncture

Indicateurs composites avancés - Questions/Réponses

 

 

1. Qu’est ce qu’un indicateur composite avancé (CLI) ? 

2. Comment comparer l’indicateur composite avancé avec le produit intérieur brut (PIB, série de référence utilisée pour le calcul des CLIs) ?

3. Pourquoi les indicateurs composites avancés sont-ils révisés ? Combien de fois sont-ils révisés ? Quelle est l’ampleur des révisions ?

4. Quand les indicateurs composites avancés sont-ils mis à jour ?

5. Où puis-je télécharger les données sur les indicateurs composites avancés ?

6. Pourquoi y a t-il deux mois de retard dans la disponibilité des données ?

7. Pourquoi l’indicateur composite avancé avec la tendance réincorporée est-il en retard ?

8. Pourquoi le taux de variation sur 6 mois annualisé n’est-il plus disponible ?

9. Quelles sont les series composantes des indicateurs composites avancés ?

10. Quelle est la chronologie des points de retournement du PIB ?

11. Comment les indicateurs composites avancés des zones sont-ils calculés ? Quels sont les poids ?

12. quelle est la valeur du parameter λ  pour le double filtre Hodrick-Prescott (12 mois - 120 mois) ?

 

1. Qu’est ce qu’un indicateur composite avancé (CLI) ?


Le système des indicateurs composites avancés de l’OCDE (CLIs) est conçu pour signaler à l’avance les points de retournement du cycle économique – fluctuations des écarts de production, ou fluctuations de l’activité économique autour de son niveau potentiel de long-terme. De par cette approche centrée sur les points de retournement (pics et creux), l’indicateur composite avancé fournit des informations qualitatives sur les évolutions économiques à court terme plutôt que quantitatives. Quatre phases cycliques sont alors définies comme suit : expansion – l’indicateur composite avancé augmente et est au-dessus de 100 ; infléchissement – l’indicateur composite avancé diminue et est au-dessus de 100 ; ralentissement – l’indicateur composite avancé décroît et est en dessous de 100 ; reprise – l’indicateur composite avancé augmente et est en dessous de 100.

Les phases et les mouvements de l’indicateur composite avancé seront vraisemblablement suivis par ceux du cycle économique. Le graphique ci-dessous présente l’indicateur composite avancé ainsi que l’estimation du cycle économique de la zone OCDE. Les deux séries montrent de forts co-mouvements, mais les points de retournement de l’indicateur composite avancé précédent, de manière constante, ceux du cycle économique. Ce caractère avancé varie, mais l’OCDE vise à ce que l’intervalle de variation soit compris entre six mois et neuf mois.

Indicateur composite avancé (CLI) et activité économique de la zone OCDE
(tendance de long-terme = 100)

 

 

Haut de la page

 

2. Comment comparer l’indicateur composite avancé avec le produit intérieur brut (PIB, série de référence utilisée pour le calcul des CLIs) ?


Les indicateurs composites avancés peuvent être présentés sous plusieurs formes. Pour chaque forme de l’indicateur composite avancé, il existe une forme correspondante de la série de référence. La forme utilisée de préférence par l’OCDE est la forme dite corrigée de l’amplitude ; cette forme est utilisée pour la recherche du temps d’avance optimum. Néanmoins, certains utilisateurs pourront préférer d’autres formes que l’OCDE publie également.

L’indicateur composite avancé corrigé de l’amplitude devra être comparé à la série de référence corrigée de sa tendance: l’indicateur composite avancé est la moyenne des séries composantes corrigées de leur tendance et lissées ; de la même manière la série de référence est elle aussi corrigée de sa tendance et lissée. L’indicateur composite avancé corrigé de l’amplitude redimensionne cet « indicateur composite moyen » de manière à le faire correspondre aux amplitudes de la série de référence corrigée de sa tendance.

L’indicateur composite avancé avec la tendance réincorporée devra être comparé à la série de référence originale : l’indicateur composite avancé avec la tendance réincorporée est défini comme étant le produit de la tendance de la série de référence (sous forme d’indice) et de l’indicateur composite avancé corrigé de l’amplitude. Cette transformation de l’indicateur composite avancé facilite les analyses sur les cycles-tendances ou les cycles économiques classiques.

Le taux de variation sur 12 mois de l’indicateur composite avancé devra être comparé au même taux de variation sur 12 mois de la série de référence : le taux de variation sur 12 mois est calculé à partir de l’indicateur composite avancé avec la tendance réincorporée. Certains analystes préfèrent cette présentation puisque la série de référence est la plupart du temps publiée sous ce format par les offices statistiques nationaux.

 

Haut de la page

 

3. Pourquoi les indicateurs composites avancés sont-ils révisés ? Combien de fois sont-ils révisés ? Quelle est l’ampleur des révisions ?


Les révisions sont un phénomène naturel pour les indicateurs composites avancés. Afin d'isoler les tendances cycliques, les séries composantes doivent passer par plusieurs filtres (correction des variations saisonnières, détection des valeurs aberrantes, correction de la tendance, lissage, normalisation). Tous ces filtres fonctionnent sur ​toute la longueur des séries chronologiques et génèrent par conséquent des révisions des CLI. Les filtres à l'origine des révisions les plus importantes sont les filtres de lissage et de correction de la tendance.

En outre, au cours du processus d'agrégation, un seuil de 60% sur la disponibilité des séries composantes est appliqué. Cela signifie que pour une période donnée, l’indicateur composite avancé n’est calculé que si les données sont disponibles pour 60% ou plus des séries composantes pour cette même période. La disponibilité des séries composantes peut s'améliorer après la première publication. Cette variation dans  la disponibilité des données entraîne donc une révision (essentiellement à la fin de la série).

Comme les indicateurs composites avancés sont calculés mensuellement, ils font l'objet d'une révision une fois par mois.

Pour de plus amples informations sur l’amplitude et la fréquence des révisions des indicateurs composites avancés, on peut se référer au document “Current period performance of OECD Composite Leading Indicators”, 2007 (en anglais seulement). Les résultats de l'étude montrent qu’après la première publication de l’indicateur composite avancé, celui-ci est fréquemment révisé, mais avec une amplitude relativement faible. Dans cette étude, la correction de la tendance et le lissage des séries temporelles est faite avec la méthode dite « Phase-average trend method ».

Le document “Cycle extraction: A comparison of the Phase-Average Trend method, the Hodrick-Prescott and Christiano-Fitzgerald filters", 2008 (en anglais seulement) montre les propriétés des révisions en fonction des différentes méthodes de correction de la tendance et de lissage (méthodes dites d’estimation du cycle) utilisées sur les séries temporelles. Ces méthodes incluent la méthode dite « Phase-average trend method » avec la partie MCD « Months for cyclical dominance » pour le lissage, le double filtre Hodrick-Prescott (HP) et le filtre Christiano-Fitzgerald (CF). L'étude montre les révisions causées par la correction de la tendance en termes d’amplitude, de biais et de stabilité de la détection des points de retournement.

La base de données de l’OCDE de la première publication des données et des révisions fournit les millésimes consécutifs des indicateurs composites avancés tels qu’initialement publiés dans chaque édition mensuelle des Principaux Indicateurs Economiques (PIE), et ce à partir de février 1999 : http://stats.oecd.org/index.aspx?queryid=57153&lang=fr.

 

 

Haut de la page

 

4. Quand les indicateurs composites avancés sont-ils mis à jour ?


Les indicateurs composites avancés de l'OCDE sont compilés et publiés sur une base mensuelle : consulter le calendrier.

 

 

Haut de la page

 

5. Où puis-je télécharger les données sur les indicateurs composites avancés ?


Les indicateurs composites avancés peuvent être téléchargés à partir de la base de données « Principaux Indicateurs Economiques (PIE) » dans OECD.Stat Extracts. Dans « OECD.Stat Extracts » vous pouvez modifier la sélection des données en cours en utilisant la barre de navigation pour sélectionner le "Sujet", le "Pays" et le/la "Temps & Fréquence" souhaités. Les données peuvent être exportées vers Excel. Pour de longues séries temporelles, nous vous recommandons d'utiliser le format texte. Vous pouvez également consulter le guide de l'utilisateur de OECD.Stat Extract (OECD.Stat Extracts' user guide).

 

 

Haut de la page

 

6. Pourquoi y a t-il deux mois de retard dans la disponibilité des données ?


La plupart des mises à jour des séries temporelles pour un mois donné "t" sont disponibles au mois «t +2». C'est la raison pour laquelle il y a 2 mois le décalage entre la date de référence et la date de publication des séries temporelles.

 

 

Haut de la page

 

7. Pourquoi l’indicateur composite avancé avec la tendance réincorporée est-il en retard ?


La réincorporation de la tendance dans l’indicateur composite avancé se fait en multipliant l’indicateur composite avancécorrigé de l’amplitude, qui fluctue autour de 100, par la tendance de la série de référence. La série de référence utilisée par l'OCDE est le produit intérieur brut (PIB). Ce dernier est généralement moins fréquemment disponible que les séries composantes de l’indicateur composite avancé. Par conséquent, lors du calcul de l’indicateur composite avancé, si les données relatives au PIB sont manquantes, sa tendance ne pourra être ni extraite ni réincorporée dans l’indicateur composite avancé et ainsi l’indicateur composite avancé avec réincorporation de la tendance ne pourra pas être calculé (bien que l’indicateur composite avancé corrigé de l’amplitude sera lui calculé).

Accéder aux dates de mise à jour du PIB trimestriel de l'OCDE (xls)
Accéder aux dates de mises à jour des indicateurs composites avancés de l'OCDE

 

Consulter la méthodologie pour plus de détails.

 

 

Haut de la page

 

8. Pourquoi le taux de variation sur 6 mois annualisé n’est-il plus disponible ?


Comme il a été mis en évidence sur le site de l'OCDE en Novembre 2008, l'OCDE a modifié le mode de calcul de ses indicateurs composites avancés. La série du taux de variation sur 6 mois a été supprimée et remplacée par la série du taux de variation sur 12 mois pour permettre une comparaison directe avec le taux de croissance annuel du PIB. Pour plus de détails, veuillez vous référer au document suivant : "Upcoming changes to the OECD Composite Leading Indicators to be implemented in the December 2008" (en anglais seulement).

 

 

Haut de la page

 

9. Quelles sont les series composantes des indicateurs composites avancés ?


Les séries composantes des indicateurs composites avancés sont des séries temporelles qui présentent un caractère avancé dans la détection des points de retournement du cycle économique par rapport à ceux détectés dans la série de référence (PIB). Les séries composantes pour chaque pays sont choisies en fonction de différents critères tels que la signification économique, le comportement cyclique, la qualité des données, le délai de mise à jour et la disponibilité. Consulter la liste des séries composantes

 

 

Haut de la page

 

10. Quelle est la chronologie des points de retournement du PIB ?


Jusqu'en avril 2012, la série de référence utilisée dans le système de l'OCDE des indicateurs composites avancés, pour la majorité des pays, était l'indice de la production industrielle (IPI) couvrant tous les secteurs de l'industrie, hors construction. Depuis avril 2012, le système de l'OCDE des indicateurs composites avancés utilise le PIB comme série de référence à l'exception de la Chine.

Pour la chronologie des points de retournement des séries de référence des agrégats régionaux / zone et de chaque pays, cliquez ici.

La définition détaillée d'un point de retournement peut être trouvée dans le glossaire des indicateurs composites avancés à l'adresse http://www.oecd.org/std/cli/glossary.

 

 

Haut de la page

 

11. Comment les indicateurs composites avancés des zones sont-ils calculés ? Quels sont les poids ?


Les zones sont des indices de Laspeyres chaînés annuellement, où les pondérations des pays correspondent au PIB de l’année précédente converti en dollars des États-Unis au moyen des Parités de Pouvoir d'Achat (PPA). Les Poids entre 1955 et 1981 correspondent à la valeur du PIB PPA de 1980. Une zone est calculée si le poids total des composantes disponibles est supérieur à 60%. L'Islande est exclue du calcul des zones puisque aucun indicateur composite avancé n’est publié pour ce pays. La source des données des poids est la base de données des Perspectives Economiques Mondiales du Fond Monétaire International (WEO – FMI).

Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site Internet de l'OCDE dans le document «CLI zone aggregation OECD Composite Leading Indicators (CLI) zone aggregation methodologymethodology document » (en anglais seulement) et sur la liste des zones et de leur composition. Pour connaitre les poids utilisés lors du calcul des zones, cliquez ici.

 

 

Haut de la page

 

12. quelle est la valeur du parameter λ  pour le double filtre Hodrick-Prescott (12 mois - 120 mois) ?


Dans le système des indicateurs composites avancés de l'OCDE, les paramètres par défaut permettent d'éliminer les composantes cycliques ayant une durée de cycle supérieure à 120 mois et une durée de cycle inférieure à 12 mois. Ils correspondent respectivement aux valeurs de λ de 133107,94 et de 13,93.

Pour passer des fréquences au paramètre λ on utilise la formule suivante: :  λ=[4(1-cos(ω0))2]-1; où ω0 est la fréquence exprimée en radians, et τ le nombre de périodes nécessaires pour terminer un cycle complet. Les deux paramètres sont liés par la relation ω0 =2π/τ. Donc, les valeurs de λ données ci-dessus correspondent à τ = 120 mois et τ = 12 mois.

 

 

 

 Haut de la page

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list