La qualité de l'enseignement dans le supérieur - Phase 1

 

La 1ère phase du projet a visé à fournir une vue d'ensemble sur quelle façon et pourquoi, les établissements ou les organismes d'enseignement supérieur identifient, mettent en application, soutiennent, récompensent, disséminent la qualité de l'enseignement et a mis en valeur quelques vecteurs de changement et les difficultés à surmonter. Cela fut possible grâce à la collaboration de 29 établissements d'enseignement supérieur dans 20 pays, qui ont fourni des illustrations sur leurs pratiques dans le domaine de la qualité de l'enseignement.

 

Méthodologie

Résultats

Etablissements participants

Conclusions principales

 

 

 

Methodologie

Le projet est basé sur un étude internationale de la qualité de l'enseignement dans des établissements volontaires. L’étude est fondée sur un questionnaire qu’a permis de partager les questionnements et la collecte d'informations et de points de référence déterminés par les établissements à partir de leurs propres projets. Il a été proposé aux établissements participants la possibilité de présenter et analyser leurs propres pratiques de soutien à la qualité de l'enseignement.
Le rôle du corps enseignant, des facultés et départements, des instances dirigeantes de l'université et le rôle de l'Etat à l’égard de la qualité de l’enseignement ont constituté la question centrale de l’analyse.
Le projet vise à étudier les deux approches principales à la qualité de l'enseignement: l'approche «descentante»,pour les initiatives prises  par l'établissement à l’échelle institutionnelle, et l'approche «ascendante», pour les initiatives prises par les enseignants et pouvant néanmoins avoir une influence sur la politique institutionnelle de la qualité de l’enseignement.

 

La méthodologie choisie pendant la phase 1 du projet comportait cinq dispositifs principaux:

  • Une revue de la littérature
  • Un questionnaire en ligne
  • Des entretiens téléphoniques ou par video complémentaires
  • Des visites sur site
  • Une conférence

 

Pour accéder à une explication plus détaillée de la méthodologie cliquez ici

 

 

 

 

 

Résultats

 

La phase 1 est terminée; un rapport complet a été publié à l’occasion de la conférence sur la qualité de l’enseignement « les innovations qui marchent » qui s'est tenu les 12 et 13 Octobre 2009 à l’Instanbul Technical University.

Dès à present, vous pouvez accéder au résumé en français du rapport Learning Our Lesson: Review of Quality Teaching in Higher Education (en anglais) en cliquant ici.

 

Etablissements participants

Dès le commencement, le projet a été ouvert à tous les membres d'IMHE, qui ont été contactés par email pour solliciter leur participation. Dans le même temps, le groupe de pilotage  a cherché à impliquer d'autres organismes qui semblaient être fortement concernés par la qualité dans l'enseignement, telles que les agences d’assurance qualité qui ont proposé des listes d'établissements potentiellement intéressés.
D’autres réseaux ont également été consultés afin d’établir des contacts utiles avec d’autres établissements. Un nombre total de 29 établissements sur 20 pays ont accepté l'invitation. L'échantillon dit d’opportunité représente un bon éventail de la diversité des établissements de l’enseignement supérieur.

 

UNNE – Universidad Nacional del Nordeste (Argentina)
Macquarie University (Australia)
UCL- Université Catholique de Louvain (Belgium)
McGill University (Canada)
Université de Montréal (Canada)
Université de Sherebrook (Canada)
CBS - Copenhagen Business School (Denmark)
Arcada - University of Applied Sciences (Finland)
Laurea - University of Applied Sciences (Finland)
Université de Lille 2 Droit et Santé (France)
Université de Pau et des pays de l’Adour (France)
Freie Universität Berlin (Germany)
Johannes Gutenberg University in Mainz (Germany)
Dublin Institute of Technology (Ireland)
Tohoku Fukushi University (Japan)

Mykolas Romeris University (Lithuania)
UADY – Universidad Autònoma De Yucatàn (Mexico)
VU University - Amsterdam (The Netherlands)
State University, Higher School of Economics (Russia)
UOC-Open University of Catalunia (Spain)
ULL - Universidad de La Laguna (spain)
University of Geneva (Switzerland)
Istanbul Technical University (Turkey)
The Institute of Education – University of London (UK)
University of Teesside (UK)
Alverno College (USA)
City University of Seattle (USA)
University of Arizona (USA)
U21 Global (Online University)

 

Consultez la carte des établissements participants.

 

 

Conclusions principales

 

1.   La qualité de l’enseignement devient un centre d’intérêt pour un nombre croissant d’établissements. Bien que la notion de qualité recouvre des conceptions et des définitions différentes, qui évoluent dans leurs formes et de manière continue, les initiatives (actions, stratégies, politiques) adoptées dans le but d’améliorer la qualité de l’enseignement se multiplient au sein des établissements.

 

2.   Les changements des profils d'étudiants et des études ces dernières décennies ont eu un impact décisif sur le contenu du programme d'études et les méthodes d’enseignement. La qualité de l'enseignement doit donc être considérée de façon dynamique, en fonction des variations contextuelles dans l'environnement de l’enseignement supérieur, tels l'internationalisation des études et des missions diverses que l'éducation est invitée à fournir -le développement de l’innovation, l’engagement civique et l’insertion régionale- visant à générer une main d'œuvre adaptée à relever les défis du 21ème siècle.

 

3.   Déployer une politique institutionnelle efficace pour la qualité de l'enseignement implique de favoriser  la synergie entre deux groupes de facteurs:

  • Des facteurs externes aux établissements, que ce soit au plan national ou -dans beaucoup de cas- aux niveaux internationaux (par exemple le processus de Bologne en Europe), qui agissent comme facilitants ou catalyseurs, stimulant un climat général favorisant l'identification de la qualité de l’enseignement comme priorité;
  • Des facteurs institutionnels internes comme le contexte propre à l’établissement ou des circonstances particulières (par exemple la nomination d'un nouveau dirigeant) sont susceptibles d'affecter le développement des initiatives de la qualité de l’enseignement.

 

4.   La grande majorité des initiatives prises par des établissements pour améliorer la qualité de l’enseignement sont empiriques et doivent répondre à leurs besoins précis à un moment donné. En revanche, les initiatives inspirées par la littérature et la recherche universitaire sur le sujet sont rares.

 

5.   Consolider ces initiatives avec cohérence dans le cadre d'une politique institutionnelle reste pour un établissement un effort à long terme et non linéaire, eu égard aux contraintes multiples.

 

6.   Un engagement continu des instances dirigeantes de l’établissement est de ce fait indispensable pour capter toutes les dimensions qui traversent la qualité de l’enseignement. L’implication des étudiants est de la même façon déterminante pour le succès d’une politique institutionnelle de qualité de l’enseignement: elle ne se limite pas à l’évaluation des formations mais couvre également la définition des programmes et les méthodes d’enseignement.

 

7.   Encourager les initiatives ascendantes de la part des membres du corps enseignant, les placer dans un environnement d’étude et d’enseignement propice, fournir un appui efficace et stimuler la réflexion sur le rôle de l'enseignement dans le processus de l'apprentissage, sont des axes de développement prometteurs pour la qualité de l'enseignement.

 

8.   Ni la taille ni la spécificité d'un établissement ne posent un obstacle important au développement des politiques institutionnelles, tant que l’implication des instances dirigeantes est manifeste et continue, que le soutien financier est suffisant et que les équipements adéquats sont affectés à la qualité de l’enseignement sur le long terme.

 

9.   Parallèlement à la nécessité d’un investissement sans faille des instances dirigeantes, une forte capacité de leadership aux niveaux décisionnaires constituent un avantage pour conduire une politique institutionnelle de qualité de l’enseignement. La participation des doyens de facultés est également essentielle, car les doyens restent à l'interface des corps décisionnaires d'un établissement et des enseignants sur le terrain. Ils encouragent les approches stratégiques fécondes, établissent et soutiennent les pratiques communes et consolident l'innovation dans la pratique quotidienne en salle de classe.

 

10.   Le déploiement des politiques pour la qualité de l'enseignement s'articule également sur la capacité d'un établissement d’établir un équilibre entre les aspects techniques du soutien à la qualité (par exemple, par l’instauration de questionnaires d'évaluation des cours) et les questions fondamentales soulevées (par exemple: évaluer la valeur ajoutée des initiatives de l’enseignement à atteindre les objectifs de programme d'études).

 

11.   Les initiatives pour la qualité de l’enseignement ont souligné le rôle de l'enseignement dans le processus de transformation éducative (qui conduit l’étudiant à connaître, comprendre, analyser, pratiquer, etc.), ont affiné l'interaction entre la recherche et l'enseignement et ont consolidé la culture de la qualité au sein de la communauté universitaire.

 

12.   Les établissements doivent développer des approches évaluatives innovatrices pour mesurer l'impact de leur soutien à la qualité de l’enseignement. Le secteur de l’enseignement supérieur peine toujours pour comprendre le lien causal entre l’apport de l'enseignement et les résultats sur la qualité des acquis. L’étude de la corrélation entre les entrées, les processus et les résultats de l’enseignement supérieur nécessite une évaluation en profondeur et nouvelle des méthodes.

 

13.   Le soutien de la qualité de l'enseignement génère habituellement une prise de conscience de la responsabilité des enseignants dans l'apprentissage et justifie le besoin de l’établissement de les aider à accomplir leur mission.

 

Related Documents

 

La qualité de l'enseignement dans le supérieur

Supporting Quality Teaching in Higher Education – Phase 2

 

Also Available