Message du Secrétaire génaral de l'OCDE

 

Le Forum de l’OCDE sur le thème « Statistiques, savoir et politique » offre une occasion importante d’examiner l’un des problèmes fondamentaux auxquels sont confrontés à la fois les décideurs et les citoyens : comment évaluer la situation actuelle de nos économies et de nos sociétés ? Pour la toute première fois, des responsables, des universitaires, des statisticiens, des spécialistes des médias et des représentants de la société civile de tous les pays de l’OCDE vont se réunir pour réfléchir à ce problème, en comparant les expériences et les stratégies nationales, en mettant en évidence les enjeux pour les évolutions futures et en évaluant la façon dont l’OCDE peut contribuer à améliorer la compréhension actuelle des tendances économiques, sociales et environnementales.
Nul ne peut nier qu’une connaissance fiable de la réalité des marchés, des évolutions économiques et sociales, etc est tout à fait indispensable au succès d’une politique gouvernementale, d’une stratégie politique, voire d’une entreprise individuelle. Or, à l’« ère de l’information », l’accès aux savoirs n’est pas le problème ; ce qui est difficile, c’est plutôt de déterminer ce qu’il faut savoir et comment distinguer les bonnes informations des mauvaises.
L’OCDE est un chef de file naturel pour une telle initiative. N’ayant aucun pouvoir législatif, l’Organisation formule des propositions et lance des initiatives dont l’impact et le succès ne dépendent que de la qualité et la crédibilité de ses travaux, la fiabilité des statistiques utilisées pour établir les prescriptions d’action étant déterminante. L’OCDE réalise beaucoup d’analyses comparatives, qui supposent la prise d’un cliché statistique à un moment donné afin d’être en mesure de déterminer les progrès réalisés jusqu’à une autre période, qui donnera lieu également à un cliché statistique. Cela permet de mesurer des progrès qui sont constants et de longue durée. Les publications de l’OCDE couvrent plusieurs domaines, mettant en évidence les faits incontestables et examinant les politiques actuelles et futures.
Permettez moi de conclure en soulignant combien l’OCDE est déterminée à apporter sa contribution à la prise de décision factuelle par les gouvernements, les institutions publiques et privées et les citoyens individuels. Le Forum « Statistiques, savoirs et politiques » est une occasion unique de promouvoir une telle culture et j’attends avec impatience de vous rencontrer à Palerme.

 

 

 

Also Available