Résumés : Table ronde - Évaluation des retombées de l’éducation en termes d’apprentissage et d’emploi – Initiative de l’OCDE et expériences nationales

 

L’évaluation des résultats de l’enseignement supérieur (Assessment of Higher Education Outcomes, AHELO) : étude de faisabilité

Intervenant principal : Karine Tremblay, responsable principale de l’enquête, étude de faisabilité pour l’Évaluation par l’OCDE des résultats de l’enseignement supérieur (AHELO)

 

L’étude de faisabilité de l’enquête AHELO est à présent en cours. Son objectif principal est de déterminer s’il est possible de mesurer les connaissances et capacités des étudiants du premier cycle dans différents types d’établissements d’enseignement supérieur (EES) et différents pays, afin de fournir des informations de plus grande qualité aux EES, aux pouvoirs publics et à d’autres acteurs du domaine.
Cette présentation décrira les différentes pistes de travail qui seront suivies dans le cadre de l’étude de faisabilité de l’AHELO. En premier lieu, plusieurs types d’instruments d’évaluation seront testés et leur validité dans un contexte international fera l’objet d’une analyse. Ces instruments incluent d’une part l’approche par les compétences génériques et, d’autre part, l’approche par les disciplines – l’ingénierie et les sciences économiques faisant partie des candidats probables. Pour ces deux approches, l’étude de faisabilité cherchera tout d’abord à tester l’aspect scientifique de l’évaluation – c’est-à-dire déterminer s’il est possible d’élaborer un instrument qui permettrait d’établir des constatations fiables sur la performance de l’enseignement dans les EES de divers types et dans des contextes culturels et linguistiques variés – et, ensuite, à tester l’aspect pratique de la mise en oeuvre. Mais pour que l’AHELO produise un outil diagnostique visant à l’amélioration au niveau des établissements, il est crucial d’informer les EES sur leurs forces, leurs faiblesses et leur « valeur ajoutée ». Il s’agit là d’une tâche ardue justifiant pleinement le recours à une approche de mesure de la valeur ajoutée qui explorera cette question d’un point de vue à la fois conceptuel et méthodologique. Enfin, une approche contextuelle analysera l’élabloration d’indicateurs contextuels et de mesures indirectes des résultats au niveau des établissements afin de reconnaître le besoin d’une approche multidimentionnelle de la qualité dans l’enseignement supérieur.


 

Intervenant membre du panel :  Robert Wagenaar, Director of Undergraduate and Graduate Studies, University of Groningen, Netherlands

Résumé à venir

 

Intervenant membre du panel : Peter Ewell, vice-président du National Center for Higher Education Management Systems (NCHEMS), États-Unis

La collecte et le rassemblement d’informations probantes sur les résultats d’apprentissage des étudiants et leurs résultats sur le marché de l’emploi font partie intégrante des activités de l’enseignement supérieur américain depuis presque 25 ans. Or, la plupart de ces activités ont été entreprises dans le cadre des processus de planification et de gestion destinés à améliorer l’enseignement et l’apprentissage. Par conséquent, la majorité des approches d’évaluation a été construite en fonction du contexte unique de chaque établissement et leurs résultats ne sont donc généralement pas comparables. Des événements récents – notamment la tenue d’une commission nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur organisé par le Secrétaire délégué à l’Éducation – ont appelé à une approche contrastée ciblant des données comparables sur l’obligation de rendre des comptes au public. Il en a résulté l’apparition de deux paradigmes d’évaluation concurrents qui posent aux établissements un ensemble de choix importants sur la façon de procéder. Il s’agit notamment de choix sur le degré de volontarisme dont les établissements doivent faire preuve lorsqu’ils mènent de telles évaluations, les façons d’exercer une influence sur les mandats de publication d’informations pour l’amélioration des établissements, les instruments et approches d’évaluation appropriés, les repères adaptés pour mesurer la performance et la communication des résultats de l’évaluation aux acteurs de l’enseignement supérieur.

 

 

 

Also Available