Conférence de haut niveau sur le dixième anniversaire de la Convention anti-corruption de l'OCDE

 

Le dixième anniversaire de la Convention anti-corruption de l'OCDE : son impact et ses réalisations

21 novembre 2007, 9h30-13h00, Rome, Italie

La Conférence de haut niveau a permis aux ministres et autres fonctionnaires de haut niveau des États Parties de (ré)affirmer leur engagement pour la mise en application de la Convention anti-corruption de l’OCDE et pour la poursuite d’actions concertées contre la corruption d’agents publics étrangers.

Résumé du programme

  • Engagement des États Parties de lutter contre la corruption transnationale et adoption du communiqué conjoint
    L’importance de la Convention, les actions gouvernementales et les réalisations des États Parties pour prévenir, détecter et sanctionner la corruption transnationale.
    La volonté politique de poursuivre un travail concerté, et d’accroître les efforts conjoints pour appliquer effectivement la Convention.
  • Coopération internationale et principales économies emergentes
    Les instruments régionaux et internationaux significatifs en matière de lutte contre la corruption en vigueur dans le monde, les actions anti-corruption entreprises individuellement ou collectivement dans le cadre des différents instruments.
    Identification des pratiques, mécanismes et stratégies pour faciliter et accroître la coopération internationale basée sur l’engagement mondial de lutte contre la corruption. 
    Comment renforcer l’adhésion des États émergents non Parties aux normes anti-corruption de l’OCDE, et rechercher une collaboration plus étroite avec le Groupe de Travail sur la corruption, l’organe responsable du suivi de la mise en œuvre de la Convention anti-corruption de l’OCDE.
  • Changements dans le milieu du commerce mondial
    L’impact des mesures visant à renforcer l’intégrité, le commerce loyal, la bonne tenue des comptes, la gouvernance d’entreprise et la transparence pour empêcher la corruption.
    Qu’est ce qui a changé ? Quels sont les moyens et les raisons qui ont contribué à rendre le commerce plus loyal? Que reste-t-il à faire pour améliorer la connaissance et l’application effective des standards internationaux ?
    Le besoin de partenariats entre les acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux pour effectuer un suivi du risque de corruption transnationale, en particulier dans les domaines susceptibles d’être exposés à la corruption.

Documentation et interventions

 

 

 

Also Available