OCDE/CERI Conférence, Apprendre au XXIe siècle : recherche, innovation et politiques, Paris, les 15-16 mai 2008

 

La Conférence internationale « Apprendre au XXIe siècle : recherche, innovation et politiques », organisée à l’occasion du 40e anniversaire du Centre de l’OCDE sur la recherche et l’innovation dans l’enseignement (CERI), avait pour objectif de présenter un « état des lieux » en matière d’apprentissages. Cette conférence s'est tenue au Siège de l’OCDE à Paris, les 15-16 mai 2008. Elle a donné l'occasion de débattre des principales analyses récentes du CERI sur les « Sciences de l’apprentissage et la recherche sur le cerveau », les « Apprenants du nouveau millénaire » ou encore les « Modèles alternatifs d’apprentissage ». Ont été également intégrés à la discussion d’autres résultats produits par la Direction de l’éducation, notamment sur les apprentissages proprement dits ou leurs environnements – en provenance des programmes PISA et PEB.

 

L’approche du CERI, qui combine réflexion prospective, recherche basée sur des données probantes et résultats de l’innovation, offre un éclairage particulièrement utile sur de nombreux points : mettre l’accent sur l’apprentissage, identifier les apprenants du 21e siècle, ainsi que leurs besoins et leurs capacités par rapport à ceux des générations précédentes, évaluer les connaissances sur les méthodes d’apprentissage et le fonctionnement du cerveau, ainsi que la manière dont elles sont mises en pratique en éducation, étudier les environnements et les approches visant l’apprentissage, et voir comment mieux orienter les systèmes éducatifs vers un apprentissage réussi. Même si les documents relatifs à la conférence traitent principalement des apprenants scolaires, les débats permettront d’aborder les apprenants adultes et les environnements non scolaires. Les discussions contribueront également à la réflexion des pays Membres de l’OCDE sur les différents processus d’apprentissage en tant qu’outils efficaces d’une réforme éducative.
Apprendre est essentiel dans les sociétés et les économies fondées sur le savoir.

 

Pour une meilleure prise en considération de ce phénomène, de nombreux pays mettent ainsi l’accent sur des réformes éducatives qui privilégient l’apprentissage lui-même plutôt que les changements de structure et d’organisation des systèmes éducatifs. Pour autant, que signifie concrètement cette « attention portée sur l’apprentissage » ?  En quoi est-ce si important ? Et, point crucial, les connaissances sont-elle assez solides pour éclairement efficacement la prise de décision quant aux changements en éducation ?

 

Afin de répondre à ces questions et de les étudier dans le contexte plus général de l’apprentissage, cette conférence a étét organisée en une série de sessions plénières et d’ateliers pendant lesquels tous les participants ont pu échanger. Le secteur de l’éducation des pays membres de l’OCDE y était représenté, rassemblant décideurs politiques et autres officiels engagés dans les processus de réforme, chefs de programmes, praticiens, chercheurs et spécialistes en sciences de l’apprentissage ou relevant de champs connexes.

 

Pour plus d'information vous pouvez contacter: CERI Learning in the 21st Century

 

Documents connexes