Intervenants

 

 

Carlos Alvarez

Directeur adjoint du Centre de développement de l'OCDE

 

Carlos Alvarez est Directeur adjoint du Centre de développement de l'OCDE depuis 2010. Il a développé sa carrière professionnelle dans les domaines des politiques de compétitivité et d'innovation, occupant des postes de haute responsabilité au sein du Gouvernement du Chili.  Il a notamment été vice-Ministre  de l'Economie (2004-2006) et vice-President Exécutif de l'Agence chilienne de développement économique CORFO (2006-2010). Depuis 1990 il a occupé différentes fonctions au sein du secteur public du Chili, il a joué un rôle important dans la conception, la mise en œuvre et la gestion de l'ensemble des programmes qui existent aujourd'hui pour appuyer la compétitivité économique.


M. Alvarez a aussi été professeur  de gestion publique et de planification stratégique à l'Universidad de Chile, publiant plusieurs  articles sur les politiques publiques visant à favoriser le développement économique (CEALC), les technologies de l'information (World Economic Forum)et conception institutionnelle. En 1995  il a obtenu la bourse conjointe d'études Japon/Banque mondiale (JJ/WBGSP).


Il est ingénieur et est titulaire d'un master de sciences de l'ingénieur-génie économique de l'Universidad de  Chile (1990). Il est aussi  titulaire d’un master d’administration publique de la John F. Kennedy School of Government de l’Université d’Harvard (1995).

 

 

 

 

François Bourguignon

Directeur de l’Ecole d'économie de Paris

 

François Bourguignon est Directeur de l’Ecole d'économie de Paris.  De retour en France en 2007 après quatre ans où il a été  Economiste en chef et premier vice-président de la  Banque Mondiale, à Washington (2003-2007), il  reprend ses fonctions de Professeur d'économie à l'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales). Son travail est à la fois théorique et empirique et vise principalement la distribution et la redistribution des revenus dans les pays en développement et les pays développés.

 

Il a enseigné dans plusieurs universités dans le monde entier et a reçu, au cours de sa carrière, un certain nombre de distinctions scientifiques. Grâce à son expérience, il est souvent recherché pour  conseiller les gouvernements et les organisations internationales à travers le monde.

 

M. Bourguignon a écrit et édité plusieurs livres ainsi que de nombreux articles dans de grandes revues internationales d'économie. Il a obtenu un doctorat en économie de l'Université de Western Ontario et un doctorat d'Etat de  l'Université d'Orléans en France.

 

 

 

 

Sarah Cook


Directrice, Institut de recherche des Nations Unies pour le développement social (UNRISD)

 

Sarah Cook  est la directrice de l' UNRISD  depuis novembre 2009. Elle venait de l'Institute of Development Studies (IDS)  de l'University of Sussex (Royaume-Uni), où elle avait été chargée de recherche depuis 1996.  Elle a aussi travaillé à la Fondation Ford comme chargée de programme pour la gouvernance et les politiques publiques 2000-2005.


Ses recherches ont porté sur la transformation sociale et économique de la Chine, où elle a vécu et travaillé pendant de longues périodes à partir du milieu des années 1980. Ses recherches, en perspectives avec sa formation universitaire en histoire, politique sociale et économie du développement ont notamment porté sur les marchés du travail, l'emploi et les réformes de la protection sociale en Chine. Sarah a également entrepris un travail de conseil à la demande d'organisations internationales et de bailleurs de fonds notamment DFID, Banque mondiale, BAD, CRDI, et de diverses agences de l'ONU.


Elle a obtenu son doctorat en Politique publique de l'Université Harvard, une maîtrise ès sciences en Politique sociale dans les pays en développement de la London School of Economics et  une licence en Histoire moderne de l'Université d'Oxford.

 

 

Owen Fairclough

Rédacteur de la chronique économie, France 24

 

Owen Fairclough est Rédacteur de la chronique économie  du matin à  France 24, produisant et présentant trois émissions en direct. Il est journaliste  et a 13 ans d' expérience dans les informations écrites et télévisées. M. Fairclough a travaillé pour la  Press Association – l'agence de presse nationale du Royaume-Uni -  et aussi pour ITV  et la BBC  avant de rejoindre France 24 à Paris. Owen a couvert  les plus grands  événements de ces dernières années, notamment les élections présidentielles américaines de 2008 et la crise actuelle de l'Eurozone.


Ses spécialités sont les affaires, l'économie, les informations intéressant les  consommateurs, les agences de presse spécialisées et les reportages en direct.


Il est titulaire d'un NCTJ, diplôme d'études supérieures en journalisme et droit des médias de l'Université du Central Lancashire (1998) et d'une licence en français et en histoire de l'Université du Pays de Galles (1997).

 

 

 

 

Alan Hirsch

Directeur général adjoint, Politique économique, Ministère du Suivi et de l' Evaluation, Présidence de l'Afrique du Sud

 

Alan Hirsch est Directeur général adjoint  à la Présidence de l'Afrique du Sud, chargé de la politique économique. Il assure actuellement le suivi et l'évaluation de la mise en œuvre de la politique économique. Il représente la Présidence au G20, et copréside le Groupe de travail  du G20 sur le développement. Il est également directeur de pays pour le "Centre de la croissance internationale" et membre de plusieurs conseils d'administration, y  compris jusqu'à récemment, du conseil d'administration du groupe Denel et  du Think thank "Trade and Industry Policy Strategies".


Il a rejoint le ministère du Commerce et de l'Industrie en 1995, et a occupé plusieurs postes  de haut niveau  jusqu'en 2002 quand il a rejoint l'Unité des politiques de la Présidence, au poste de chef économiste. Il a dirigé l'équipe de négociations pour l'Afrique du Sud pour son premier prêt de la Banque mondiale en 1998, et a mené les premières négociations avec l'UE pour un accord sur le commerce et le développement, à partir de 1994.


M. Hirsch a fait ses études en Afrique du Sud et aux Etats-Unis,  il a obtenu des diplômes en économie, histoire économique et histoire à l'UCT, Wits et Columbia. Il a également étudié à l'Université Georgetown et a été chercheur invité à la Harvard Business School. Il a largement publié sur le commerce et les questions de politique industrielle.

 

 

Wim Kok

Ancien Premier ministre des Pays-Bas (1994-2002) et Président du Club de Madrid

 

Wim Kok a été Premier ministre des Pays-Bas de 1994 à 2002, il est actuellement Président du Club de Madrid. Depuis sa retraite de la vie politique active, il exerce un certain nombre de postes d'administrateurs dans des sociétés cotées et des institutions sans but lucratif.


En 2004, il a conseillé l'Union européenne sur un plan de relance de sa croissance et sa stratégie  pour l'emploi en présidant le Groupe de haut niveau sur la stratégie de Lisbonne. Avant cela, il a servi comme vice-Premier ministre et ministre des Finances (1986-1994) et a été conseiller auprès du président de la Commission européenne (1985-1986). Wim Kok est  devenu à la fois un membre de la Chambre basse du Parlement et le chef du Parti travailliste (PvdA) en 1986. Il a également été vice-président du Conseil socio-économique (SER) et président de représentants des  travailleurs dans la Fondation pour le travail.


M. Kok a terminé ses études à la Business School Nijenrode aux Pays-Bas (1958). Il est titulaire d'un diplôme honorifique de l'Université de Nyenrode, Breukelen (Pays-Bas) et d'un diplôme honorifique de l'Université Westfälische Wilhelms de Münster (Allemagne).

 

 

Ricardo Lagos

Ancien Président of Chile (2000–2006)  et ancien Président du Club de Madrid

 

Ricardo Lagos Escobar a été Président du Chile de 2000 à 2006. Il a fondé  la Fundación Democracia y Desarrollo (Fondation pour la démocratie et le développement) en 2006, et il en est l'actuel président.


Il est devenu ministre des Travaux publics (1994-1998) et a aussi créé un système innovant de projets routiers impliquant la participation du secteur privé. Le Président Lagos a également été nommé ministre de l'Éducation (1992-1993) où il a lancé la réforme éducative visant  à décentraliser le système éducatif chilien. De 1983 à 1984, il a été président de l'Alianza Demócrata (AD), une formation  politique représentant la majorité des partis démocratiques opposés au régime du général Augusto Pinochet.

 

Après le dernier coup d'Etat en Septembre 1973, Ricardo Lagos, a été contraint de partir en Argentine et ensuite aux Etats-Unis, où il a été économiste au "Programme d'emploi régional pour l'Amérique latine et les Caraïbes" des Nations Unies (1978 -1984).


Il est titulaire d' un diplôme en Droit de l'Université du Chili (1960) et d'un doctorat en économie de l'Université Duke en Caroline du Nord, Etats-Unis (1966).

 

 

António Mascarenhas Monteiro

Ancien Président du Cap-Vert (1991-2001) et Membre du Club de Madrid

 

António Mascarenhas Monteiro a été le premier Président démocratiquement élu de la République du  Cap-Vert en 1991 et a été réélu en 1996. Depuis qu'il a quitté son mandat, il a notamment participé en tant que Président du Groupe de contact de l'Organisation de l'Unité africaine (OUA) à une mission à Madagascar pour arbitrer le conflit qui a éclaté après les élections présidentielles de 2001.


De 1994 à 1997 il a été président du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). Le Président Mascarenhas Monteiro a été secrétaire général de l'Assemblée populaire nationale du Cap-Vert de 1977 à 1980 et été président de la Cour Suprême de Justice de 1980 à 1990. Il a également été membre de nombreuses délégations capverdiennes internationales, notamment à la Conférence de l'OUA pour rédiger la Charte africaine des droits de l'homme.


Il est titulaire d'un diplôme en droit de l'Université catholique de Louvain en Belgique et est titulaire d'un doctorat Honoris Causa de l'Université du Rhode Island et de la Faculté de droit de l'Université de Coimbra. Il est titulaire de nombreux prix et distinctions, dont la Grande da Ordem Colar da Liberdade (Portugal) et le Grand-Croix de l'Ordre national du Lion (Sénégal).

 

 

Clem McCartney

Coordonnateur politiques et contenus, Projet des sociétés inclusives , Club de Madrid

 

Dr. Clem McCartney est un consultant indépendant dont les  recherches portent sur les conflits et les enjeux communautaires. Il est associé à la Fondation Berghof pour le maintien de la paix et est également un associé des Conciliation Resources (CR) à Londres. Il continue  à œuvrer dans sa région natale, l'Irlande du Nord, avec notamment des activités concernant la résolution des  conflits  de Quaker Peace and Social Witness, en particulier en Asie du Sud.


Son travail de consultant avec le CR depuis 1997 contribue au  projet d'apprentissage comparatif en vue de fournir un appui continu sur de nombreuses questions et régions; de la Colombie aux Philippines, et même dans leur programme Caucase. Dans ce dernier, il a été co-animateur pour le processus de dialogue Schlaining, organisé conjointement par le CR et le Centre de recherche Berghof pour une gestion constructive des conflits, entre les politiciens géorgiens et abkhazes et les militants de la société civile. Ses intérêts incluent la façon de créer les conditions pour des négociations, les processus de dialogue et les problèmes de mise en œuvre des accords de paix et des conflits pendant la phase de post-colonisation. Jusqu'en 1992, il a travaillé pour le Centre d'étude des conflits et a entrepris des projets pour INCORE à l'Université de l'Ulster.

 

 

Pier Carlo Padoan

Secrétaire général adjoint de l'OCDE et Chef Économiste

 

Pier Carlo Padoan est Chef Économiste et Secrétaire général adjoint de l'OCDE.

 

Avant de rejoindre l'OCDE, il a été professeur d’économie à l’Université La Sapienza de Rome, et Directeur de la Fondazione Italianieuropei, groupe de réflexion sur les questions de politique économique et sociale.

 

De 2001 à to 2005, M. Padoan a été directeur exécutif pour l’Italie auprès du Fonds monétaire international, également compétent pour la Grèce, le Portugal, Saint-Marin, l’Albanie et le Timor-Leste. Il a été membre du Conseil d’administration du FMI et a présidé un certain nombre de commissions du Conseil. Pendant son mandat au FMI, il a également été chargé de la coordination européenne.

 

De 1998 à 2001, M. Padoan a été conseiller économique auprès des Présidents du Conseil italien Massimo D’Alema et Giuliano Amato, en charge des politiques économiques internationales. Il a été responsable de la coordination des positions de l’Italie lors des négociations de l’Agenda 2000, pour le budget de l’UE, la Stratégie de Lisbonne, le Conseil européen, les réunions bilatérales et les Sommets du G8.

 

Titulaire d’un diplôme d’économie de l’Université de Rome, M. Padoan a occupé différents postes d’enseignant dans des universités italiennes et étrangères, dont l’Université de Rome, le Collège d’Europe (Bruges), l’Université Libre de Bruxelles, l’Université d’Urbino, l’Université de La Plata (Argentine) et l’Université de Tokyo.

 

 

 

 

Mario Pezzini

Directeur, Centre de développement de l'OCDE

 

Mario Pezzini est le directeur du Centre de développement de l'OCDE  depuis juillet 2010. Il est entré à l'OCDE en 1995 en qualité d'Administrateur principal chargé des activités sur les Quartiers urbains en difficulté. De 1996 à 1999, il a occupé les fonctions de Chef du Programme de développement rural de l'OCDE. De 1999 à 2006, il a été Chef de la Division Compétitivité et gouvernance régionales au sein la Direction de la Gouvernance Publique et du Développement Territorial, qui promeut le développement régional la compétitivité régionale, l'efficacité de la politique régionale et la gouvernance pluri-niveaux. Il a été Directeur adjoint au sein la Direction de la Gouvernance Publique et du Développement Territorial de février 2007 à juillet 2010.

 

Avant de rejoindre l'Organisation, M. Pezzini était professeur d'économie industrielle à l'École Nationale Supérieure des Mines de Paris, ainsi que dans des universités américaines et italiennes. M. Pezzini a été à plusieurs reprises conseiller économique pour des organisations internationales et «think tanks» (comme l’OIT, UNIDO, la commission Européenne et Nomisma en Italie) en matière de développement économique, d'organisation industrielle et d'économie régionale, avec une spécialisation en politiques de clusters et de réseaux de petites et moyennes entreprises, ainsi qu'en politiques de mise en valeur des ressources naturelles et culturelles.

 

 

 

 

 

Also Available