Statistiques

Mesurer le bien-être et le progrès : recherche et études en cours

 

Ces dernières années, un écart grandissant entre les statistiques macroéconomiques, comme le PIB par exemple, et ce que les gens ordinaires perçoivent de leur propre situation socioéconomique s'est fait ressentir. S'il est vrai que des préoccupations s'exprimaient déjà au cours de la première moitié de la décennie, caractérisée par une forte croissance et une performance économique satisfaisante, la crise économique et financière des dernières années les a encore amplifiées. Prendre en compte ces perceptions est d'importance capitale pour la crédibilité et l'efficacité des politiques publiques mais aussi pour le fonctionnement même de la démocratie.

Le progrès des sociétés correspond à l'amélioration du bien-être des personnes et des ménages. Il s'évalue non seulement au travers du fonctionnement du système économique mais aussi des diverses expériences et conditions de vie des individus. Le cadre d'évaluation du bien-être et du progrès établi par l'OCDE s'appuie sur les recommandations formulées en 2009 par la Commission sur la mesure de la performance économique et du progrès social à laquelle l'OCDE a significativement contribué. Il reflète également les travaux antérieurs de l'OCDE et diverses initiatives nationales dans ce domaine. Ce cadre se divise en trois domaines distincts : les conditions matérielles, la qualité de vie et la durabilité, qui comportent chacun des dimensions proprès.

Cadre d'évaluation du bien-être et du progrès de l'OCDE

Recherche et études en cours

Mesurer le bien-être et le progrès est un des principaux objectifs que poursuit l’OCDE dans le cadre de l’Initiative du vivre mieux à travers différents axes de recherche et autres études en cours présentés ci-dessous.

 

L'analyse

Afin que les mesures du bien-être est un réel impact sur la vie des gens, elles doivent être intégrées au processus d'élaboration des politiques. Combler le fossé entre les mesures du bien-être et l'intervention politique est un défi. Sur la base du Cadre d'évaluation du bien-être et du progrès de l'OCDE, l’Organisation fait avancer ces problématiques au moyen de différents travaux d'analyse, comme: 

 

 

La mesure

L’agenda sur la mesure du bien-être nécessite des mesures statistiques nouvelles et de meilleure qualité pour combler le vide existant entre les statistiques économiques classiques parfois utilisées comme indicateurs indirects à la mesure du bien-être des personnes, et les indicateurs qui se rapportent plus directement à la vie des individus. L'OCDE a élaboré un certain nombre de lignes directrices et de cadres conceptuels pour aider ceux qui souhaitent développer de meilleures mesures du bien-être et fait avancé l’agenda de la mesure du bien-être avec divers travaux listés ci-dessous.

 

 

L'OCDE lance également de nouveaux projets visant à mesurer différents a spects du bien-être où les données disponibles sont de moins bonnes qualités. Ces projets comprennent :

  • Measuring trust in people
  • Measuring health inequalities
  • Measuring trust in institutions

 

Pour plus d'information sur nos études en cours contacter wellbeing@oecd.org.

 

Pour en savoir plus

 Documents de travail de l'OCDE sur le bien-être

 
Consulter l'ensemble des documents de travail de l'OCDE sur le bien-être

 

 

Travaux connexes

 

 

Retour à l'Initiative du vivre mieux

DO NOT EDIT AFTER THIS

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)