Avant-propos par le Président du Club De Donnea

 

p‌ar François-Xavier De Donnea, Président du Club

Merci à la République de Côte d'Ivoire qui accueille l’édition 2013 de la Semaine du Sahel et de l’Afrique de l'Ouest. Merci donc à son Président, S.E.M. Alassane Dramane Ouattara, son Premier Ministre S.E.M. Daniel Kablan Duncan, son ministre des affaires étrangères, S.E.M. Charles Koffi Diby et à son ministre de l’agriculture, S.E.M. Mamadou Sangafowa Coulibaly; ce dernier ayant accepté de nous aider, jour après jour, dans la préparation de l’évènement.

Je voudrais également saisir l’occasion pour souhaiter à votre nom à tous la bienvenue à S.E Mr Djimé Adoum, le nouveau Secrétaire Exécutif du CILSS.

FxDD

La Côte d'Ivoire est un concentré d’Afrique de l'Ouest. Côtière et soudano-sahélienne, elle est le pays dont la diversité ethnolinguistique est la plus riche du continent. Elle est, proportionnellement au nombre de ses habitants, le deuxième pays d’immigration du monde. Elle partage avec le Ghana le plus grand bassin cacaoyer de la planète et avec le Mali et le Burkina Faso la plus vaste et la plus productive zone cotonnière d’Afrique. Ses ports sont aussi ceux du Mali et du Burkina Faso. Elle vient de rejoindre le CILSS et assure la présidence de la CEDEAO.

C’est donc dans la capitale économique de ce creuset régional que ce tiennent pendant cinq jours nos rencontres annuelles où se croiseront ministres et associations de producteurs agricoles, éleveurs, hauts responsables d’organisations régionales et d’agences de coopération, chercheurs et élus locaux, entrepreneurs et ONG.

Les enjeux sont nombreux.

L’Alliance globale pour la résilience au Sahel et en Afrique de l'Ouest aborde une nouvelle étape. La présence de nombreux ministres au Groupe d’Experts Senior témoigne d’une volonté claire de passer aux choses concrètes. Tout est prêt pour cela, les fondations sont solides. Et je ne doute pas un seul instant que les partenaires techniques et financiers confirmeront leur adhésion totale au processus, déjà exprimée à plusieurs reprises.

Objet de graves inquiétudes, l’avenir des espaces saharo-sahéliens sera le thème du Forum du CSAO. Il est heureux de constater que la communauté internationale se mobilise. L’adoption récente de la Stratégie intégrée des Nations unies pour le Sahel en témoigne, de même que l’engagement de l’UE à travers sa Stratégie pour le développement et la Sécurité au Sahel ; de même encore que les initiatives fortes prises récemment par la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement ; sans compter enfin les priorités sahéliennes affichées par un grand nombre de partenaires bilatéraux. Cette remarquable mobilisation vient en appui des initiatives et stratégies des pays concernés et de leurs organisations régionales que sont la CEDEAO, l’UEMOA et le CILSS. Car nous sommes, nous le savons tous, face à un défi de nature profondément régionale. Comment agir régionalement face à un problème régional ? Comment agir en un même lieu et en même temps sur le développement et la sécurité – je dirais même sur la sécurité du développement ? Comment dialoguer et agir avec l’Afrique du nord pour répondre à ces questions ? Voilà je crois les grandes interrogations politiques qui émergeront du Forum du Club. La présence annoncée de plusieurs Ministres des affaires étrangères témoigne de l’importance stratégique du débat.

Outre les traditionnelles réunions du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) et du Groupe d’Orientation Politique du Club, un side event sera l’occasion pour la Commission de l’UEMOA, de présenter et de promouvoir son Fonds Régional de Développement Agricole (FRDA).

Enfin, au-delà de l’agenda officiel, un grand nombre de discussions en aparté permettront à chacun de valoriser sa présence ici, en profitant du rassemblement de la famille du Sahel et de l’Afrique de l'Ouest. Après tout, sans doute est-ce là l’une des vocations de la Semaine.

Je vous souhaite à tous et à toutes un séjour studieux et heureux à Abidjan.

 

 

 

Also Available