Projet du CERI : « Des innovations dans l’enseignement » : l’évaluation formative

 

La série « Des innovations dans l'enseignement » est née au début des années 90. Elle produit des analyses sur des innovations spécifiques en matière d'éducation. La série a pour but d'expliquer non seulement ce qui fonctionne, mais aussi pourquoi, comment et dans quelles conditions. Elle indique également les voies à suivre par les politiques pour que l'innovation reste soutenue.

 

L'évaluation formative : améliorer les processus de formation et d'apprentissage pour les adultes en situation d'illettrisme

 

La série « Des innovations dans l'enseignement » porte actuellement sur l'évaluation formative pour les adultes en situation d'illettrisme. Grâce à l'évaluation formative, l'enseignant peut adapter sa pédagogie pour répondre au plus près des différents besoins. En outre, les approches formatives consistent à déterminer les acquis des individus – que ces acquis proviennent de la formation initiale, informelle ou autre – et à progresser à partir de ce point de départ. Sur la base de rapports nationaux, d'études de cas exemplaires et de synthèses de recherches internationales, l'étude à venir a pour ambition de montrer comment l'information sur les progrès des apprenants en situation d'illettrisme aide à améliorer la qualité des programmes et des initiatives en faveur de cette population. L'étude a également pour but d'apporter de nouvelles connaissances sur ce qui « marche » et dans quelles conditions.

Les travaux sur l'évaluation formative dans les établissements du secondaire et l'étude sur les adultes en situation d'illettrisme permettront de dresser un tableau complet des approches efficaces d'apprentissage tout au long de la vie.

 

L'évaluation formative : pour un meilleur apprentissage dans les classes secondaires

 

Depuis 2002, la série « Des innovations dans l'enseignement" porte sur "l'évaluation formative".
L'évaluation formative renvoie à une approche fondamentale de l'amélioration de l'enseignement. Elle permet de situer la progression de l'élève, d'identifier ses besoins et d'adapter l'enseignement. On décrit les progrès associés à l'évaluation formative comme étant « parmi les plus importants jamais enregistrés à la suite d'initiatives éducatives ».
L'évaluation formative contribue en outre à réduire les inégalités scolaires et à développer les compétences du « savoir apprendre ». 
Si nombre d'enseignants intègrent certains aspects de l'évaluation formative à leur pratique éducative, il est rare que cette évaluation soit appliquée de manière systématique. L'étude publiée en 2005, « 
 L'évaluation formative : pour un meilleur apprentissage dans les classes secondaires », présente des   cas exemplaires d'établissements secondaires dans huit systèmes éducatifs. Elle dresse également un panorama des   études réalisées au niveau international et les situe dans le contexte plus général de l'action des pouvoirs publics. L'étude montre comment les enseignants ont pu surmonter les obtacles freinant le recours systématique à l'évaluation formative, et comment les chefs d'établissements ont su favoriser des cultures d'évaluation.
La Synthèse de l'OCDE présente les résultats de cette étude.

 

Voir aussi

 

 

 

Related Documents

 

L’évaluation formative : pour un meilleur apprentissage dans les classes secondaires

 

Also Available