Réunion restreinte du RPCA, 14-16 avril 2014

 

Le RPCA a rassemblé quelque 120 membres du Réseau à Paris pour examiner les résultats définitifs de la campagne agricole 2013-14 et proposer des mesures pour faire face à d’éventuelles crises alimentaires localisées. Les membres du Réseau confirment une production céréalière totale de 57 millions de tonnes, mais s’inquiètent toutefois de l’existence de poches localisées d’insécurité alimentaire et nutritionnelle : 28 zones sur un total de 345 examinées avec l’outil Cadré harmonisé sont d’ores et déjà placées en phase de crise. Ces zones se situent en Gambie, au Mali, au Niger, au Sénégal et au Tchad. Actuellement près de 4,9 millions de personnes ont un besoin immédiat d’assistance. Leur nombre pourrait atteindre 8 millions de personnes entre juin et août si des actions adéquates ne sont pas mises en œuvre. Les membres du Réseau ont également examiné les termes de références de la première évaluation externe de la Charte. Le Groupe d’experts sénior (SEG-AGIR) a fait le point sur l'état d'avancement du processus de formulation des « Priorités Résilience Pays » (PRP-AGIR). La 30e réunion annuelle est prévue les 8-10 décembre 2014 à Lomé au Togo. > relevé des conclusions

greenline200

en savoir plus

Situation‌ alimentaire et nutritionnelle

À l’issue de la campagne agricole 2013-14, la production céréalière au Sahel et en Afrique de l’Ouest se chiffre à 57 010 000 tonnes. Elle est équivalente à celle de 2012-13, mais en hausse de 11 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Pour le Sahel, cette production est de 19 596 000 tonnes. Elle est équivalente à celle de la moyenne des cinq dernières années mais en baisse de 12 % par rapport à 2012-13 qui a connu de bonnes productions. Pour les pays du golfe de Guinée, la production céréalière est estimée à 37 414 000 tonnes, soit une hausse de 8 % par rapport à 2012-13 et de 17 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Cependant, la production par habitant dans la région reste équivalente à la moyenne des cinq dernières années. La production de racines et tubercules est de 147 052 000 tonnes, dont 81 980 000 tonnes de manioc, 59 306 000 tonnes d’igname, 4 905 000 tonnes de taro et 861 000 tonnes de patate douce. Toutes ces spéculations enregistrent des accroissements de production par rapport à la moyenne des cinq dernières années. La production d’arachide est de 7 463 000 tonnes. Elle est en hausse de 3 % par rapport à 2012-13 et de 35 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Cependant, des baisses sont enregistrées au Sénégal, au Ghana et en Gambie. La production de niébé est de 8 562 000 tonnes, soit une hausse de 9 % par rapport à l’année précédente et à la moyenne des cinq dernières années.

 > Communiqué final sur la situation alimentaire et nutritionnelle

J‌uin - août 2014

Récommandations

Face à cette situation, le Réseau a recommandé la mise en œuvre :

  • i) de plans d’atténuation au profit des populations en besoin d’assistance d’urgence pour renforcer l’accès aux aliments, les moyens d’existence et la nutrition ;
  • ii) de mesures de surveillance, de prévention et de prise en charge de la malnutrition aiguë globale, notamment dans les zones où le seuil d’alerte de 10 % est dépassé ;
  • iii) d’actions ciblées de renforcement des moyens d’existence des ménages vulnérables, notamment le soutien aux activités agricoles et génératrices de revenus, les filets sociaux, les mécanismes communautaires de prévention et de gestion des risques de catastrophe ;
  • iv) de mesures de renforcement de l’accès à l’aliment-bétail et aux services vétérinaires pour les agropasteurs et les pasteurs du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Tchad ;
  • v) de solutions structurelles pour le renforcement de la résilience à travers l’accélération du processus de formulation des « Priorités Résilience Pays » (PRP-AGIR).

Objectifs

  • Examiner les résultats définitifs de la campagne agro-pastorale 2013-2014, la situation alimentaire et nutritionnelle ainsi que les mesures à proposer pour faire face à d’éventuelles crises localisées ;
  • Faire le point de l’état de réalisation des dialogues inclusifs nationaux de AGIR et proposer des mesures pour une accélération de la formulation des PRP-AGIR ;
  • Valider les termes de référence de la première évaluation externe de la Charte PREGEC.

Discours

Présentations

Bilan d'étape du processus de dialogue inclusif PRP-AGIR

Participants

Parmi les participants de haut niveau, la réunion a accueilli : 

  • S.E.M. Mahama Zoungrana, Ministre de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Burkina Faso
  • S.E.M. Moussa Mahamat Aggrey, Ministre Coordonnateur du CILSS et ministre de l'agriculture et de l'irrigation du Tchad
  • S.E.M. Ibrahim Hassane Mayaki, CEO NEPAD-Agency
  • M. Lapodini Marc Atouga, Commissaire de la CEDEAO en charge de l'agriculture, de l'environnement et des ressources en eau
  • M. Ibrahima Dieme, Commissaire de l'UEMOA en charge du Département sécurité alimentaire, mines et environnement
  • M. Djimé Adoum, Secrétaire exécutif du CILSS
  • M. Claus Sorenson, Directeur général du service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO)
  • M. Franklin Moore, Administrateur assistant adjoint, Bureau Afrique, USAID
  • M. Robert Piper, Coordinateur humanitaire régional pour le Sahel des Nations Unies

Réunion du Groupe d'Experts Senior (AGIR-SEG)

La Session de travail du Groupe d’experts seniors (SEG) de l’Alliance globale pour la résilience – AGIR Sahel et Afrique de l’Ouest a examiné les progrès accomplis par le premier groupe de sept pays ayant engagé le processus de formulation de leurs PRP-AGIR (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Tchad et Togo). Les participants ont recommandé un renforcement des efforts d’information et de coordination à toutes les échelles. Par ailleurs, les membres du Réseau exhortent la CEDEAO, l’UEMOA et le CILSS d’accélérer le processus de formulation, sous leur leadership, d’une approche harmonisée et consensuelle d’évaluation de la résilience s’inscrivant dans une démarche de renforcement du « Cadre harmonisé » (CH), conformément à la recommandation de la 29e réunion annuelle. Tout en sollicitant une mobilisation accrue des États pour l’accélération des processus PRP-AGIR, les membres du Réseau se fixent l’échéance de la 30e réunion annuelle en décembre pour faire le bilan des réalisations. À cette occasion, le Réseau se propose de convier des leaders de la Corne de l’Afrique, parties prenantes de l’initiative « SHARE », pour partager les expériences et leçons apprises.

 AGIR : Que signifie la résilience dans le contexte sahélien et ouest-africain ?

‌ 

 AGIR : Quel est l'état d'avancement du processus « Priorités Résilience Pays » (PRP-AGIR) ?

 

 AGIR : Quelles sont les principales difficultés dans ce proccesus ?

 

Réunis en session de travail, les membres de la Plateforme de coordination des partenaires techniques et financiers (PPTF) de l’Alliance saluent les progrès accomplis par le premier groupe de pays dans la formulation des PRP-AGIR. Inscrivant leur soutien dans une perspective de long terme et conscients du caractère novateur, complexe et ambitieux de la démarche, ils soulignent néanmoins la nécessité de disposer rapidement de PRP-AGIR résultant d’un dialogue inclusif à tous les niveaux de gouvernance afin de maintenir le momentum, de mobiliser les ressources nécessaires et de lancer la mise en œuvre avec l’appui des PTF. à cet effet, ils réitèrent leur engagement à soutenir les dialogues inclusifs nationaux et s’engagent à renforcer l’opérationnalisation à la demande des gouvernements, avec l’assistance technique, l’information et la coordination des PTF dans les pays concernés. Ils veilleront également à renforcer leur dialogue au niveau régional en s’appuyant sur les instances de coordination existantes, notamment le groupe ECOWAP. Ils poursuivront le dialogue politique en vue de développer les synergies et les complémentarités entre les initiatives internationales relatives à la résilience. Ils apportent enfin leur soutien à l’initiative de l’Afrique de l’Ouest d’un partage d’expérience avec la Corne de l’Afrique. Cette initiative pourrait s’appuyer sur l’expertise de l’Union africaine, y compris celle de l’Agence du NEPAD pour la programmation et la coordination.

Contacts

 

Related Documents

 

RPCA

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list