Conférence du 12 octobre 2011

 

Le 14 septembre 2009, la Commission sur la mesure de la performance économique et du progrès social remettait son rapport au Président de la République française, Nicolas Sarkozy, lors d’une conférence à la Sorbonne, à Paris. La Commission proposait d’élargir le champ des indicateurs traditionnels en matière de mesure du progrès économique et d’inclure des mesures de la qualité de vie, des inégalités et du bien-être, ainsi que de mieux prendre en compte le développement durable et l’environnement.

 

L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) prône la nécessité de développer des nouvelles mesures du bien-être et du progrès social depuis près de dix ans et a récemment lancé son initiative « Vivre mieux ».

Deux ans se sont écoulés depuis la remise du rapport et l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) en France, le Ministère français de l'Économie, des Finances et de l'Industrie et l’OCDE ont organisé une conférence pour faire l’inventaire des initiatives et des réflexions actuelles liées à ce domaine.


La conférence a eu lieu le 12 Octobre 2011 et a été ouverte par Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE et le prix Nobel d’économie, Joseph E. Stiglitz. François Baroin, Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie est aussi intervenu en fin de journée.

 

La conférence a réuni à la fois des statisticiens et des décideurs politiques.



 

Pour plus de renseignements, veuillez contacter progress@oecd.org.

 

 

Adresse permamente de ce site : www.oecd.org/ssfplus2

Better measures, better policies, better lives

 

 

 

Also Available