Initiative MENA-OCDE pour la Gouvernance et la Compétitivité à l'appui du Développement

 

L’Initiative facilite la coopération entre l’OCDE et la région MENA en vue de promouvoir des politiques permettant une croissance durable et inclusive. Elle répond aux besoins régionaux et aux priorités de développement, y compris l’intégration des femmes et des jeunes par l’emploi et leur participation à l’élaboration des politiques publiques. Elle prend aussi en compte la diversité de la région en apportant une aide ciblée à certains pays.

L’Initiative s’appuie sur la méthode de travail de l’OCDE de dialogue sur les politiques publiques, d’échange de bonnes pratiques et de renforcement des capacités pour la mise en œuvre des réformes. Créée à la demande des pays MENA, l’Initiative rassemble les gouvernements des pays MENA et de l’OCDE, la communauté internationale, la société civile et le secteur privé.

L’Initiative est composée de deux piliers, le Programme MENA-OCDE pour la gouvernance et le Programme MENA-OCDE pour la compétitivité et est gouvernée par un comité de pilotage chargé de fournir des conseils stratégiques.

 

L’Initiative adopte une approche horizontale du dialogue de haut niveau et de la recherche du consensus, à l’aide, au niveau opérationnel, d’assistance technique, d’analyses et de renforcement des capacités par le biais de réseaux dédiés au dialogue sur les politiques publiques. Elle approfondit son impact par la coopération avec ses partenaires régionaux et internationaux et coordonne ses efforts avec d’autres plateformes internationales.

Le mandat de l’Initiative pour la nouvelle période allant jusqu’en 2020 s’efforcera de :

  • soutenir l’intégration économique régionale pour réduire la fragmentation économique et faciliter l’intégration des pays dans les chaînes de valeur mondiales (CVM).
  • favoriser une croissance économique partagée et inclusive par des politiques publiques destinées à soutenir la décentralisation, à augmenter les investissements dans les infrastructures, la diversification économique, la productivité et à favoriser l’inclusion des femmes et des jeunes.
  • renforcer les liens de l’Initiative avec le programme plus vaste du développement grâce à des initiatives globales tels que les Objectifs de développement durable (ODD) et le renforcement des partenariats avec les organisations régionales et internationales.
  • faciliter le développement des pays en situation de fragilité ou de conflit grâce au partage des connaissances, des bonnes pratiques et au soutien à la mise en œuvre des réformes.

L’Initiative couvre l’Algérie, l’Arabie Saoudite, l’Autorité palestinienne, le Bahreïn, Djibouti, l’Égypte, les Émirats Arabes Unis, l’Irak, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, Oman, le Qatar, la Tunisie et le Yémen.

 

Documents connexes