Troisième session : Payer pour le passé, préparer l’avenir : la solidarité intergénérationnelle

 

 

 

 

La solidarité intergénérationnelle peut être considérée comme une valeur en soi lorsque les générations ont une vision positive les unes des autres ou qu’il y a consensus entre elles sur la façon d’avancer. C’est aussi un moyen au service d’une fin, c’est-à-dire un mécanisme qui sert à étayer des échanges mutuellement profitables entre les générations, échanges tant monétaires que non monétaires.


Cette relation apparaît trop souvent comme unilatérale : les jeunes travailleurs paient des impôts pour assurer le financement des pensions et des dépenses de santé de leurs aînés. Mais, en réalité, elle s’exerce dans les deux sens : d’une part, en direction des générations jeunes pour lesquelles sont effectués des investissements dans les infrastructures, l’innovation et la protection de l’environnement ; d’autre part, vers les générations âgées, avec le versement de pensions, les dispositifs publics de prise en charge des personnes âgées et l’aide familiale que celles-ci reçoivent. La famille et l’État sont les institutions les mieux placées pour garantir que cet échange entre générations s’effectue de façon harmonieuse.

Documentation

 

La pression budgétaire due au vieillissement de la population, déjà forte, s'accentue

Prévisions concernant les dépenses relatives aux retraites, à la santé et à la dépendance,

2010 et 2050, pays avancés du G20

Cliquer ici pour télécharger les données dans Excel

 

Publications connexes de l'OCDE

 

 

Related Documents

 

La crise économique et au-delà : les politiques sociales dans le contexte de la reprise

Assurer le bien-être des familles

 

Also Available